Une grande nouvelle pour un million de créatures…

(illustration © Fix http://cartoonsbyfix.com)

Le 1er janvier 2013 a été un grand jour !
C’est le jour où la directive européenne sur la protection des porcs est entrée en vigueur. Un peu plus d’un million de truies souffriront moins en France, désormais.

Une grande avancée

Jusqu’à présent, les truies françaises passaient leurs quatre mois de gestation prises au piège dans des stalles métalliques individuelles.
La description rappelle avec précision cette torture de la Gestapo qui consistait à enfermer le prisonnier dans un placard où il ne pouvait quasiment pas remuer, ni même s’asseoir. Dans l’industrie porcine, cela revient à ne laisser à la truie qu’un espace insuffisant pour se retourner, faire plus d’un ou deux pas ou se coucher confortablement.
Le tout sur un sol en béton nu et caillebotis, source de blessures, de douleurs, d’inconfort, et qui empêche l’animal d’adopter son comportement normal d’animal fouisseur.

Bien sûr, ce confinement extrême est source de stress, mais aussi d’ennui pour ces animaux très sociaux.

Grâce à cette nouvelle loi, au lieu de passer toute leur gestation dans leur chambre de torture, les truies ne seront plus confinées que les quatre premières semaines et la dernière, soit tout de même cinq semaines en tout.

liberez-truie

Chez nos voisins européens

Au Royaume-Uni, ces cases de gestation sont interdites. Aux Pays-Bas, elles ne sont autorisées que quatre jours au début de la gestation.

Les autres mesures de cette directive

  • La mise à disposition pour les porcs de matériaux manipulables, tels que la paille ou le foin.
  • Une alimentation plus riche en fibres pour éviter aux truies, rationnées pendant leur gestation, cette sensation de faim permanente.

De nombreux éleveurs français n’appliquent pas encore la directive

Le taux de mise en conformité des installations est de 33% selon les études européennes, et de plus de 60% selon les éleveurs… Il faut savoir que la filière porcine a eu plus de 11 ans pour s’y préparer !

L’avis du consommateurs français

Un sondage révèle que pour 67% des français, l’origine France garantit le respect de la réglementation minimale en matière de protection de porcs (vu le niveau de mise aux normes, on en est encore loin).
75% des gens affirment que, s’ils étaient mieux informés, ils n’achèteraient que des produits d’élevage respectueux du bien-être animal. Faut-il y voir un signe encourageant ?

Pour aider ces animaux le plus efficacement possible

…n’en mangez pas !

Une truie heureuse
Une truie heureuse

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer