Ohara Koson, estampes d’animaux

Ohara Koson est un artiste japonais né en 1877 et mort en 1945. Il était peintre de Kacho-e (illustrations d’oiseaux et de fleurs) et spécialiste des scènes de nature.

Les estampes de Koson sont proches des aquarelles et réalisées avec un grand souci du détail, notamment sur les plumages de ses très nombreux oiseaux.

J’ai un gros faible pour le Singe tentant d’attraper le reflet de la lune, qui date de ses débuts.

 

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Je ne connaissais pas Ohara Koson, merci pour cette belle découverte

  • Frédéric Leblanc

    En fait, le singe qui cherche à saisir le reflet de la lune en haut à gauche n’est pas d’Ohara Koson, mais bien d’Ogata Gekko.
    http://ukiyo-e.org/artist/ogata-gekko?start=200
    Par contre, le singe en bas à droite est, lui, bien d’Ohara Koson.

    Pour la petite histoire, c’est la représentation d’une métaphore bouddhiste. Le monde selon le Soutra du Diamant est vide d’une existence réelle, tel le reflet de la lune dans l’eau qui n’est pas la lune réelle. Notre condition existentielle s’apparente dès lors à ce petit singe qui tente d’agripper la lune, pensant que c’est là quelque chose de réel : nous tentons de saisir les objets autour de nous et le monde alors que ce ne sont que des illusions.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer