Clément Méric

La mort de Clément Méric, un séisme dans le milieu animaliste

La mort de Clément Méric le mercredi 5 juin 2013 a secoué le milieu animaliste. Militant antifasciste1, végan et antispéciste2 de 18 ans, Clément Méric a été assassiné alors qu’il sortait pour s’acheter des vêtements.

Clément Méric
Clément Méric

Ses agresseurs étaient des skinheads néo-nazis (boneheads) proches du mouvement politique Troisième-voie (raciste, homophobe et antisémite) et de sa branche militariste les « JNR3». Ils se disent défenseurs des animaux, et s’attaquent plus particulièrement au halal (contre les musulmans) et la fourrure (qu’ils amalgamaient aux juifs), ainsi qu’au casher. Sur leur site internet on peut lire qu’il faut défendre les animaux car ils sont là pour nous nourrir, nous protéger, nous tenir compagnie. Les JNR sont d’ailleurs filmés avec des chiens dits « de combat » utilisés comme arme (voir ici 3min11 http://www.youtube.com/watch?v=-4OcVg7R6ec ). « Parce qu’ils [les animaux] nous aiment, nous accompagnent, nous protègent et nous nourrissent »4 Il s’agit d’une vision utilitariste des animaux, les animaux ne sont pas considérés comme des êtres vivant pour eux-même, mais pour l’utilité qu’ils ont pour les humains.

Une conception raciste, homophobe et antisémite des relations sociales est incompatible avec une reconnaissance de l’animal en tant qu’un individu étranger à nous à considérer. L’animal représente ce qui est étranger à l’être humain, respecter l’animal c’est respecter le concept d’étranger. La relation être humain/animal est à concevoir dans l’égalité comme celle de l’autochtone à l’étranger.

Ces militants skinheads (boneheads) « protecteurs des animaux », mais adeptes du cuir et du saucisson français ont pour but de récupérer des militants pour leur groupe par le biais de la défense animale. Ils étaient présents à la marche contre la fourrure de Paris du 14 novembre 2012. Des antifascistes veganEs avaient réagi en informant de leur présence les autres militants animalistes.

 

Le groupe "Troisième Voie", à la marche contre la fourrure à Paris.
Le groupe « Troisième Voie », avec Esteban, à la marche contre la fourrure à Paris.



Pour protéger le lien social Clément Méric a résisté contre ces discours de haine et l’a payé de sa vie. Nous aurions pu croiser ces meurtriers et si nous étions homosexuels, arabes, noirs ou juifs et mourir sous leur haine.

 

1Clément Méric faisait partie de l’action antifasciste, groupe autonome qui historiquement a été créé en allemagne par l’extrême gauche pour unir tous les gens de gauche contre le nazisme
2Le spécisme est à l’espèce ce que le racisme et le sexisme sont respectivement à la race et au sexe : la volonté de ne pas prendre en compte (ou de moins prendre en compte) les intérêts de certains au bénéfice d’autres, en prétextant des différences réelles ou imaginaires mais toujours dépourvues de lien logique avec ce qu’elles sont censées justifier.
3 Jeunesses Nationaliste Révolutionnaires
4 Extrait du site de Section Defense Animale.

A propos de Ambroise Lelac

Diplômé de droit et enseignant, je suis militant auprès de plusieurs associations de libération animale.
  • Rainbow
  • Alice Lgl

    Bonjour,
    Je trouve que vous amalgamez beaucoup dans votre article.
    Primo, il existe bel et bien des vegan nationaliste, et je ne vois pas où est le mal.
    Par ailleurs, il y a des militant vegan qui appartiennent à des factions politique des pseudo extrêmes: neo-nazi, communiste, …

    Le principal, est que les deux, ne soient pas mêlés.

    Je veux dire, d’un côté, une position droite et clair sur le militantisme anti-spéciste, et de l’autre, avoir ses opinions politiques, dans un autre cadre que celui de ce dit militantisme de la cause animal.

    Que vous amalgamiez les deux, est un peu (voire bcp) puéril. Il faut cessez de stigmatiser, et arrêter de se tirer dans les pattes, comme certains le font.
    Le principal, est l’abolition du statut social dans lequel se trouve les êtres animaux, que l’ont soit d’extrême gauche, d’extrême droite, ns, etc.

    STOP !!!

    Sinon, il est vrai, et je suis d’accord avec vous sur un point, que certains intègre des groupes de militant, avec des idées, comme quoi, l’être animal est un outil utile à l’être humain. Et c’est là, qu’il y a déviance, pas dans le reste !!

    Cordialement,

    Alice

    • Diabolo

      Il n’y a pas d’amalgame ici.
      Être facho et pour la cause animale est un non sens éthique.
      Être antifasciste n’est pas une chose qui se décide de gaieté de coeur mais par réaction à la violence des propos et des actes (comme ce meurtre !) des fachos.
      Un monde où il n’y aura plus de fachos, n’aura plus besoin de leurs opposants/opposantes.

  • Asheka

    Assassinat : meurtre avec préméditation.. Ce n’est pas vraiment à ça que je pense pour un coup de trop dans une bagarre entre bandes. Sa mort est tragique, et ce n’est pas lui faire hommage que de s’en servir à des fins politiques.

  • Vegan
  • Rosa L

    Votre article est assez nauséabond, des cons il y en a partout, la preuve…Vous prouvez ainsi que vos méthodes sont aussi dégueu que les leurs, vous voulez quoi la tondre cette militante, allez! Pas serieux, juste dangereux.

  • Méryl

    Globalement d’accord avec l’article même s’il méconnaît la violence de l’extrême-gauche pour ne voir que celle de l’extrême-droite (je parle là d’un point de vue général et non particulier). Il est donc urgent de relire, par exemple, Soljenitsyne et son « Archipel du goulag » pour voir de quoi il retourne et ne plus assimiler systématiquement l’extrême-gauche au bien et l’extrême-droite au mal, alors que, dans les faits, ces deux extrêmes se rejoignent et ont provoqué la mort de millions de personnes.

    Par ailleurs, et même si je condamne absolument les idées, le racisme et l’antisémitisme des JNR, de Troisième Voie et des groupes apparentés, il est évident qu’une critique de l’islam est permise et même nécessaire : critiquer une religion, quelle que soit cette religion, est un devoir. La religion n’est pas une race, et sa critique n’est donc en rien du racisme. Tous les Arabes ne sont pas des musulmans. Certains sont agnostiques ou athées. Assimiler la critique de la religion à du racisme, c’est nier la liberté d’expression, et c’est faire de tous les Arabes des musulmans « par essence », ce qu’ils ne sont évidemment pas.

    Enfin, au nom des droits des animaux, la condamnation du halal et du casher, non évidemment dans une visée raciste, mais bien dans une vision antispéciste et progressiste, est un devoir moral. Ces pratiques doivent être combattues au même titre que les autres types d’exploitation. Ce n’est pas parce qu’elles sont le fait des musulmans ou des juifs qu’elles en deviendraient miraculeusement acceptables au nom d’un politiquement correct coupable et complice du pire.

  • manu

    C’est vraiment affligeant comme article! Clément Méric était un extrémiste qui ne supportait pas qu’on soit défenseur de la cause animale sans partager son idéologie politique. Tous les amoureux des animaux doivent s’unir et avec cet article nauséabond, vous amalgamez, vous divisez.

  • Laurent du Raincy

    Votre article est partial et mensonger.

    Le gentil Clément chasseur de FAF serait la victime d’un meurtre qu’aurait prémédité le méchant Estéban. Selon le vigil qui est témoin occulaire, les gauchistes sont venus provoquer les nationalistes. Ceux-ci ont évités l’affrontement en rentrant dans un bâtiment, seulement 20 minutes plus tard les gauchistes étaient toujours là pour en découdre. La castagne à commencé, Clément est tombé et son crâne à heurté une barrière. Quand on va à la baston, on sait que le pire peut se produire (coup de couteau, etc…). Dès le début les merdias on parlés d’homicide volontaire mais c’était un peu trop gros. Si vous n’êtes pas trop conditionnés par le système, vous comprendrez très bien que si les rôles étaient inversés, on aurait parlé de légitime défense… C’est comme le gars des HOMMEN qui est descendu sur le cours de Roland Garros avec un fumigène pour attirer l’attention des caméras (et faire parler de sa cause à l’étranger car l’info en France en 2013 est vérouillée comme du temps des goulags d’URSS), ils on dit qu’il était armé et la flicaille le garde à vue comme un criminel !

    Comme toujours 2 poids et 2 mesures si vous êtes pour ou contre le courant de pensé actuel…

    De mon côté, j’ai 2 fois grillé ma carrière auprès de mes différents employeurs car j’ai défendu des travailleurs immigrés à mon avis exploités et pourtant je vote Front National depuis plus de 20 ans. Faut arrêter de dire des bétises du genre on veut pas de vous car ceci ou cela car c’est cela la vraie ségrégation. Si j’avais une asso de défense animales, TOUS seraient les bien venus, gauchos, fachos, blancs, noirs, arabes du moment que l’on se reconnait dans la défense d’une cause commune. Chacun est différent dans ses choix et c’est cela la vraie diversité.

    Si je suis devenu végan c’est grâce à la campagne d’affichage de la fondation Bardot dénonçant l’abattage hallal; j’ai ainsi cherché à en savoir plus sur l’élevage et l’abattage. Bardot, pour vous c’est sans doute facho mais si elle ne s’était pas battue depuis des décénies vous ne seriez certainement pas là aujourd’hui. Elle soutient ouvertement les Le Pen mais elle n’a jamais cherché à faire le ménage dans les rangs de ses militants, elle.

    Méditez de temps en temps la fameuse phrase de Voltaire (pas un facho, hein?), « Je n’aime pas vos idées mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer »

    Merci aux autre contributeurs qui ont réagit justement à cet article.

  • steph44

    C’est vraiment affligeant comme article! Clément Méric était un
    extrémiste qui ne supportait pas qu’on soit défenseur de la cause
    animale sans partager son idéologie politique. Tous les amoureux des animaux doivent s’unir et avec cet article nauséabond, vous amalgamez, vous divisez.

  • rachid95

    C’est vraiment affligeant comme article! Clément Méric était un
    extrémiste qui ne supportait pas qu’on soit défenseur de la cause
    animale sans partager son idéologie politique. Tous les amoureux des animaux doivent s’unir et avec cet article, vous amalgamez, vous divisez.

    • François

      Pour moi OK, le veganisme est un mouvement apolitique cependant un facho n’a pas sa place dans une manif pour la cause animale… je ne vois pas comment peut on être raciste, antisémite et homophobe et à la fois antispéciste (ca vous choque pas plus que ca?)… C’est comme accepter qu’un boucher défile à côté de vous pour une manifestation pour l’abolition de la viande…Ces gens là n’en ont malheureusement rien à cirer des animaux.

      Rapellons quand même qu’être raciste ce n’est pas un choix politique, ça reste un délit…

      • Lys blanc

        L’exemple du boucher est fallacieux. Que diriez-vous, à votre tour, de défiler à côté de personnes anti-racisme(s?) qui ne sont pas végé*liennes ? Vous leur diriez que quelque chose ne colle pas ? Ben oui, comment peut-on se battre pour une partie de ses prochains et pas pour l’autre (la plus faible, de surcroît) ? Non, là ça ne choque personne. Il y a des gens avec des idées « bien arrêtées » qui font preuve d’une sensibilité très sincère pour la cause animale, et d’autres -soi-disant plus ouverts, qui se fichent -voire n’ont que du mépris pour cette cause (« les humains d’abord »).
        Et qu’on arrête avec « il faut être de ce bord-ci ou de ce bord-là pour être végé », c’est la porte ouverte à toutes les ségrégations !
        Les animaux ne font pas de politique ! Je dirais à un gauchiste qu’il faut parler du halal comme du reste, et à un « fasciste » (le fascisme est mort en 1945 et était à la base un mouvement d’extrême gauche, m’enfin bref si ça fait plaisir à certains… J’imagine que c’est ça ou « nazi ») qu’il faut parler du reste comme du halal.
        Parce que oui, il y a malheureusement une sélection sur les différents sites de la cause animale, l’article ci-dessus en est un exemple.

  • manu44

    Pourquoi vouloir diviser les militants de la cause animale comme le fait cet article ? Vous reprenez les mêmes mensonges « vus à la télé » Il faut faire avancer le végétarisme et la prise de conscience de la souffrance animale, et tout le monde a sa place dans cette lutte.

    • liligondawa

      Non, je regrette : les fascistes, qui sont par définition contre une partie de l’humanité (celle qui ne leur convient pas) n’ont pas leur place dans une juste lutte qu’ils ne font que décrédibiliser.

  • Hippocampe

    Autant l’article est intéressant, autant les commentaires sont déplorables.

    Clément Méric est trop souvent qualifié d’anti-fa d’extrême-gauche alors qu’il était

    anarchiste ! Bien sur il pouvait partager des valeurs ou des luttes avec l’extrême gauche mais son refus de la participation aux élections le place en dehors de l’échiquier politique et du clivage droite/gauche.

    Ensuite, on ne peut pas mettre sur le même plan anti-fa et fafs. Ce n’est pas parce que le mot « extrême » est utilisé pour les deux qu’on peut les mettre sur le même plan et comparer les deux de manière égale. L’idée que les extrêmes se rejoignent est totalement saugrenue. Comme si les places gauche/droite dans l’hémicycle montraient que le cercle se refermait sur des idées d’abord opposées mais qui finalement se rejoignent !

    Le problème de fascistes dans le milieu animaliste est qu’il ne sont pas du tout intéressés par la question animale et qu’ils ont bien compris que ce milieu, globalement (pas tout hein) peu politisé était une porte ouverte pour venir et s’y faire connaitre ! Pas de manière frontale avec des banderoles fafs mais par une présence régulière et insidueuse, qui se banalise et se normalise dans les manifs et actions animalistes (initiée par la FBB). D’ailleurs, après 3ème Voie, le GUD vient lui aussi d’ouvrir une section défense animale.

    On ne peut pas défendre les droits des animaux et accepter le racisme, l’homophobie, l’islamophobie, l’antisémitisme etc … La lutte pour la libération est une lutte totale, humaine et animale.

    Alors quand on dit que c’est une bagarre de bandes et que quand on agresse, faut pas s’étonner de crever, c’est un peu facile : ces fafs font partis de groupes armés et sont les premiers à réclamer le retour au fascisme et au nazisme.

    Clément Méric est mort sous les coups du fascisme, incarné par 3eme Voie, à Agen 3 personnes se sont faites tabasser par des fafs, un autre s’est pris un coup de couteau, des femmes ont été agressées à Argenteuil, des anti-fa se sont fait tirer dessus ….

    Donc stop avec l’idée qu’embeter des fachos c’est pas bien et c’est méchant, c’est lutter contre un extrême qui se contrefout des animaux, qui défend des valeurs conservatrices, réactionnaires, racistes, homophobes, sexistes.
    Lutter contre ça c’est lutter pour la liberté.

  • dani

    Clément Méric faisait partie d’un courant d’extrême gauche ce qui est identique pour moi à l’extrême droite, il s’est fait manipuler dans un communautarisme soi disant « anti-fasciste » alors qu’ils sont autant violent que le camp opposé.

    Alors je dis que la victime dans tout ça est Esteban qui s’est fait ficher et cataloguer par ce groupe d’extrême gauche antifa (qui n’a rien à voir avec l’anti fascisme) et il s’est défendu.

    tout ceci nous mène à un communautarisme vegan (si tu n’es pas de gauche, tu es un fasciste, donc on doit t’éliminer) 1984 George Orwell avec sa police de la pensée.

    je suis contre ce communautarisme et je dis qu’il faudrait demander la dissolution des atifa, groupe à propagande de gauche qui empêche des personne anti raciste de soi disant droite de parler, dictature de la pensée.

  • dani

    ce site fait du communautarisme vegan !!!!

  • dani

    non au communautarisme dans le milieux vegan !!!

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer