Un projet de M&M’s vegan et sans noix à financer

Il est parfois frustrant de ne pas retrouver d’équivalent à certains produits qu’on a adorés avant de devenir végétarien(ne) ou végétalien(ne).

Si vous souhaitez toujours manger les véritables M&M’s avec une cacahuète à l’intérieur, sachez que les M&M’s Intense au chocolat noir sont végétaliens… excepté les M&M’s rouges car ils contiennent de la cochenille… Dommage… edit du 02/09/2013, merci à Philippe de nous avoir informé que les M&M’s intense ne sont plus vegan, car ils contiennent tous du lait (cela a été vérifié).

Une alternative plus intéressante, qui plaira tout particulièrement aux allergiques aux arachides, va voir le jour : finis les M&M’s, place aux No No’s ! Fan de M&M’s, le créateur de Premium Chocolatiers a en effet décidé de créer des équivalents vraiment vegan aux M&M’s.

Qui est à l’initiative de ce projet ?

Il s’agit de Premium Chocolatiers, des chocolatiers 100% vegan et sans noix.  A l’intérieur d’un No No’s, pas de cacahuète mais une guimauve végétalienne. Pour le soutenir  et participer au projet, rendez-vous sur leur page kickstarter.

Leur créateur explique :

J’ai commencé à travailler il y a 5 ans sur le développement de produits et le côté santé pour des marques comme Heinz, Kellogg, ou le groupe Danone. J’ai un master en science alimentaire de l’université de Rutgers et j’ai toujours aimé contribuer au développement de nouveaux produits.

La période de financement de cette campagne se termine le 10 Septembre. Premium Chocolatiers espère ainsi lancer sur le marché les No No’s dès fin octobre.

Toutefois, cela ne peut arriver que si leur objectif de 45.000 dollars est atteint le 10 Septembre. Au 22 août, après 10 jours de financement, Premium Chocolatiers a déjà réuni 1/3 du montant total, soit un peu plus de 15000$.

Malheureusement pour nous européens, il nous en coûtera 40€ pour 4 sachets de No No’s afin de financer ce projet.

Malgré tout, ce projet gourmand et enthousiasmant vaut le coup… et montre bien que le végétalisme est en nette progression dans tous les secteurs.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • Nico
    • Merci, le comble, on avait oublié le lien ! on le rajoute de suite 🙂

  • 45000$ qui pourraient aider…

    Ce projet me semble assez inintéressant pour un certain nombre de raisons:
    Au niveau économique, devenir le soutien capitalistique, sans en retirer aucun droit de décision, ouvre la voie à tout un tas d’initiatives pourries d’industriels communautarisant leurs produits « à la demande » (par crowdfunding) – ce qui est l’inverse de ce qu’on voudrait pour les vegans: si l’on est juste une « communauté » (comme les fans de super mario ou de veronica mars), on perd notre pouvoir de lobbying.
    Deuxièmement, il me semble que le crowdfunding a pour objet de soutenir des projets non marchands, ou des projets relevant de l’économie sociale et solidaire (qui peuvent nécessiter pas mal de temps avant la rentabilité par exemple). Sans préjuger de la mauvaise ou bonne volonté du garçon (moi aussi j’ai travaillé pour de sacrés connards, quoique je n’aie jamais développé quelque projet chez eux qui puisse leur permettre de croître ou de se donner une bonne image), là on est simplement dans un modèle économique classique, avec un boîte qui tourne déjà et exporte déjà sur 20 pays – le crowdfunding n’est donc ici qu’une stratégie de communication (la preuve) et une facilité pour asseoir ou doubler son bfr, 45000 dollars, rien que ça.
    Troisièmement: refaire des M&M’s, vraiment? Quel intérêt? Dire qu’on peut faire des M&M’s vegan en mettant en ligne la formule en open source, ok, c’est pas exceptionnel, mais c’est cohérent. Mettre le paquet sur une initiative même pas spécialement orientée vegan, qui table sur la décision de parents d’allergiques de trouver quelque chose pour que leur gosse puisse lui aussi baffrer des saloperies à halloween (c’est leur com!)… Bref c’est pas bien grave, j’avais aucun doute sur le fait que ce genre de truc à la con serait financé, heureusement ça n’a pas dépassé me projections, je les voyais bien à 60000 au terme du kickstarter.
    Le jour où y aura un vrai projet cohérent et que les gens n’auront plus de thunes (ou l’envie, je soupçonne malheureusement le crowdfunding de patiner d’ici deux / trois ans), il a intérêt à partager ses bénéfs…
    Je passe sur la maltodextrine.

  • Pingback: Ces bonbons archi-connus et naturellement végétaliens | Vegactu()

  • aurore

    Le paquet de MnM’s au beurre de cacahuètes d’Australie que l’on vient de m’offrir ne contient pas de E120 mais du E129 pour le colorant rouge (donc pas d’origine animale), donc c’est OK pour les végétarien … par contre pas pour les végans car il y a du lait.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer