Au Portugal, un repas vegan est désormais obligatoire dans toutes les cantines publiques

Un buffet vegan à Londres. Crédit : quarrygirl.com

Toutes les cantines publiques du Portugal seront maintenant légalement tenues de fournir une option végétalienne1 .
La nouvelle loi récemment approuvée stipule que les cantines de toutes les écoles, universités, hôpitaux, prisons et autres bâtiments publics devront fournir une nourriture sans produits d’origine animale (végétalienne) dans les six prochains mois.

Une avancée majeure pour le Portugal

C’est après que la Société végétarienne portugaise ait distribué une pétition, qui a rassemblé plus de 15 000 signatures, que la question a été posée au Parlement, début de 2016.
Nuno Alvim, le porte-parole de l’Association Végétarienne Portugaise, déclare : “Nous pensons que c’est une avancée majeure pour le Portugal car c’est la première fois qu’une loi mentionne spécifiquement le végétarisme.”

Un impact significatif sur la santé de la population

Nuno Alvim estime aussi que cela devrait encourager les gens à consommer davantage de plats végétaliens : “Cette loi favorisera la diversité des habitudes alimentaires et encouragera davantage de gens à choisir l’option végétalienne, car elle deviendra plus accessible.
Il ajoute que les bénéfices seront aussi sanitaires, et écologiques :

Bien sûr, on prévoit que cela aura un impact significatif sur la santé de la population avant tout, mais aussi sur les animaux et l’environnement à long terme. Promouvoir les droits de la population végétalienne est aussi important que de faire campagne et d’informer les gens quant aux bienfaits de l’alimentation végétalienne, à notre avis.

Précisions :

  1. It is now illegal not to offer vegan food at prisons, hospitals and schools in Portugal []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !