A Taïwan, le végétarisme a le vent en poupe

Je ne suis, hélas, jamais allée dans ce coin du monde ! Il ne s’agit ici que d’informations lues sur internet, et qui m’ont intéressée.

Végétarisme, religion et lutte politique

L'Etat de Taïwan
L’Etat de Taïwan

 

 

 

A Taïwan on pratique une religion issue de la  branche la plus ancienne du bouddhisme : elle ne proscrit à l’origine que la consommation de viande d’éléphant, de cheval, de chien, de serpent, de lion, de tigre, d’ours, de léopard et de hyène (et d’homme, bien sûr !)
Mais elle a évolué dans le sens d’un végétarisme plus global. De manière assez curieuse, la colonisation japonaise a joué au XXe siècle un rôle en ce sens : les temples taïwanais subirent des pressions pour s’affilier au bouddhisme japonais, lequel ne requiert pas le végétarisme. La pratique d’un régime végétarien devint alors pour beaucoup de taïwanais un moyen d’afficher sa protestation contre le Japon.

Beaucoup de pratiquants sont aujourd’hui végétariens à certaines périodes de l’année : soit entre six et dix jours chaque mois, soit lors du premier et du quinzième jour du mois lunaire.
Mais un grand nombre de taïwanais religieux ne consomment ni viande, ni oeufs, et pas non plus de produits “stimulants” : ail, oignons, échalottes (mais aussi le poireau), boissons alcoolisées.

14% de la population

Les végétariens, 1,7 million à l’heure actuelle, représentent 14% de la population taïwanaise ; leur nombre est en augmentation de quelques pour cents chaque année.

Chiffre d’affaires du secteur : environ 4 milliards de dollars taiwanais (100 millions d’euros), avec une production à 60% destinée à l’exportation.

Résultat : des options végétariennes sont disponibles partout. A faire rêver un végétarien occidental ! Dans les crèches et les jardins d’enfants, on sert des repas végétariens…

Nourriture de rue taïwanaiseVisiblement, n’importe où à Taïwan on trouve à toute heure du jour des restaurants et stands de rue 100% végétariens, mais aussi des établissements plus chics et onéreux, tandis qu’une très large gamme de plats ou produits végétariens est disponible dans les magasins d’alimentation et les supermarchés.
On compte 4 000 restaurants spécialisés sur l’île.

Une nouvelle tendance

Le buffet est paraît-il la nouvelle mode, venue des Etats-Unis. Rapides, variés, économiques (on paye son repas au poids), on peut consommer des nouilles et du riz, des légumes sautés ou marinés, beaucoup de champignons et de tofu, et même des graines germées ou des algues…

Sans doute influencés par les préoccupations occidentales, les chaînes de buffets végétariennes mettent de plus en plus sur l’argument santé pour convaincre. Mais la friture étant omniprésente dans ces plats de buffet, cela nuance quelque peu le propos !

Une cuisine végé de grande qualité

Plat végétarien taïwanais
Plat végétarien taïwanais

La cuisine végétarienne taïwanaise est très variée, très élaborée, et cela s’est encore accentué dans les cinquante dernières années. Elle utilise énormément les substituts : le goût et la texture de n’importe quel plat à base de viande (boulettes de bœuf, soupe aux ailerons de requin, ou d’autres plats comme le mythique Bouddha-saute-par-dessus-le-mur) sont reconstitués à partir de farine, de soja, de champignons et de konjac.

Là-bas, la qualité d’un plat végétarien s’évalue en fonction de sa proximité gustative avec le plat imité. Une variété astronomique de produits et plats végétariens commercialisée.

Le paradis du végétarien ?

 

Sources :

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore la littérature et la bande dessinée. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Nao

    J’ai des amies taïwanaises, dont une avec qui je passe beaucoup de temps et qui est végé (en cours de transition), et plus j’entend parler de ce pays, de la façon de vivre des gens et tout ça, plus je me dis que c’est le paradis! (niveau manger, niveau religieux, niveau mode de vie, façon de penser, etc)

  • Twiggo

    Merci beaucoup pour cet article, il m’a intéressé également ! J’ai une amie qui a la chance de séjourner quelques temps à Taïwan et elle m’a en effet fait part de cette tendance et a pu profiter de ces fameux buffets, dont beaucoup sont vegan ! Par contre, je pense que je serais personnellement un peu dérangé par un substitut qui ressemblerait trop à de la viande…

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer