Petit cochon nain

Abandons massifs de cochons nains : le pourquoi du problème…

Le cochon nain fait partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC). Il est issu de croisements réalisés à partir de différents cochons asiatiques. Georges Clooney en possédait un, ce qui a fortement lancé la mode aux Etats-Unis. Elle s’est répandue en Europe, surtout en Angleterre, mais aussi en France.

On le sait, les cochons sont des animaux extrêmement intelligents, très sociaux et affectueux… (comme l’ont prouvé de nombreuses études). Les cochons nains, en particulier, peuvent se dresser, apprendre des tours, se laisser promener en harnais…

Le problème ? L’abandon massif de ces pauvres cochons nains adoptés. Motif : avoir craqué sur un petit cochon nain tout mignon et se retrouver avec un bestiau de 80 kilos insuffisamment éduqué. C’est le drame, rapporté et analysé par le Daily Mail1, que vivent nombre de nos amis britanniques… et français, victimes d’arnaques de la part d’éleveurs et de vendeurs peu scrupuleux.

Pour comparaison, voici un porcelet nain puis deux cochons nains d’âge mûr…

« Certains promettent que le cochon ne fera pas plus de 10 kilos à l’âge adulte. D’autres vont jusqu’à 20 ou 25 kilos », d’après Caroline Dubois, de l’association Groin Groin qui oeuvre à la protection des cochons de compagnie et au placements de cochons abandonnés. Elle ajoute qu’à l’âge adulte, c’est à dire vers 3 ans, « un cochon nain vous arrive aux genoux et pèse 50 à 80 kilos » et prévient que « les éleveurs mentent avec un aplomb incroyable ». Parmi les 4.000 propriétaires de cochons nains répertoriés par l’association Groin Groin, seuls 4 ont eu la chance de voir la croissance de leur animal s’arrêter à 35 kilos2.

Les familles adoptantes, qui ne se sont pas assez renseignées, sont aussi confrontées à des problèmes de comportement. « Ce sont des animaux très intelligents, affirme Caroline Dubois. Les éduquer peut donc s’avérer compliqué. » Comme avec un enfant, il s’agit de repérer quand la bête vous teste, pour ne pas céder. « Si vous tenez bon, il va devenir super sympa. Si vous cédez, il va devenir agressif ».

Moralité : Informez-vous avant d’acquérir votre cochon ! Car 70 % des acquisitions finissent en abandons par manque d’informations3

Et, plus généralement, réfléchissez bien avant d’adopter un animal de compagnie, ce qui signifie, pendant des années, une grande responsabilité

Précisions :

  1. http://www.dailymail.co.uk/news/article-1327917/Call-micropig-Cute-litttle-piglets-turning-oversize-porkers.html []
  2. http://www.20minutes.fr/societe/620739-societe-cochons-nains-grande-arnaque []
  3. http://www.groingroin.org/site/2011/09/essentiel-cochon-nain-synthese/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • troll !

    Y a plus qu’a organiser des mechouis !

  • Pingback: Joyce Carol Oates : protection animale dans un agréable roman | Vegactu()

  • Elisabeth

    Supers bravos pour les toutes actions menées par l’association « groin groin » (sauvetages , informations et conseils etc…) !

  • Le Chat

    Je ne savais pas du tout que le cochon nain (il n’a pas si l’air nain que ça à l’âge adulte) faisait partie des NAC ! Intéressant cet article en tout cas, il nous montre encore une fois combien les gens peuvent être irresponsables et égoïstes (ça va souvent de pair). Heureusement il y a quand même des personnes qui ont été dotées d’un coeur (et d’un cerveau) à la naissance … et bravo aux associations notamment !

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer