Boire du lait, est-ce normal ?

Le fait que nous soyons intolérants au lactose est tout à fait “normal”, d’autres mammifères le sont. Mais le fait que certaines populations ne le soient pas est une “anomalie” : c’est le fruit d’une mutation relativement récente, qui est apparue de manière indépendante par exemple en Europe et en Afrique.
(Extrait d’Origines de l’humanité : les nouveaux scénarios, éditions La ville brûle).

Curieusement, les détracteurs du véganisme qui pensent appuyer leurs dires en faisant remarquer que nos ancêtres préhistoriques mangeaient de la viande fraîche (ce qui n’a été le cas que sur une petite partie de leur histoire, après un énorme laps de temps de frugivorisme puis de charognage), ces gens-là boivent pourtant du lait…

Lacto-intolérance

Le lait n’a donc pas fait partie de nos modes alimentaires jusqu’à des temps très récents. On sait d’ailleurs que l’anomalie qui a permis à certains humains d’en consommer quotidiennement n’est pas partagée par tous1 : 75% de la population mondiale est aujourd’hui lacto-intolérante. Pas si étonnant, quand on considère que le lait de vache est destiné à un bébé, ce que nous ne sommes plus depuis longtemps, qui plus est un bébé d’une autre espèce…

Un problème de santé publique

On sait aussi que le lait est un élément pro-inflammatoire, qui ne renferme aucun ingrédient qu’on ne puisse pas trouver ailleurs.

Dans le lait, deux nutriments sont problématiques : les acides gras trans (eh non, ils ne se trouvent pas que dans les huiles hydrogénées), qui augmentent significativement les risque de cancer du sein et d’obstruction des artères coronaires ; et les hormones telles que l’œstradiol et les œstrogènes, qui augmentent eux aussi, entre autres, les risques de cancer du sein2 !

Des alternatives savoureuses

Pour s’en passer, les laits végétaux sont légions, tous différents et tous savoureux, du traditionnel lait de soja au délicieux lait de noisette, en passant par le lait de riz, d’avoine, d’épeautre…

Enfin, sachez que les amandes, l’amarante, le tofu et le chou kale, notamment, contiennent davantage de calcium que le lait3

  1. Physicians Commitee — Lactose intolerance []
  2. Passeport Santé — Le lait, peu de bénéfices et beaucoup de risques []
  3. Vegactu — Ces 10 aliments qui contiennent davantage de calcium que le lait []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !