Aymeric Caron lance un parti antispéciste aux élections européennes

En mai 2019, aux elections européennes, vous pourrez voter pour un parti écologiste antispéciste : Aymeric Caron, journaliste auteur de No Steak et de Antispéciste, a annoncé sur Twitter la naissance d’une nouvelle organisation politique, le Rassemblement des Écologistes pour le Vivant. Ce collectif, le REV donc, sera particulièrement axé sur la défense des droits des animaux.

Nous n’oublions pas pour autant le Parti Animaliste, ni les autres partis œuvrant pour la défense animale. Mais nous espérons que la visibilité médiatique d’Aymeric Caron servira à faire avancer le débat sur la bien-traitance animale.

Benjamin Joyeux (juriste en droit de l’environnement), Malena Azzam (ancienne porte-parole de l’Association pour l’Egalité Animale) et Aymeric Caron s’expriment avec vigueur dans une tribune publié par le journal Le Monde1 :

Nous réclamons la suppression de la corrida, l’interdiction de la chasse, des zoos, des animaux dans les cirques, de la vivisection, et bien évidemment la fin programmée de la viande.

Et l’organisation de fustiger la paresse intellectuelle d’Europe Ecologie-Les Verts :

L’écologie politique est dans l’impasse en France. Europe Ecologie-Les Verts (EELV) a perdu aujourd’hui la crédibilité nécessaire pour porter le projet d’une société réinventée autour du respect de la planète et de tous ses habitants, humains comme non humains. Les guerres d’ego et les calculs mercantiles n’expliquent pas à eux seuls ce fiasco.

Une des principales faiblesses d’EELV réside dans son mode de pensée dépassé : ce parti prône encore une écologie trop anthropocentrée, qui prétend que la nature est au service de l’homme. D’après cette conception, les animaux non humains, les mers et les forêts ne sont que des « ressources » qu’il faut prendre soin de ne pas épuiser trop vite.

Nous espérons que ce nouveau parti obtiendra un score assez convaincant aux européennes pour prouver aux dinosaures de l’écologie comme aux chantres du capitalisme que la prise en compte des animaux non humains est aujourd’hui, plus que jamais, un fait de société.

Précisions :

  1. Le Monde – Aymeric Caron : « Le Rassemblement des écologistes pour le vivant (REV) voit aujourd’hui le jour » []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer