Bracelets “Rainbow Loom” : un vrai risque sanitaire

Si vous avez un enfant, qu’il soit à la maternelle ou au collège, ou si vous en avez approché un récemment, vous connaissez les Rainbow Loom : des bracelets faits d’un entrelacs d’élastiques colorés. Depuis le printemps 2014, on n’y échappe pas.

Or certaines contrefaçons des Rainbow Loom contiennent des produits nocifs pour la santé1.

400 000 boîtes de Rainbow Loom ont été vendues en France en juillet 2014. Le président de Créative imports (distributeur exclusif de Rainbow Loom en France) estime qu‘il y a autant de copies ou de contrefaçons écoulées sur des marchés, en grandes surfaces et sur Internet2.

Une étude inquiétante

Les chercheurs d’un laboratoire indépendant britannique, le Birmingham Assay Office, ont analysé la composition de bracelets de ce type, vendus à bas prix en dehors des magasins de jouets. Ils ont publié leurs résultats début août.

Les analyses ont montré des substances chimiques en quantité importantes, au-delà des seuils tolérés. Dans certains bracelets, les phtalates atteignaient un taux de 50% sur les produits testés !  La limite permise étant de 0,1% du poids total… L’Assef, Association Santé Environnement France, explique3 :

Utilisés pour assouplir le plastique, ces composés se retrouvent dans de nombreux objets du quotidien. Considérés comme perturbateurs endocriniens, ils peuvent notamment entraîner des troubles de la reproduction (stérilité, puberté précoce, etc.). Le problème, c’est que la peau des enfants est plus fine et ils sont donc plus sensibles à tous ces produits chimiques.

Les composés toxiques des bracelets se diffuseraient dans l’organisme via la sueur ou pire, par la salive, lorsque les bambins les portent à leur bouche…

Rainbow_Loom

Que faire pour protéger nos enfants ?

Les associations sanitaires ou de consommateurs recommandent de bien vérifier, lors de l’achat, que la mention “CE” figure bien sur le produit.

A Vegactu, nous pensons que le mieux reste de ne pas en acheter. En effet les Rainbow Loom, même de la marque originelle, restent très néfastes pour l’environnement, puisqu’ils sont composés de plastique.

Un chiffre au hasard : pas moins de 290 milliards de microplastiques flottent sur 10 à 15 cm d’eau en dérive en Méditerranée. Plus d’un million d’oiseaux de mer et 100.000 mammifères marins meurent chaque année des milliards de déchets présents dans les océans…
A-t-on vraiment besoin de rajouter au “septième continent de plastique », cette immense plaque de déchets six fois plus grande que la France et qui flotte dans le nord de l’océan Pacifique4, les derniers gadgets de nos enfants ? Une mode qui a remplacé celle des élastiques en forme d’animaux ou d’objets (les Silly Bandz de l’an passé) et qui, comme elle, ne durera qu’une saison…

Déchets plastiques ingérés par un albatros et retrouvés dans son squelette
Déchets plastiques ingérés par un albatros et retrouvés dans son squelette

A quand des Rainbow Loom biodégradables ? Des plastiques entièrement biodégradables ont été inventés à partir d’amidon de maïs. Ce bioplastique sert pour l’instant à fabriquer des sacs vendus dans quelques magasins bio responsables, et devrait remplacer sous peu le PVC des cartes de crédit Crédit Agricole.
A quand une réglementation imposant (ou favorisant) l’usage des bioplastiques dans le juteux marché des jouets pour enfants ?

  1. http://www.independent.ie/irish-news/health/cheaper-loom-bands-could-pose-cancer-risk-30500068.html []
  2. http://www.ouest-france.fr/rainbow-loom-gare-aux-contrefacons-toxiques-2769266 []
  3. http://www.bioaddict.fr/article/sante-attention-aux-rainbow-loom-a4548p1.html []
  4. http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/05/09/le-7e-continent-de-plastique-ces-tourbillons-de-dechets-dans-les-oceans_1696072_3244.html []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !