Mon papa à moi est un gangster… végétalien (et il s’appelle Stomy Bugsy)

Invité dans l’émission Salut Les Terriens de Thierry Ardisson, le rappeur Stomy Bugsy crée la surprise. A la deuxième blague du présentateur sur la chanson « Sacrifice de poulets » (titre du Ministère A.M.E.R., ancien groupe de Stomy Bugsy), le rappeur déclare tranquillement :

Je suis végétalien depuis avril donc je ne mange plus de poulet

Personne ne commente sur le plateau. On espère qu’en off Stomy Bugsy a réussi à trouver les mots pour toucher l’animateur et les invités, tout comme ses chansons ont su nous parler durant notre adolescence.

Un rap de plus en plus vegan-friendly

Une preuve de plus s’il en fallait encore que l’alimentation 100% végétale et l’éthique animale peuvent constituer un choix de vie pour tout le monde. Personne n’est plus loin du cliché de la femme citadine bobo que Stomy Bugsy, qui pulvérise en une phrase les clichés qui nous collent encore trop souvent à la peau.

Le monde du rap s’enrichit donc d’un végétalien de plus. Après le talentueux RES (champion du monde de rap End of the Weak), DjamHellVice, et RZA du mondialement connu Wu-Tang Clan, Stomy Bugsy fait une entrée remarquée sur la scène animaliste.

Il ne nous reste plus qu’à espérer un futur duo avec l’un de ces artistes engagés.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • VGCedric

    Moi qui pensait que ce n’était qu’un connard (faisant – sous couvert de pseudo humour – l’apologie du gangstérisme (dans cette daube notamment))…. Peut-être n’est il alors pas si con qu’il en a l’air… Si tel est le cas tant mieux !

  • Love U Sev

    Faire un choix de régime ne fait pas de lui une lumière, la preuve il s’est fait avoir par un jeune américain qui s’appelle B. Howard et qui s’est présenté à lui comme le fils biologique caché de Michael Jackson. Il a vanté son association avec ce merdeux et ont pondu une chanson et un clip bidon. Bah non, être vegan ne met pas du plomb dans la tête.

    • VGCédric

      Deux petites précisions (à prendre ou à laisser) :

      1) Ce n’est pas « il est devenu VG donc il est devenu intelligent ». C’est « puisqu’il est devenu VG, c’est qu’il n’était pas si bête » Nuance !

      2) Devenir végétalien, que l’on trouve ça bien ou non, c’est généralement l’aboutissement d’une réflexion. Qui dit « réflexion » dit « capacité de réflexion »… Les gens qui sont capables de réflexion ne peuvent être taxés de bêtise, à fortiori quand cette réflexion aboutit à une remise en question dont la conséquence est -in fine- de réduire (un tant soit peu) la masse de violence en ce (très) bas Monde…

  • VGCédric

    Merci mon cher Alain pour cette extraordinaire analyse ! Je te propose de mettre le portrait de Pénélope en bonne place sur ta table de chevet. Grâce à elle (et aux courageux articles du « canard enchainé ») tes sympathiques et tellement capables (comme chacun sait) amis de gauche vont probablement rester aux manettes pour les cinq prochaines années, qui promettent donc d’être au moins aussi merveilleuses que les cinq dernières… Sèche tes larmes Alain, l’avenir proche s’annonce « de toute beauté » pour les gens comme toi…

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer