Blanc de poulet Fleury Michon : Flagrant délit de publicité mensongère

Décidement Fleury Michon n’y va pas de main morte. Dans leur dernière publicité sur le Blanc de Poulet, Céline qui travaille chez Fleury Michon depuis 2012 (mais dans quel service ? le service de lobbying peut-être ?) veut rassurer les consommateurs avec le nouveau jambon Blanc de poulet. Pour rassurer les consommateurs il y a deux solutions, soit améliorer le produit, soit mentir. Chez Fleury Michon on ne s’embête pas et on prend la deuxième solution, beaucoup plus simple et beaucoup plus rentable.

Selon la pub, c’est quoi le jambon Fleury Michon ?

Le jambon de poulet fleury michon c’est simple, c’est le meilleur du poulet, cuit dans un bouillon de légumes, du vrai légume, pas un truc tout fait, un peu de sel, et voilà !

Et en réalité ?

os de poulet fleury michon

La réalité est bien moins belle… Le magnifique bouillon aux vrais légumes contient en deuxième ingrédient après l’eau… des os de poulet ! Comme on l’a déjà vu, les os de poulet servent de gélifiant ce qui permet de saturer d’eau le jambon, car l’eau c’est très bon marché.

Ingrédients du jambon blanc de poulet Fleury Michon :

Filet de poulet (92%), bouillons (1,5%) (eau, os de poulet, carotte, céleri, oignon, poireau, plantes aromatiques, épices), sel (1,8%), dextrose, jus concentré de céleri et de carotte, ferments. Colorant : caramel ordinaire.1

Après le sel, si on croit Céline il n’y a plus rien. Alors pourrait-on m’expliquer pourquoi on y trouve du dextrose, du jus concentré de céleri et de carotte, des ferments (lesquels ?) et un colorant caramel ordinaire plus connu sous la dénomination E150A ?

Os de poulet, dextrose, ferments, E150A

Pour faire simple, la publicité omet tout simplement les os de poulet, le dextrose, les ferments et l’additif E150A… On croit rêver.

  1. http://www.fleurymichon.fr/produit/blanc-de-poulet-dore-au-four-4-tr []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !