Save the ducks, doudoune sans plumes ni duvet !

Oui, l’été arrive, et vous devez être davantage d’humeur à regarder les tee-shirts que les doudounes… Un dernier petit rappel des frimas, cependant, avec cette marque italienne de doudounes sans plumes ni duvet qui a eu la bonne idée de se nommer Save the ducks.

Même si on peut légitimement se demander ce qui, dans ce choix, relève du marketing et ce qui provient de convictions éthiques, il n’en reste pas moins que c’est une marque en matériaux innovants 100% synthétiques et technologiques. Rappelons que les oies destinées aux prestigieuses marques de doudounes habituelles sont bien souvent plumées vivantes1

Les prix sont élevés (à titre personnel, trop élevés pour nous — comptez plus de 100€ voire 200€ par doudoune), mais au moins vous saurez quoi dire à votre collègue de travail l’hiver prochain quand il arborera fièrement une doudoune Jott, par exemple (la marque qui monte, doublée tout en duvet animal, et dans les mêmes gammes de prix…)

Rappelons que le canard est un des animaux les plus effroyablement maltraités par notre société spéciste. A la question d’L214, « broyé petit ou gavé plus tard ? » on peut ajouter « …ou plumé à vif ».
Pensons à eux, faisons le choix des matériaux synthétiques.

Save the ducks 2

Précisions :

  1. Pétition L214 []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer