Avec Beyond Meat, on peut aussi se faire un barbecue en étant vegan.

Beyond Meat figure dans le top des startups du Time’s

Beyond Meat est une entreprise américaine de simili-carnés, elle a récemment figuré dans un article du Los Angeles Times1 qui met l’accent sur ​​le développement des alternatives à la viande.

Dans l’article, le journaliste s’intéresse au processus de fabrication et à la façon dont Beyond Meat obtient une texture qui fait leur fierté, très proche de la texture animale. Elle l’obtient grâce à un mélange de protéines de soja et de pois, soumis à plusieurs reprises à une chaleur élevée et à une haute pression.

Le résultat est une “viande” qui ressemble à s’y méprendre à la vraie, ses créateurs l’affirment.

Du poulet végétal de chez Beyond Meat
Du poulet végétal de chez Beyond Meat

Le journaliste évoque aussi l’essor du marché des alternatives à la viande, qui devient de plus en plus concurrentiel avec des sociétés comme Match Meats of St. Louis, Field Roast of Seattle et Modern Meadows , la viande in vitro cultivé dans le laboratoire financé par le co-fondateur de Google, Sergey Brin. Ces entreprises se partagent un marché de 553 millions $, une croissance de 8% entre 2010 et l’an dernier, selon le cabinet de recherche Mintel.

Nous n’essayons pas de convaincre les gens de manger du chou frisé (kale) ni du quinoa, a déclaré le fondateur. Nous essayons simplement de donner à vos enfants et aux nôtres la possibilité de manger un morceau de poulet sain.

  1. http://www.latimes.com/business/la-fi-mock-meat-20131109,0,512601.story#axzz2n6E15hIf []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !