carte europe vegetarien

Le végétarisme en Europe et dans le monde (carte)

Afin de faire un point sur le végétarisme dans le monde, j’ai décidé de créer une carte du nombre de végétariens par pays en me basant sur les données centralisées de la page wikipedia : Vegetarianism by country.

Une Europe très hétérogène

Alors qu’en Angleterre ou en Allemagne on estime à 9% le nombre de végétariens (les estimations varient de 7 à 11% pour l’Angleterre), en France nous sommes un peu moins de 2%.

Le pire élève de l’Europe ? Le Portugal avec seulement 0,3% de la population végétarienne. Cependant la dernière étude en 2012 parlerait de 200 000 végétariens au Portugal (soit 2%) contre 30 000 en 2007.

Carte du monde du nombre de végétariens par pays. Version interactive : http://www.targetmap.com/viewer.aspx?reportId=25544
Carte du monde du nombre de végétariens par pays.
Version interactive : http://www.targetmap.com/viewer.aspx?reportId=25544

De la difficulté d’avoir des chiffres fiables

Par exemple aux Etats-Unis, un sondage de 2013 estime à 13% le nombre de végétariens (6% sont végétariens et 7% sont vegans). Mais en 2010 un autre sondage estimait à 3,2% le nombre de végétariens et 0,5 le nombre de végan.

Beaucoup de gens se définissent comme végétariens alors qu’ils consomment occasionnellement de la viande, voire fréquemment du poisson.

Les chiffres sont donc à prendre avec de véritables pincettes tant les gens qui se définissent végétariens ne le sont souvent pas totalement.

Cette carte a pour unique but de faire un état des lieux à l’échelle du monde sur le végétarisme et de voir quels pays sont en avance et lesquels sont à la traîne.

Enfin, le principal problème réside dans le manque de chiffres pour un bon nombre de pays.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • Clochette

    C’est difficile d’avoir les vrais chiffres, mais je trouve juste de prendre en considératio les flexitariens dans le calcul, étant donné que ces gens-là (dont je fais partie) ne mangent que très rarement de la viande ou du poisson, moi-même je suis à 95% végétalienne, simplement dans certains endroits, c’est vraiment trop difficile de vivre son choix à 100%. C’est mon cas, là où je vis, il n’y a vraiment rien pour nous dans les restos, quand je décide de tenir bon, je me retrouve avec du chou trop cuit et des salades dégueu avec des légumes en conserve pendant que les autres se régalent… Eh bien dans ces cas-là je mange comme les autres, trop frustrant sinon, ça gâche vraiment trop mon humeur. Et ça me désole, comme quand je mange un oeuf ou une portion de fromage, mais voilà j’en suis là dans mon cheminement. Et je trouverais injuste de ne pas être comptabilisée, parce-qu’à Paris, j’ai aucun mal à être 100% végétalienne. Rien à voir avec ceux qui disent qu’ils sont végés alors qu’ils mangent poisson et poulet et considèrent que ces animaux-là méritent moins d’empathie qu’une vache ou un cochon!

    • Ben je ne sais pas comment vous faites pour être à 95% VG. Je ne dis pas ça pour vous dénigrer, d’ailleurs je ne pensais pas que cela m’arriverais pour dire vrai, mais aujourd’hui rien que l’odeur de la viande m’écoeure et pareil pour le poisson.

      A l’heure actuelle manger quelques fois VGR au lieu de VGL ok, mais de la barbaque ou du poisson vraiment je ne peux plus.

      • liligondawa

        Mon médecin est dans ce cas : il est (presque) végétarien par dégoût profond de la viande mais se sent uniquement obligé d’en manger quand il est invité. Il me dit que c’est alors une vraie torture.
        Quelle idée… Mais comme quoi, ça existe.

        • Je ne comprends pas pourquoi il se sent obligé d’en manger. Même invité je dis non merci et basta..

          • laboss45

            J’ai 11 ans je suis en CM2 et je ne mange pas de viande n’y de poisson sa me rend mal a l’aise je sais pas pourquoi j’aime pas tuer les animaux je voterais je me tuerais pour que le monde sois végétarien pourquoi tuer des animaux qui nous ont rien fait dite pourquoi c’est des pauvre bête sans défenses .il faut les sauver il les emmenés a la batoire pour en faire de la viande c’est nul on pourrait manger des fruit des légumes et non il y en as il préfère manger de la viande. C’est débile les gens n’en font qu’a leurs tête …:-)

          • IsabelleR

            Iaboss45, je trouve que c’est très courageux de ta part de prendre une telle décision à ton âge, bravo d’avoir déjà une telle conscience du respect de la vie. J’espère que tes parents respectent ton choix. En tout cas, tu as de la chance aujourd’hui d’avoir l’aide d’Internet où tu peux trouver d’innombrables conseils et recettes pour bien manger sans dépendre de la souffrance des animaux.

          • Monty

            Courageux ? Certains n’effleurent même pas le premier palier d’un tel niveau d’empathie en plus d’un demi siècle d’existence alors à 11 ans, c’est carrément héroïque 😉
            Courage laboss45.

    • Comme @twitter-1354943796:disqus, si tu passes de VGL à VGR je comprend tout à fait. Autant de végétarien à omni de temps en temps je trouve ça très étonnant. Il n’y a vraiment aucun problème à manger végétarien au resto je trouve. Et si le restaurant n’a pas de quoi faire un plat végétarien, c’est qu’il ne fait que réchauffer des plats dégueulasses donc à éviter même pour les omnis.

      Après si tu n’es pas végétarienne mais flexitarienne par exemple pourquoi devrait-on te prendre en compte dans ces statistiques? Je veux dire, où s’arrête la limite alors? 2 fois par semaine viande/poisson? 3fois? 4 fois? 6 fois? 1 fois par jour?

      Le mot végétarien sert à quelque chose. Dans tous les cas je connais beaucoup de personnes qui se disent végétariennes et qui mangent poisson et viande (poulet, lardon etc… du moment que ça ne ressemble pas totalement à un animal).

      • avey

        Pour les restaurants qui réchauffent il y a ce reportage:

        http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=X5aa8kX9jOo#!

        Restauration française un pavé dans l’assiette.

        • liligondawa

          Merci ! On va y jeter un coup d’œil Je sens que ça va confirmer ce dont on se doutait déjà…

          Trouver un resto qui nous nourrisse quand on est vgL sert au moins à s’assurer qu’on ne nous serve pas une assiette vite réchauffée !

          • avey

            « Trouver un resto qui nous nourrisse quand on est vgL sert au moins à s’assurer qu’on ne nous serve pas une assiette vite réchauffée ! »
            C’est exactement ce que j’ai pensé en voyant ce documentaire.

        • Très bon reportage. Édifiant !!! Et après certains parlent de tradition culinaire pour justifier la consommation de bidoche… Laissez-moi rire !

      • vega

        je ne suis pas tout à fait d’accord. si tu es vegan, passer de vgl à vgr est inenvisageable et pour moi tout aussi incompréhensible qu’un(e) végétarien(ne) ou plus encore, un(e) végétalien(ne) qui peut manger à l’occasion (sic) o de la viande , du poisson.. etc… j’imagine que c’est une histoire de conscience personnelle, qui ramène au pourquoi une personne décide d’être végétarien ou végétalien, ou vegan. enfin les flexitariens sont pour moi des omnivores qui aspirent à être végétariens, etc, et qui sèment la confusion dans l’esprit des omnivores qui ne comprennent plus ce que végétarien, végétalien veut dire. et te disent, par exemple, qu’ils sont végétariens et qu’ils mangent des poissons, et que les poissons bah non ce ne sont pas des animaux!! 😛

        • Isabelle Laurent

          Je suis d’accord avec toi vega, et je dirais que peut être ceux qui mangent encore de la viande de temps en temps sont peut être en transition encore, ou alors peut être que la pression sociale est trop forte (je l’ai vu quand j’ai été à un repas de la boîte de mon mari, il n’y avait rien de prévu pour les végétariens/liens, donc j’ai du tant bien que mal tout retirer de l’assiette.)

    • avey

      Les mots ont un sens. Qu’on exclue les flexitariens je le comprends.

      Maintenant il faut reconnaître qu’en fonction de son environnement (amis peu compréhensifs qui ne tiennent pas compte du vg pour le choix d’un resto, très peu de possibilité de manger vg à l’extérieur, obligation d’aller au restaurant en fonction de sa profession …) on peut vite se retrouver dans une impasse, et la même personne dans deux milieux différents fera des écarts ou non.

      Je me demande surtout l’utilité de tels sondages. Que vaut-il mieux au final ?

      1000 nouveaux flexitariens qui vont manger 2 fois par mois des menus non vg ou 1 nouveau vg qui ne fera pas d’écarts ? Dans quel cas plus de vies sont épargnées ? Plus de produits végétariens seront consommés ce qui montre l’intérêt pour ce marché et finalement abouti à plus d’offres ?

      Et savoir qu’une personne est vgr cela nous apprend bien peu de chose. Certains vont compenser en mangeant beaucoup de produits laitiers et d’oeufs donc contribuent beaucoup à la vie pitoyable à laquelle les animaux d’élevage sont soumis puis à leur mort qui fournie de la viande à bas prix…D’autres vont consommer surtout des céréales, légumineuses etc … et seront des consommateurs modérés d’oeufs et de produits laitiers.

      Ce sondage donne un chiffre qu’il est bien difficile d’interpréter. Je préfère apprendre que la consommation de viande etc… diminue et celle de céréales, légumineuses, produits végé augmente.

      • liligondawa

        Ce ne sont pas les chiffres pays par pays qui sont intéressants, bien sûr; C’est la COMPARAISON entre les pays. Bien sûr que 1000 nouveaux flexitariens c’est une avancée énorme. Mais un pays qui a beaucoup plus de végétariens que son voisin (par ex. l’Angleterre vs la France) est selon toute probabilité bien plus susceptible d’avoir aussi beaucoup plus de flexitariens !
        La comparaison mondiale du nombre de végétariens représente un critère indicatif fiable (car bien défini) qui nous renseigne bien plus largement sur la capacité des pays à se passer, même partiellement, de viande.

        • avey

          Ah oui, j’ai complètement oublié la comparaison entre pays. Je suis restée bloquée sur le score français (quelle pitié…), je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec ces définitions de vgr; vgl, vegan qui manquent de logique à mon sens en s’appuyant plus sur des exclusions que des principes.
          Par exemple un végétarien va consommer du lait, quoi de plus facile aujourd’hui de prendre du lait de soja à la place du lait de vache ? Du lait de soja on en trouve même en supermarché. Et exclure les fromages avec de la présure. Là je ne comprends pas la logique.
          Envoyer vaches et veaux à l’abattoir pour le lait mais refuser de le faire pour la présure ? Garder ses enzymes sur son cadavre c’est une consolation ?

          • liligondawa

            Ces définitions s’appuient sur des critères alimentaires, surtout, et pas de principes, c’est sûr. Végétarien : qui ne mange aucune chair… même s’il envoie des veaux à l’abattoir.

          • Le lait et les oeufs avec leurs conséquences, est la raison qui fait que beaucoup de VGR deviennent VGL ou vegan peu après. Ce qui est mon cas. Par contre à de rares exceptions je redeviens VGR environ 1 à 2 fois l’an.

          • avey

            « Par contre à de rares exceptions je redeviens VGR environ 1 à 2 fois l’an. »
            Manger à la maison c’est le bonheur, pour le reste on échappe difficilement au monde dans lequel on vit.

  • Je reviens de Londres et comme toujours je suis complètement déprimé de voir le retard de la France sur le sujet…
    A croire que l’industrie agro alimentaire, si puissante ici, et les médias complaisants, ont réussi à lobotomiser la quasi totalité de la population…
    Etant appelé à manger souvent au restaurant, je me contente des accompagnements légumes.
    Sans parler du reste, omniprésence de la fourrure ici dans les rue, quasi absence chez eux, hors touristes… français bien souvent. Etc…
    Bref, on est vraiment à la traîne. Et le constat est le même avec l’Italie ou l’Allemagne.

    • Malheureusement ce n’est pas la première fois que j’entends de tel témoignage. 🙁

    • Isabelle Laurent

      Je confirme !

    • VGCedric

      « A croire que l’industrie agro alimentaire, si puissante ici, et les médias complaisants, ont réussi à lobotomiser la quasi totalité de la population… » Bravo : en une phrase tu as en grande partie cerné le problème !

      TOUTEFOIS, Une fois n’est pas coutume, je vais me faire cette fois ci un peu
      l' »avocat du diable ». On a me semble-t-il en France un « handicap » par rapport à bons nombre d’autres pays : depuis des siècles, on voue chez nous un véritable culte à la Gastronomie. Les chefs sont de véritables stars, le Michelin, c’est quasiment la Bible « bis », les émissions sur la cuisine font un véritable carton en télé
      etc….Je crois même que l’on a demandé (et obtenu !) que la Gastronomie française soit inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité !!!
      Bref, c’est du « lourd », de l' »intouchable », du « sacré » oserais-je dire.
      Dans d’autres pays comme l’Angleterre ou les USA, le contexte de ce point de vue est tout autre et il y sera donc peut-être moins difficile de devenir vegan qu’en France. NON ?

  • Fleur

    Rien de surprenant sur cette carte, mais il faudrait un sondage de toute la population pour réellement savoir car selon les régions, en France par exemple cela diffère énormément.
    Cela dit la comparaison est intéressante…

    • liligondawa

      Oui mais si on commence à différencier selon les régions, pourquoi pas selon les villes…? Il faut bien se donner une division administrative sur laquelle travailler, et lorsque la carte est à l’échelle mondiale, prendre le pays ne paraît pas si illogique !

      • Et surtout, si déjà on arrivait à s’entendre sur la définition du végétarisme, et acquérir une statistique fiable à ce sujet, et cela par pays, ce serait une belle avancée !

        • manu

          bin franchement je vois pas pk se priver de viande , de poisson etc…de tte facon on sera tous morts ds 100ans!!!alors mdr bande d’abrutis!faites vs du mal , moi je mange pour vous

          • Marine Scie

            Manu, va voir ailleurs si j’y suis, on a une discussion entre adultes ici.

  • Pingback: Quelles sont les villes les plus végétariennes et véganes de France?()

  • Pingback: Carte des végétariens dans le mon...()

  • marie-agnes

    je vois que la Finlande (Suomi) n’a pas eté comptabilisée pourtant il y aurait 4à5/100 de végétariens et beaucoup de veganes
    les cantines scolaires ont des repas végétariens et il est faciles de manger Vegés a peu pres partout
    j’ai vecu dans ce pays donc c’est de sources directes

    • liligondawa

      Ah merci beaucoup pour l’info.

      Des repas végétariens dans les cantines, vraiment ? Le rêve !!

  • Pingback: Les Végétariens dans le monde | Tu dois nourrir ta vie!!()

  • Franck Barath

    Salut Nicolas,

    merci pour cette carte. Ce qui me semblerais aussi révélateur, c’est le ratio aliments d’origine végétale/aliments d’origine animale dans l’alimentation. Je regarde si c’est faisable à partir des données de consommation.

    • liligondawa

      Oui, si tu trouves, ce serait très intéressant à exploiter.
      D’autant plus que comme nous l’avons dit dans un article (http://www.vegactu.com/actualite/60-des-vegetariens-mangent-de-la-viande-8195/), les gens qui se définissent eux-même comme végétariens ne sont pas forcément tous des gens qui se passent de viande à 100%… Une carte fondée sur le ratio consommation végétale/animale aurait peut-être plus plus de sens encore !

  • Carole Davis

    Je suis Francaise et Americaine, habitant dans les deux pays. En France, on me regarde comme un folle. Je suis VEGAN. Il faut continuer d’eduquer les gens pour la cause animale, apprendre aux autres qu’il ne faut pas acheter les animaux, ni vivants, ni morts. Allons, marchons…

    • 07-Le chariot

      la pédagogie ne sert strictement à rien…la péremption culpabilisante est la meilleure technique. Après il ne faut pas être pressée…..Espérons qu’il y ait une vraie justice divine et que l’on soit les seuls aussi demeurés dans tout l’Univers

    • Francine Poulette

      Tu as totalement raison, « acheter » des animaux comme des bien dont on peut disposer à notre guise c’est mal dans tous les sens.
      Quant à l’éducation, c’est effectivement la solution mais y a du boulot et on n’est pas très aidé en France, vu que presque personne ne partage nos idées…

      • Carole Davis

        Oui, et pour cela, nous sommes les éducateurs. Nous éduquons les futurs éducateurs. En avant, VEGANS!

  • Marco

    Forza Italia 🙂

  • Jardin

    Pour que le tableau montre l évolution vers le végétarisme . Peut être qu il faudrait poser les questions autrement . Entre je mange de la viande et du poisson a je ne mange plus de viande et de poisson la route peut être ou pas , longue mais évolutive.
    Je ne mange plus de viande mais j avoue parfois manger du poisson . J avance….

  • Olivier Pfister

    Il faut combattre les lobby et continuer d’informer, informer, informer, en s’appuyant notamment sur les nombreux scandales liés à la viande..

  • Azazaz

    Bonjour à tous!
    Fini la galère pour trouver un resto qui vous servira autre chose que de la viande et sans être pris pour un troubleur de fête ou pire, un extraterrestre… Si! Si! c’est possible! Enfin presque! Venez soutenir cette initiative venue de Bretagne! Merci de votre participation et si vous n’avez pas un radis, merci de partager!

    http://fr.ulule.com/vege-tables/

  • Vegan95

    @ Nikolai: Merci pour cette carte; sur ton lien wikipedia, la Suède est à 10% maintenant, d’après un sondage sur 1000 personnes. Ce serait bien de la faire apparaître en vert, et si possible actualiser la carte au fur et à mesure, car ça donne vraiment le moral de voir ainsi les couleurs changer dans le bon sens!!:)

    • Impossible de mettre à jour la carte avec Targetmap (le logiciel en ligne avec lequel j’ai fait la carte)…
      Je referai une carte interactive avec une autre app, évolutive celle là !
      Mais merci 🙂

  • Pingback: Quelques perles - Page 147()

  • Pingback: On [re]dessine le monde : Veaux, vaches, cochons… | 8e étage()

  • Pingback: Quels sont les différents régimes végétariens ? - Tête de Chou()

  • Seigner Maxime

    Curieux, on lit ici que le Portugal est « le pire élève de l’Europe », mais ailleurs (http://www.vegetari1.net/article-les-villes-ou-il-fait-bon-etre-vegetarien-118783109.html) que Lisbonne est la ville où il fait meilleur être végétarien en Europe… Bref, les chiffres…

  • Pingback: Comment je suis devenue vegan ... | Vegan Freestyle()

  • Pingback: Végétariens – que signifie ce mot? | Êtres sensibles()

  • Pingback: La différence? 0 souffrance! 🌺🌹 #76 | steviakmc()

  • Pingback: Mon calendrier de l’Avent | Chloé K.*()

  • Pingback: Le véganisme, une nouvelle forme de consommation – Le Véganisme dans la restauration()

  • Pingback: Eating in France, part 2 (Being vegetarian) – B-A in France()

  • Pingback: Pourquoi ne trouverez-vous pas de saucisson chez nous()

  • Pingback: Quelque chiffre – instinct vegetarien()

  • Bataille

    Bonjour,
    Il est très difficile d’être végétarien en France. Tout le monde te prend pour un alien! De plus, niveau social, tu as l’impression de faire chier tout le monde, de ton conjoint qui respecte mais qui se sent frustré, qui ne peut plus passer un repas entre amis sans subir la même discussion, de ton entourage qui s’adapte ou pas. Cette année, j’ai la hantise des fêtes aussi. Comment respecter mes convictions sans que ça devienne un débat ou un problème. Aujourd’hui je me sens particulièrement fatiguée et déprimée. Je préférerais parfois oublier ma conscience…

    • Taïra Ⓥ

      Sur l’aspect pratique, et en ce qui concerne l’alimentation, ça devient de plus en plus facile, il n’y a qu’à voir les produits végétarien/végétariens disponibles un peu partout.
      C’est socialement que ça coince.

      On a l’habitude d’être un pays assez en retard, et toutes les idées neuves telles que l’éducation sans violence, la justice sans prison, le mariage entre personnes de même sexe entre autre… ont du mal à passer.
      On a beau être le « pays des Droits de l’homme », le « pays des Lumières » etc… on ne peut que constater le tempérament réactionnaire et conservatrice d’une grande partie de la société civile et du corps politico-médiatique.
      Ça avance, les lignes bouge, mais (trop) lentement… Faut garder espoir 🙂

      A propos des repas, il faut l’accepter. En tant qu’êtres humains, on est encore a un stade primaire d’évolution, et parmis ceux-là, nous qui avons réussi à trouver une issu au cauchemar spéciste, nous devrons faire face à nos semblables toute notre vie. Il faut s’y faire…
      Mais au lieu de le voir comme une contrainte, plutôt le voir comme un perfectionnement, donc un côté positif.
      En tant qu’intermittent du spectacle, en période estivale, je cotoie énormément de monde et il n’est pas rare que je doive faire mon « speech » tous les jours, car à chaque fois, une orga différente, des gens différents, qui n’ont pas entendu parler de véganisme, d’antispécisme, ou alors d’une manière qui les a laissé sur leur faim, qui les a blessé au fond d’eux, qui les a fait réfléchir bref.

      Il faut faut se servir de toutes ces occaz pour perfectionner notre discourt. Y a des fois on patauge, on se refait une convers’ et on se dit « là j’ai été mauvais » et on sait qu’on aura l’occasion de se « racheter » bien vite.
      Pour ce qui est de l’entourage personnel, c’est différent, je suis d’accord. Mais, que peut-on faire, à part renier nos convictions pour faire plaisir à ceux qu’elles dérangent, et que l’on aime pour autant ?…
      Difficile, et pas vraiment de réponse absolue. Il y a des personnes qui sont devenues végés un certain nombre d’années après leur conjoint.e par exemple.
      Je dirai, c’est à chacun de gérer… :/

      En tout cas, défends tes convictions, trouve ta méthode, tes moyens, mais défends-les 🙂
      Elles sont nobles, d’autant plus qu’elles ne sont pas auto-centrées, mais bel et bien altruistes, profondément altruistes et bienveillantes.
      Je ne sais pas si je t’aurai beaucoup aidé mais, tu n’es pas seul.e… :’) 😉

      Ce que tu vis, ce que j’ai vécu et vis encore, ce que plein d’autres ont vécu et vivent peut-être encore, est très bien résumé ici… 🙂
      « On est pas malade parce qu’on réagit avec tristesse au fait que la plupart des gens choisissent de massacrer des animaux par habitude culinaire, vestimentaire, pour leurs loisirs »
      http://www.insolente-veggie.com/activisme-veganisme-et-depression/

  • Pingback: Le végétarisme en Europe et dans ...()

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer