Pierre-Emmanuel Barré, végétarien, tacle les carnistes !

Lors de sa chronique hebdomadaire dans l’émission La Bande Originale sur France Inter, l’humoriste, aussi subversif qu’à l’ordinaire, a fait son coming-out végétarien.

L’émission, présentée par Nagui — qui est lui-même depuis des années grand défenseur de la cause animale et depuis peu végétarien –, nous a offert ce mardi 24 janvier un grand moment : une critique corrosive de la récente loi sur les abattoirs, et surtout l’entrée fracassante de Pierre-Emmanuel Barré dans la cause animale (on se doutait bien que sa prise de position contre le foie gras, signée également par Nagui, n’était pas anodine).

« Pour empêcher une vache enceinte de 8 mois de recevoir une épisiotomie du cul jusqu’à la gorge, y’a plus personne »

Pierre-Emmanuel Barré a ainsi épinglé l’ahurissant absentéisme des députés lors du vote de ladite loi (32 présents sur plus de 500…), députés qui étaient selon l’humoriste « en train de sucer un os à moelle ou un lobbyiste de chez Charal » alors que pour « empêcher une vache enceinte de 8 mois de recevoir une épisiotomie du cul jusqu’à la gorge, y a plus personne. »

« Je vais pas vous mentir, je suis végétarien depuis deux ans »

Un à zéro pour la cause animale ! Et vous pouvez faire confiance au Sale Con (surnom assumé de l’humoriste) pour bien enfoncer le clou : « Moi, je suis même pas pour améliorer les conditions d’abattage, je suis pour fermer les abattoirs. » C’est ça la cohérence ! Nous aurions envie de vous retranscrire l’intégralité de la chronique, tant elle est pertinente derrière les mots destinés à choquer, à faire rire jaune et à éveiller les consciences. Oui, ce Sale Con appuie là où ça fait mal.

Illustration par Vegan Sidekick des réflexions suite à votre coming-out végétarien

Quand tu arrêtes de manger de la viande…

Le problème, quand on annonce autour de soi que l’on arrête de manger des animaux, c’est que s’ensuit aussitôt — c’est automatique, inévitable et lassant — dans son entourage, une salve de clichés et de jugements à l’emporte-pièce.
Pierre-Emmanuel Barré, qui est passé par tout cela depuis deux ans, a probablement voulu éviter à ses auditeurs concernés d’être pris au dépourvu, et leur permettre de devancer les réflexion désobligeantes ou alarmistes.
Là encore, nous aurions envie de tout paraphraser ici ; contentons-nous de copier-coller quelques répliques déjà cultes, parce que franchement on n’avait pas autant rigolé depuis la dernière primaire de droite :

« Les mecs, ils te disent “C’est la loi de la nature, on est des prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire” et derrière, hop, ils vont chasser au rayon boucherie du Monop. »

« “Ouais, les animaux, si on les mange pas, ils vont être trop nombreux et les êtres humains vont disparaître.” Ça, par contre, c’est un bon argument, c’est même celui qui m’a convaincu de devenir végétarien.»

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • mouais

    « C’est ça la cohérence ! »
    oui, tout comme tacler les omnivores alors qu’on n’est pas végan…

    • Taïra Ⓥ

      Je suis d’accord en principe, même si en terme de souffrance globale (quantité), les végétarien ont à 0,000000001 % près la même légitimité que les véganes, ce qui ne justifie pas l’acharnement dont ils sont parfois l’objet.

      Vidéo hyper courte dans laquelle un végétarien de longue date, probablement végétalien à présent, figure éminente et pionnier du mouvement antispéciste en France, explique celà. ça dresse… (les 46 dernières secondes surtout)

      https://www.facebook.com/iamvegan.tv/videos/276043259424593/

      • Taïra Ⓥ

        La différence, dans les faits, entre les végétariens et les véganes, est presque anecdotique. Je viens de l’apprendre, notamment grâce à cette vidéo.
        On est légitime à rappeler l’incohérence morale que représente le végétarisme à l’échelle individuelle, mais d’un point de vue général, ça ne représente pas grand chose. ça fait mal au cul, mais c’est la réalité. Il faut les soutenir, les encourager à aller plus loin. Mais d’après les chiffres et la réalité de l’exploitation animale, c’est implacable on a aucune légitimité à les dégommer comme on peut le faire.

        Meurice est aussi végétarien, il sait qu’il deviendra végane. Ma mère n’est pas encore végétarienne à 100% ça ne va vraiment pas tarder, je pense qu’en 2017 c’est plié, pour voir que je pique malgré moi presque systématiquement (2 ans de véganisme 6 mois végétarisme), ça y est c’est presque acquis. Et elle m’a déjà dit qu’elle ne s’arrêterait probablement pas là.

        Plus que de les amener vers le véganisme, il faut sortir les gens du spécisme. Et les végétariens éthiques, même si leur raisonnement est bancal, on déjà foutu un pied en dehors de la merde carniste et spéciste. Cette différence-là, je me répète est bien plus importante, mille fois plus importante, que celle qui les différencie de nous, véganes.

      • Camille Jonas

        Tout cela est bel et bien et j’étais en train de passer au véganisme quand j’ai pris conscience des travaux récents en botanique : les végétaux seraient aussi des êtres sentients. Non seulement les végétaux pérennes comme les arbres ou les plantes vivaces mais aussi les plantes annuelles, les légumes de nos jardins, à tout le moins au même titre que les mollusques et autres gastéropodes.
        Alors, on fait quoi ?

        • Taïra Ⓥ

          Les végétaux ne sont absoluement pas sentients. Revoyez votre définition du terme sentient : qui exprime notamment, la volonté. Les animaux décident, pas les plantes. Les animaux expriment, pas les plantes.
          Sérieusement, coupez une herbe, une fleur, voir un arbre, puis coupez la gorge d’un cochon. Si ça vous fait le même effet, allez consulter.

  • VGCedric

    Trois insanités par phrase…. Des attaques ad hominem… des ricanements « déplacés » autour de lui… Trois ingrédients parfaitement « dans l’air du temps », je sais….. Mais personnellement , je trouve tout cela assez catastrophique…Seule réplique intéressante : la dernière… Au delà de cette improbable « prestation » à oublier très vite, il est évidemment réjouissant qu’il soit devenu végétarien. Pour ça (et pour ça seulement) : Bravo !

  • vgabin

    Je ne parviens pas à comprendre l’engouement de certains à vouloir à tout prix faire fermer les abattoirs. Comme si les producteurs allaient subitement arrêter leur production et libérer leurs vaches dans les prés. La seule chose que cela changera de faire fermer nos abattoirs c’est que les bêtes seront envoyées se faire abattre en Turquie ou la législation en la matière est bien plus légère qu’en France, pour ne pas dire inexistante. En tout cas je ne pense pas que ce gars rende un grand service à la cause animale, si le but était d’obtenir que les carnivores ne diminuent surtout pas leur consommation de viande je pense que c’est réussi.

    • VGCedric

      Ne soyons pas naïfs, il ne s’agit pas de fermer tous les abattoirs du jour au lendemain ! On arrête l’élevage peu à peu, tout simplement ! En clair, on fait en sorte que les animaux (dit « d’élevage ») ne se reproduisent plus. En quelques temps (tout ça peut être planifié intelligemment, voire étalé sur quelques années), le nombre d’animaux à abattre va diminuer « de lui même » pour finir par atteindre zéro.

      Pendant cette période « transitoire », on fait en sorte de reconvertir les éleveurs (en cultivateurs). De toutes façons, pour la plupart, ils sont désespérés (voire sucidaires), cette activité (désastreuse pour les animaux et l’environnement) n’étant même plus à même de les faire vivre décemment.

  • Manu F.

    j’adore !!

  • escarpit

    Bonjour, J’adore la vidéo de Pierre Emmanuel Barré !! trop bien !! J’adore! il dit la vérité c’est cash mais c’est peut-être comme ça que certaines personnes comprendront !!
    Il faut dire la vérité !! dans les abattoirs c’est vraiment pas jolie jolie !! et dans les élevages industriels aussi !!! C’est dégueulasse ce qu’on fait subir aux animaux !!! AFFREUX !!
    Ma petite famille et moi sommes devenus végétarien puis végan voilà bientôt 2 ans !!!
    Moi aussi je suis d’accord : Fermons les abattoirs !!!!
    Salutations.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer