Ryan Gosling défend les cochons

Après avoir défendu les vaches, Ryan Gosling défend aujourd’hui les cochons.

Dans une lettre publié dans le Globe And Mail Canada , lettre s’intitulant “A tiny cage is not a life” ( « Une cage minuscule n’est pas une vie » ), l’acteur Ryan Gosling  veut améliorer les conditions de vie et d’élevage des truies :

Actuellement, les truies sont enfermées dans des cages appelées « cages de gestation » durant quatre mois pendant leur grossesse, déménagées dans une autre cage pour donner naissance, et remises dans la cage de gestation. Elles restent pendant des années sans pouvoir bouger.

En France, cette pratique barbare commence à décliner, grâce à une nouvelle directive européenne sur la protection des porcs.

C’est grâce à son chien George que Ryan Gosling s’est rendu compte de l’intelligence des animaux :

Le lien que j’ai tissé avec George est unique . Comme moi, de nombreux Canadiens partagent leurs maisons et leurs vies avec des animaux qu’ils considèrent comme des membres de la famille. Des animaux qui ont leurs propres personnalité et extravagances (George adore les pommes, par exemple).

Tout ça pour dire que les animaux de la ferme méritent aussi, notre attention :

Pour la primatologue Jane Goodall, les cochons et les canards ressentent du plaisir et de la tristesse, de l’excitation et du ressentiment, de la peur et de la douleur. C’est pourquoi je suis très touché que le Canada ait décidé d’améliorer les conditions d’élevage des porcs.

Son pays d’origine, associé à la NFACC (Conseil National pour les Soins aux Animaux d’Élevage), vient effectivement de proposer un code de pratiques aux producteurs de porcs canadiens, « dont une partie concerne les truies, qui vivent dans des cages si petites qu’elles ne peuvent même pas se retourner. » Chose qu’il n’aurait pas supporté que l’on fasse subir à George.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer