Vegan, naturellement.
Accueil » Actualité vegan » Poisson (d’avril) et panda (des Pyrénées)

Poisson (d’avril) et panda (des Pyrénées)

Des pandas géants lâchés dans les Pyrénées ? Le poisson d’avril de France 3 Midi-Pyrénées.

Dans l’Ariège, « le gouvernement envisage de lâcher des pandas géants », selon la chaîne d’information locale. Cette introduction ne susciterait pas autant de critiques que celle de l’ours, puisque « la principale qualité du panda, c’est qu’il est herbivore ». De quoi « calmer les esprits du côté des bergers et des éleveurs ».

« Mais le problème (…), c’est l’alimentation du panda, qui se nourrit principalement de feuille de bambous, introuvables en altitude dans nos Pyrénées », souligne France 3, qui affirme qu’une convention a été passée avec le Parc aux bambous de Lapenne (Ariège), pour que des tonnes de bambous soient héliportées chaque semaine vers les lieux de résidence des pandas. Les détails dans ce reportage très sérieux :

Un poisson d’avril un peu amer pour les défenseurs de la réintroduction des ours dans les Pyrénées, fortement compromise.
Pour suivre la triste saga de cette réintroduction contrariée, c’est ici :

Article 1 (une mesure judiciaire de l’Europe contre la France, qui ne respecte pas ses engagements en terme de biodiversité).
Article 2 (la France interdit à deux associations d’aider bénévolement à la réintroduction des ours).
Article 3 (pourquoi les éleveurs ont tout à gagner à la présence de l’ours dans leur montagne).

Vous avez aim ? Alors rejoignez-nous sur Facebook :

A propos de Lili Gondawa

Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je milite auprès d'Animal Amnistie, association toulousaine en faveur des droits des animaux.