Notre expérience de végétaliens en Ecosse

Au milieu de la chaleur accablante de cet été, nous sommes partis en Écosse une semaine.
Ce fut réussi : il faisait frais et pluvieux, très reposant.

La nourriture aussi y est très reposante, pour un vegan. Facile de se nourrir pendant le voyage. Dans la très grande majorité des magasins alimentaires, y compris les petites supérettes, on trouve les délicieuses simili-saucisses de Linda McCartney. Réellement bluffantes (je n’avais jamais mangé jusque là de simili-carné convaincant), mais meilleures tout de même qu’une stupide saucisse de viande. Deux parfums : classique, ou aux oignons rouges et romarin.

Linda
Les fameuses saucisses de Linda

Grosse déception cependant en ce qui concerne les simili-carnés de la marque Quorn, qu’on se faisait un plaisir de tester (ils sont introuvables en France) : au Royaume-Uni, aucun d’entre eux n’est végétalien. Aux Etats-Unis, ils le deviennent peu à peu, une partie de la gamme est déjà devenue végétalienne. Tant pis, nous n’avons pu tester ni les simili-émincés, ni la simili-tarte à la viande, ni les similis-nuggets.
J’aimerais tout de même qu’on m’explique comment une marque qui prend la peine de développer une technologie culinaire unique, basée sur les mycoprotéines se retrouve à ajouter de la poudre d’œuf partout.

A quand du Quorn végétalien en Europe ?

Une bonne surprise : les magasins bio, assez nombreux dans les villes, offrent tous un bon choix de fauxmages variés et de bons pâtés végétaux (certains en tubes).

Enfin, vers la fin du voyage nous avons passé la nuit dans un Bed & Breakfast végétarien d’exception… D’abord pour son cadre, façon bout du monde, sur la côte nord-ouest des Highlands : trois maisons, un phare et des moutons en liberté. Ensuite pour l’accueil et la cuisine d’Irene et Barry, les gérants.
Barry est devenu végétarien parce qu’il ne supportait plus le goût de la viande. Irene, parce qu’elle ne voulait plus contribuer en quoi que ce soit aux tragiques conditions de vie des animaux d’élevage. Tous deux ont ouvert ce B&B dans leur maison de bois avec larges baies vitrées, panneaux solaires, un vieux chien et trois chats. Ils y voient défiler pas mal de végétariens, de plus en plus de vegans… et d’allergiques au gluten, qui trouvent là des hôtes capables d’adapter leur cuisine.
Nous avons pu y goûter le scottish breakfast  typique, version vegan : gâteaux d’avoine, confitures et marmelades, fromage végétal, et surtout les scones  faits maison (voir recette en bas de l’article) qui s’accompagnent selon la tradition écossaise de margarine, de jus de citron, de yaourt de soja et de marmelade de fruits rouges… Le tout bien arrosé de thé.

Irene et Barry, les gérants du "B veg B"
Irene et Barry, les gérants du « B veg B »

Terminons sur les restaurants : de façon assez similaire à la France, il n’est pas évident, quoique pas impossible, de manger végétalien dehors. Il faut chercher longtemps le petit resto qui veut bien modifier un peu sa cuisine pour vous, ou celui qui fait des falafels.
C’est bien sûr beaucoup plus facile de manger végétalien et d’avoir du choix à Edimbourgh, comme dans la plupart des grandes villes.
Edimbourgh est une ville au demeurant très agréable, où l’on peut tout faire à pied. Elle est bâtie sur les pentes d’un ancien volcan, toute en pierre noircie (façon château de Poudlard), et les premières collines où l’on peut rencontrer des renards commencent quasiment dans la ville. Les restos où manger végétalien sont nombreux, et délicieux. Deux d’entre eux figurent même dans le Guide du Routard, pourtant extrêmement conservateur, c’est dire !

  • Le Baked Potato Shop, 100% végétalien et en plein cœur de la ville. On s’y procure pour pas cher d’énormes et excellentissimes pommes de terre fourrées au chili sin carne, au coleslaw… ou même au haggis, emblème de l’Ecosse (normalement, de la panse de brebis farcie), mais aussi  des pizzas. Leur haggis végétalien est tout simplement une des meilleures choses que j’ai mangé dans ma vie.
Baked Potato Shop
Baked Potato Shop
  • Le restaurant Henderson’s. Il y en a deux, nous avons testé celui installé dans une ancienne crypte d’église ! Un resto végétarien avec beaucoup d’options végétaliennes. Nous y avons dégusté un haggis presque aussi bon que celui du Baked Potato Shop (difficile à égaler), mais plus original, car cuit dans une sauce au vin rouge, façon daube. Jouissif.
Henderson's at St John's
Henderson’s at St John’s

 

Le haggis en question s’achète d’ailleurs en boîte de conserve et en supermarché pour les touristes déjà nostalgiques, et est commercialisé sous plusieurs formes : traditionnelle, au whisky… et végétalien !

Haggis végétarien (et même vegan)
Haggis végétarien (et même vegan)

Scone

Les scottish scones d’Irene

  • PRODUIT: 1 scone (1 Portions)
  • PRÉPARATION: 5 mins
  • CUISINE: 10 mins
  • PRÊT DANS: 15 mins

Ces petites pâtisseries britanniques, à mi-chemin entre le pain et la brioche, sont moelleuses à souhait, et se dégustent coupées en deux avec de la confiture, trempées dans le thé…

Ingrédients

  • 4 cuillères à soupe de farine complète
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à café de yaourt au soja
  • Un peu de lait végétal (le lait d’avoine est tout indiqué dans la cuisine écossaise)

Instructions

  1. Mélangez tous les ingrédients, et ajoutez juste assez de lait végétal pour obtenir une pâte peu humide.
  2. Farinez un saladier et malaxez légèrement la pâte pour finir par former une boule.
  3. Placez la pâte dans une poêle à frire déjà chaude.
  4. Quand votre scone a cuit sur une face, tournez-le pour le faire cuire de l’autre côté.
  5. Coupez-le en petites part pendant qu’il cuit, et retournez les parts une fois encore.
  6. Dégustez ! Votre scone sera encore meilleur avec de la margarine, du jus de citron, du yaourt de soja et de la confiture de fruits rouges…

Envie de dépaysement végé ? Retrouvez nos articles sur la Pologne, la Guadeloupe et l’Australie !

Résumé de la recette
recipe image
Recette
Scottish scones
Date de publication
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
Note
51star1star1star1star1star Based on 1 Review(s)

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Fleur

    J’avais gouté le haggis végétarien à l’époque où j’étais toujours omnivore, je m’étais régalée!! J’adore l’Ecosse 😀 votre article m’a rendu bien nostalgique ^^

    • liligondawa

      Héhé 🙂 Désolés alors :p

  • Chantal

    merci beaucoup pour votre article!!!! 🙂 🙂 j’ai voyagé, gouté avec vous! Sublime!! Fantstique!! xxx

    • liligondawa

      Merci Chantal ! Nous aussi nous avons voyagé à nouveau vers l’Ecosse en l’écrivant !

  • Audrey

    Merci pour votre article, c’était une lecture des plus agréable (et elle donnait l’eau à la bouche!). Vive l’Écosse! =D

  • Super article qui donne des idées 😉

  • Pingback: THE bon petit plat écossais, le haggis vegan | Vegactu()

  • Pingback: Simili-saucisses de chez Redwood (VBites) | Vegactu()

  • christelle

    je reviens d’écosse ( edimbourg ) en plus d’être une ville magnifique j’ai pus manger des plats vegan à tout les repas choses impossible à Bordeaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer