« La guerre du steak aura bien lieu » : un excellent article du Huffington Post

Le 27 avril 2013, le journal Huffington Post publie en ligne : « Végétariens contre bouchers : la guerre du steak aura bien lieu ». Cet article est excellent : complet, objectif, documenté… On y cherche en vain les réserves habituelles qui concluent d’habitude les articles sur les bienfaits d’un régime végé (en général, les journalistes ont toujours besoin de conclure par un paragraphe insinuant que réduire sa consommation de viande suffit amplement, ne soyons pas extrémistes, voyons). Là : la perfection.

Petit résumé admiratif :

  • L’article commence en relatant la nouvelle campagne nationale Jeudi Veggie lancée par L214 et l’Association Végétarienne de France.bandeau-jeudi-veggie-711px[1]
  • Il dresse la liste des arguments végétariens, en ces termes :

L’élevage pollue. L’élevage maltraite. L’élevage tue. L’homme n’a pas besoin de manger de consommer des produits d’origine animale pour être en bonne santé. La planète ne disposerait pas des ressources nécessaires pour que l’ensemble de la population mondiale nous imite, les animaux sont du reste des êtres sensibles qui méritent d’être traités comme tels.

  • Il cite des chiffres : En dix ans, la consommation de viande des français a baissé de 15%. Et malgré les 88 kg de viande  en moyenne que chaque français ingère par an, elle continue de baisser d’environ 1% tous les douze mois.
  • Il compare la production de viande française à « un colosse aux pieds d’argile » : entre le scandale de la viande de cheval et la féroce concurrence européenne, les filières françaises sont fragilisées.
  • Il élargit le débat au reste du monde occidental : aux USA (26 millions de végétariens), à la Belgique où la ville de Gand participe au Meat Free Monday, aux Pays-Bas où Amsterdam et une autre grande ville ont adhéré à une charte encourageant la consommation de substituts de viande… et au Royaume-Uni où Paul Mc Cartney entonne sa Meat Free Monday Song.MFM_FinalLogo_CMYK1
  • no steakIl évoque bien sûr le journaliste Aymeric Caron, qui fait visiblement figure de porte-parole végétarien dans l’Hexagone, depuis la parution de son essai « No steak »…
  • Il dénonce, très justement, le décret de 2011 qui fixe l’organisation des repas dans les cantines scolaires :

Plus concrètement, le décret ouvre la voie à ce que la viande soit imposée au cours d’au moins 8 repas sur 20. Une disposition qui rend la tâche impossible aux enfants qui ne souhaiteraient pas consommer de protéines d’origine animale, autant qu’elle entretien le mythe de leur nécessité absolue en matière de nutrition, malgré les nombreuses études qui démontrent le contraire.

De son côté, l’État continuera de voler au secours de la bidoche, jusqu’à ce que cela ne marche plus et qu’il faille abattre la bête.

  • Il présente un diaporama des végétariens historiques, de Pythagore à Kafka en passant par Charlotte Brontë ; ainsi qu’un autre diaporama de simili-carnés terriblement appétissants.slide_284002_2171475_free

Bref, un article à déguster sans modération… et à propager au maximum autour de vous.

Ci-dessous, l’hymne de Paul Mc Cartney :

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Simon

    Très bon article!

    Par contre la plupart des commentaires sont infligeant de débilité!

    • liligondawa

      Un bon nombre d’entre eux aurait sa place sur « Le végétarisme m’a tuer ».

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer