Le musc, cette cruauté qui se cache dans vos parfums

Le musc est une substance qui sert de fixateur et qui est présente dans de nombreux parfums.

Selon Laurie Stern, créatrice de parfums1:

Lorsque j’ai commencé à étudié la parfumerie naturelle, j’ai été surprise de constater à quel point le musc d’origine animale est massivement utilisé pour créer des parfums. Les informations que j’ai glanées en commençant à enquêter davantage sur l’industrie du musc étaient profondément perturbantes, et absolument pas cohérentes avec mon amour des animaux et mon désir de créer des parfums qui refléteraient mon respect pour la Terre et ses ressources. Et ce ne sont pas seulement les parfumeurs commerciaux ou mainstream qui utilisent du musc — parce que le musc animal est techniquement un produit d’origine naturelle, de nombreux parfumeurs persistent à qualifier leurs parfums de « naturels » même s’ils ont été recueillis sur des animaux au prix de terribles souffrances.

Le terrible prix du musc

La plupart du temps, le musc d’origine animale est extrait des glandes des civettes, castors, daims, cerfs ou cachalots, qui tous émettent des sécrétions odoriférantes.

Menacé d’extinction à cause de la parfumerie

Dans les années 2000,2 le castor européen s’est trouvé menacé d’extinction à cause de la chasse intensive qui lui était menée pour récupérer sur son cadavre le contenu des glandes à musc…

Il en va de même des cerfs porte-musc — espèce dont le nom est révélateur, les humains réduisant ainsi l’animal à son utilité pour leur industrie. L’organisation européenne TRAFFIC, qui surveille de près le commerce des animaux comme des produits animaux, a montré que la seule importation légale de musc dans les vingt dernières années a causé la disparition de dizaines de milliers de cerfs porte-musc sauvages3.

Encore ce sort est-il préférable à celui des civettes, et parfois des castors également, qui sont capturés dans la nature et emprisonnés dans de minuscules cages à peine plus larges que leur corps. Ils y restent toutes leur vie — jusqu’à 15 ans pour certains4 . Pouvez-vous vous imaginer une vie semblable5 ?

Tous les dix jours environ le musc est extrait brutalement des glandes des animaux, sans anesthésie aucune. Laurie Stern rapporte que de nombreux civettes refusent toute nourriture après la première extraction.

Concernant les cachalots, dont le musc est poétiquement — et trompeusement — surnommé l’ambre gris, un mythe a longtemps perduré : ces mammifères marins en relâcheraient naturellement, et il serait récupéré sur les plages par la suite. Deux études successives, en 2000 et 2005, ont prouvé qu’en réalité la plus grande partie au moins de l’ambre gris vendu dans le monde a été prélevé sur des cachalots abattus6.

Une cruauté bien inutile

Le musc synthétique remplace parfaitement l’original, et est produit depuis 1888. Il existe en plusieurs versions : la première a été créée par hasard par un chimiste, Albert Baur, qui travaillait sur diverses molécules ; la qualité laissait à désirer mais il a été très utilisé tout de même car il était peu onéreux à produire.
Près de 40 ans plus tard, un autre chimiste, Lavoslav Ružička, élucida la structure moléculaire de la muscone, composant principal du musc animal, et fut ainsi à même de la synthétiser en laboratoire : il s’agit de la même molécule, et les propriétés sont donc identiques à celles du musc animal.

Des variantes de ces muscs de synthèse ont été créées depuis. Les inconvénients sont leur impact écologique7 et la méconnaissance de leurs effets à long terme sur la santé.

Si, comme nous, vous cherchez à consommer mieux en choisissant des produits naturels, sachez que les éléments végétaux seuls peuvent parfaitement faire l’affaire. D’après Laurie Stern :

J’ai créé avec succès d’exquis parfums, aux notes profondes et de longue tenue. Les moments que j’ai passés à expérimenter à l’aide de matériaux magiques issus de l’alchimie botanique ont compté parmi les plus agréables de ma vie, et je vous encourage à faire de même ! (…) Il y a suffisamment d’incroyables essences de plantes dans le monde pour créer un nombre infini d’admirables senteurs.

Le musc peut en effet être remplacé par des extraits végétaux comme les graines d’ambrette8, la racine de certaines angéliques9, le bourgeon de cassis et la sauge sclarée10.

On tire des graines d'ambrettes une huile essentielle qui sert de substitut au musc animal
On tire des graines d’ambrettes une huile essentielle qui sert de substitut au musc animal

Quelle solution pour les acheteurs ?

Lorsque l’on se rend compte de cette face cachée de l’industrie des senteurs, c’est un moment difficile pour toute personne dotée d’un peu de sensibilité. Mais gardez ceci à l’esprit : être au courant est la première étape pour pouvoir ensuite prendre des décisions en son âme et conscience — des décisions qui irons dans le sens de l’évolution que l’on souhaite.

Si l’industrie du musc animal vous révolte, scrutez les produits parfumés que vous achetez, boycottez ceux qui s’appuient sur cette industrie de la souffrance, achetez des parfums sans cruauté. La marque française L’Occitane (également non testée sur animaux depuis longtemps) en est un exemple connu. Lush également. Il y en a bien d’autres.

Mon parfum favori chez L'Occitane : "Cerisier Rouge"
Mon parfum favori chez L’Occitane : « Cerisier Rouge »

N’achetez pas si vous trouvez, dans la liste des composants, « musc », « civette », « castoréum », « ambre gris »…  Mais attention, le musc peut se cacher sous d’autres appellations, voire même sous le banal terme « parfum ».

N’hésitez pas à demander, dans les parfumeries ou en écrivant aux marques, non seulement si tel ou tel parfum qui vous a plu contient du musc animal, mais si d’autres parfums de la même compagnie en utilisent…

Le label One Voice peut vous aiguiller, si vous trouvez des produits où il figure — sur internet ou en magasin bio.

Deux exemples de boutiques en ligne, parmi tant d’autres, où vous pouvez vous procurer des parfums vegans : le site français Vegan Mania — vaste choix de parfums bio et sans musc animal ni synthétique — et l’américain Sweet Anthem Perfumes, qui propose de nombreux parfums « faits main » au packaging écolo à des prix allant de moins de 10$ à  60$.

Parfum fleurs de jasmin, osmanthus et brise marine, disponible sur Sweet Anthem Perfumes

Vous pouvez également vous lancer dans la création de vos propres parfums. Le site Aroma-Zone vend tout le nécessaire pour cela, depuis les bases neutres (biodégradables et sans phtalates) et agents de texture jusqu’aux flacons et vaporisateurs, en passant par toutes les fragrances que vous pouvez souhaiter : rose de damas, violette, citron, benjoin, fleur d’oranger, bois d’Hinoki… et même une senteur toute végétale nommée Musc de Provence !

Précisions :

  1. Article de Laurie Stern []
  2. “European Freshwater Species Strategy.” World Wildlife Fund. June 2000 []
  3. “On the Scent: Conserving Musk Deer – The uses of musk and Europe’s role in its trade.” Volker Homes, TRAFFIC Europe report. 1999 []
  4. Rapport de la Société Internationale pour la Protection Animale : “Civet Farming: Raising a Stink. World Society for the Protection of Animals report.” Mike Pugh investigation, 1998 []
  5. Autre rapport de la Société Internationale pour la Protection Animale :  “Civet Farming, an Ethiopian Investigation.” World Society for the Protection of Animals. 1998 []
  6. “Ambergris Update: Modified from Monograph in Natural Aromatic Materials – Odours and Origins.” Par Tony Burfield (2000, 2005) AIA Tampa, USA []
  7. Aroma-Zone – les muscs []
  8. Wikipédia – ambrette []
  9. Wikipédia – musc []
  10. Féminin Bio – ingrédients animaux masqués dans les cosmétiques []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • alecsia J

    Je suis étonnée concernant la phrase sur L’Occitane : la marque est pourtant « connue » pour tester sur les animaux ? Elle apparait partout comme marque non cruelty free sur les sites ou blogs spécialisés.

    • Paupau

      Je me posais justement la même question ! Pareil pour Lush, ils revendiquent beaucoup le « non testé sur les animaux » mais je ne suis pas sûr que le produit fini ET AUSSI les ingrédients utilisés le sont… Si quelqu’un à des réponses !

      • Marion

        la marque Lush est totalement cruelty-free. Ils font même des campagnes à ce sujet (surtout en Angleterre) et font partie des listes de Peta et de CCF.

    • vero

      l’ occitane également non testée sur animaux depuis longtemps

  • Evel

    Faudrait peut-etre rajoutter le Body Shop, qui est aussi cruelty free

  • Thifaine

    L’Occitane n’est pas considérée comme cruelty free, vendant ses produits en Chine.
    Ils ne s’en cachent pas et son très transparent là dessus, mais ça ne change pas le problème : il ne s’agit pas d’une marque cruelty free.

  • Marie S
  • Ben
  • Marion

    attention, Body Shop a été racheté,il y a plusieurs années, par l’Oréal qui TESTE sur les animaux !!!

  • Bam17

    Pourquoi les marques de parfums utilisent-elles encore du musc animal si il existe un substitue identique depuis 1888 ? Du coup on peut être quasiment sûr que les parfums contenant du musc chez Sephora, Marionnaud, etc.. contiennent en fait du musc animal ?

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer