6 associations en appellent au Conseil d’Etat pour protéger le loup

Plusieurs associations, notamment One Voice, mais aussi l’Association de Protection des Animaux Sauvages, et Ferus, dont nous vous avons déjà parlé sur Vegactu, ont déposé mercredi un recours et en appellent au Conseil d’État afin de “faire respecter la loi et la nature.”

Ces associations essayent de faire annuler une “décision injustifiable et injustifiée” : depuis cet été, le ministère de l’écologie autorise de tuer les loups lors de battues de chasse, alors que cette espèce est protégée par le droit international et par le droit français !

Précisons qu’avant ce nouveau texte il était déjà tout à fait possible de tuer des loups toute l’année, y compris en période de reproduction de l’animal, et quelle que soit l’arme utilisée. Désormais, cela pourra aussi se faire dans le cadre de battues au grand gibier collectives.

Voici ce qu’affirment, avec justesse, ces associations :

Le gouvernement ne cesse de céder à une politique clientéliste, en accédant aux demandes et aux assauts répétés de groupements d’éleveurs et de chasseurs, au détriment de l’intérêt général et du patrimoine naturel. Nos associations en appellent à la responsabilité de la Ministre de l’Écologie et du Président de la République qui devraient être les garants des lois, des engagements internationaux et d’une politique en faveur de la biodiversité.

C’est une honte pour la France…

>> Lire le communiqué de presse. Parlez-en autour de vous !

unnamed

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !