Au Québec, les OGM vantés dans des manuels scolaires

Le texte en question est destiné aux élèves de 6e année, et dit :

Nutritifs et résistants, les fruits et légumes seront, dit-on, encore plus savoureux. Les pommes n’auront plus de pépins, les fraises seront plus sucrées et plus juteuses et les poires se conserveront plus longtemps. On pourra aussi intégrer des médicaments et des vaccins dans les aliments.

Un autre manuel affirme, lui, que l’ingestion de petites quantités de pesticides n’est pas vraiment risquée et que rien ne prouve que les OGM soient dangereux :

Les fruits et les légumes contiennent-ils des pesticides nocifs pour la santé ? Des études sérieuses démontrent que les bienfaits associés à la consommation de fruits et légumes sont réels. Il est également prouvé que les risques liés à la consommation de petites quantités de pesticides sont de loin inférieurs aux nombreux bienfaits que procure une alimentation riche en fruits et légumes. Tout un soulagement ! Il existe sur le marché des espèces alimentaires génétiquement modifiées, mais aucune étude ne démontre qu’elles sont nocives.

Incriminé, le directeur général de la maison d’édition qui publie ces ouvrages prétend qu’il s’agit plutôt de «prospective scientifique formulée pour des enfants d’âge scolaire».

Quant à la porte-parole du ministère de l’Education, elle explique que c’est «parce que ça s’inscrit dans une thématique à propos du futur» que son ministère a approuvé ces passages des manuels. «C’est pour que l’élève puisse réagir au progrès», a-t-elle ajouté.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Celine

    Incroyable!

  • Quelle horreur… Comment normaliser l’alimentation à base d’OGM en l’institutionnalisant. je me souviens qu’à mon époque, collège et lycée, on nous sensibilisait au contraire sur les méfaits et abus des OGM. Les lobbying tel Monsanto achètent et contrôlent vraiment tout…

    • liligondawa

      Monsanto est peut-être encore plus actif outre-Atlantique ?

      • Ce doit être certain ! (effrayant……..)

      • mai ana

        Oui je confirme, Monsanto est très actif aux Etats-Unis, et commence à l’être au Canada si je me base sur cet article. 2/3 ou 3/4 de l’alimentation (ou processed food) aux Etats-Unis (désolée j’écris de mémoire), est de nature OGM…

  • Isabelle

    Je ne veux pas défendre l’indéfendable, mais le texte du livre scolaire sur les pommes sans pépins, etc., en est un de débat. Ma fille l’a fait en classe, et elle est revenue à la maison en dénonçant exactement ce que le texte décrit…

    Quant au texte sur les pesticides, même s’il ne contient aucune fausseté, je n’en connais pas le contexte et j’espère qu’il est accompagné de mises en garde… J’ai lu quelque chose de semblable dans un livre de Richard Béliveau, «La santé par le plaisir de bien manger». Dans ce cas, l’auteur précise que si les pesticides et les OGM sont à proscrire, ils ne doivent pas servir d’excuse pour ne pas manger de fruits et légumes.

    Cela étant dit, la vague bio est bien ancrée au Québec, et il n’y a pas que des imbéciles dans les maison d’édition, promis! – et merci de souligner leurs bourdes, quand il y en a!

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer