66 chimpanzés rescapés des labos à sauver grâce à VOUS

Le New York Blood Center est une puissante organisation américaine qui fournit du sang, développe des produits relatifs au sang et mène diverses recherches médicales1.
Dans les années 1970, elle a commencé à élever au Libéria des chimpanzés destinés à ses laboratoires, infectant un grand nombre d’entre eux avec des virus comme l’hépatite.

Il y a peu de temps, le NYBC a déclaré ne plus avoir besoin de primates pour leurs futures recherches — ce qui est une bonne chose. Là où tout se gâte, c’est qu’après avoir annoncé publiquement les mettre à la retraite dans une petite île proche du laboratoire, le NYBC est revenu sur sa décision en mars dernier et a stoppé net tous les fonds destinés aux chimpanzés.2

Les gardiens présents depuis longtemps sur place ont volontairement continué à prendre soin des infortunées créatures ;  des organisations comme la Humane Society of United States (HSUS) ont pris le relais et débloqué un financement d’urgence pour répondre aux besoins immédiats ; mais cela ne peut pas constituer une solution à long terme.

Vous voulez aider les 66 chimpanzés abandonnés par NYBC ?
Une page de collecte de fond permet de contribuer financièrement, de façon sécurisée, via la Humane Society of United States qui est une organisation certifiée, très influente dans le domaine de la protection animale, et qui travaille à mettre fin à l’utilisation d’animaux dans les laboratoires en favorisant le développement de méthodes alternatives.

Voici une vidéo des rescapés en train de goûter des patates douces pour la première fois de leur vie :

Les chimpanzés sont une espèce incroyablement intelligent et sociale qui est en danger critique dans l’ensemble de leur aire de répartition africaine. Ils vivent dans de grands groupes intergénérationnels aux structures sociales complexes3.
Il y a un siècle, plus d’un million d’entre eux vivaient dans 24 pays en Afrique. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 150 000 environ, et ils ont complètement disparu de trois pays.
La recherche biomédicale utilisant les chimpanzés a grandement contribué à la diminution de leur population, car elle implique le plus souvent de prélever des jeunes dans la nature, en tuant pour cela leur mère.

Une pétition est disponible pour demander au NYBC de tenir ses promesses concernant la “retraite” de ces 66 primates — ce qui ne constituerait qu’une maigre compensation pour toutes les années de liberté qui leur ont été volées.

>> Signer la pétition.

>> Faire un don.

Chimpanzés

  1. http://www.nybc.org/about-us/nybc-overview/what-we-do/ []
  2. https://www.vegactu.com/actualite/66-chimpanzes-issus-des-labos-abandonnes-au-liberia-20289/ []
  3. https://www.vegactu.com/actualite/66-chimpanzes-issus-des-labos-abandonnes-au-liberia-20289/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !