Jane Goodall
Jane et Flint.

Jane Goodall et le National Geographic

Aujourd’hui, la National Geographic Society célèbre son 125e anniversaire. Bien connu pour ses impressionnantes photographies de la faune à travers le monde, National Geographic est aussi l’un des principaux acteurs de la protection environnementale.

A cette occasion, voici une série de photos parues dans le magazine à différentes époques.

En haut de la page : 1964 en Tanzanie.
Un moment émouvant entre  Jane Goodall et le jeune chimpanzé Flint dans la réserve de Gombe Stream.
Photo d’Hugo Van Lawic.

Jane Goodall est une grande primatologue végétarienne dont nous avions chroniqué l’un des livres. Elle a reçu la médaille Hubbard, c’est-à-dire la plus haute distinction décernée par la National Geographic Society pour une exploration, une découverte ou une recherche.

Ce prix lui a été décerné

… pour ses extraordinaires études des chimpanzés des forêts, menées pendant trente-cinq ans, et pour avoir sans relâche défendu ce milieu nature qui est le nôtre.

Dans une note, Louis Leakey, le mentor de Jane, lui attribua une découverte qui allait contribuer à repenser la définition d’être humain : les chimpanzés fabriquent des outils. Trois ans plus tôt, elle avait observé des chimpanzés qui attrapaient des termites avec des tiges de plantes.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer