Le Miel Bleu

Qui veut goûter du bon miel bleu?

Vous voulez du bon miel bleu? du miel vert, voire chocolat?

Alors lisez cette jolie petite histoire de notre terroir français :

Un mois d’août 2012, la météo mauvaise, les abeilles trouvaient peu de quoi butiner aux alentours de leur ruche située à Ribeauvillé (Haut-Rhin). Fort heureusement à 4km de leur ruche se trouvait des sucreries entreposées à l’air libre, et ces sucreries étaient de formes rondes et colorées, on les appelle plus communément des M&M’s.

Le miel bleu
Le miel bleu n’est pas à vendre

Non content de donner un miel bleu, vert, ou chocolat, les M&M’s ont bloqué la ponte des reines. Or, c’est en été que les reines pondent les abeilles ouvrières d’hiver qui permettront à la ruche de passer la saison du froid.

Cependant des gens voulaient à tout prix acheter ce miel bleu, car il a des vertus exceptionnelles (nous n’en dirons pas plus car plus les vertus restent secrètes plus on y croit) tirées du colorant bleu brillant E133 (triarylméthane) qui rappelons-le fut interdit en France et dans d’autres pays européen jusqu’en 2011 car il peut causer des allergies, et est potentiellement cancérigène (cf la source « Medicalistes »).

Alors oui quand vous achetez du miel d’acacia, du miel de tilleul, de lavande, de tournesol, êtes-vous vraiment sûr que les abeilles ont butiné uniquement cette fleur?

source :
France Tv
Le Monde
Medicalistes

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • Cabane de Tellus

    Un miel peut être considéré comme « monofloral », c’est à dire obtenir l’appellation (oui, une appellation pas une certification!) « miel de tournesol », « miel de châtaigner », miel « d’acacia »… lorsqu’il contient une quantité suffisante de miel provenant de la dite plante (je crois que cela varie en fonction des appellations, mais il faut au moins 70 à 80%). Pour se faire on fait analyser des échantillons de miel par un melisso-palynologue, celui-ci peut approuver ou refuser l’appellation en fonction des grains de pollen qu’il va trouver dans le miel (chaque espèce ayant des grains de pollen bien spécifiques).

    Cela possible grâce à la tendance des ouvrières à se spécialiser dans la source de nectar la plus abondante et la plus facile d’accès dans un temps donnée. Mais évidement il y a aura toujours un peu de miel provenant d’autres plantes, c’est ce qui fait que 2 miel ne se ressemble jamais car il n’ont jamais une compositions totalement identique.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer