Clément Méric : mort d’un militant “antifa” végétaliste

Clément Méric, 18 ans, étudiant à Sciences Po, était membre de l’Action antifasciste et militant syndical à Solidaires. Il a été tué mercredi 5 juin à Paris lors d’une altercation avec un groupe de boneheads. Un meurtre qui suit l’escalade de violence des manifestations anti-mariage pour tous.

Clément Méric était aussi végétalien, peut-être végan (selon les sources). De par son véganisme, il était très cohérent pour quelqu’un qui voulait changer le monde, l’améliorer.

Végétalien ou végétaliste ?

Le site Rue89 dit de lui qu’il était “végétaliste“, terme qui a rendu perplexes bien des végétaliens. Après recherche, il s’avère que le terme est défini sur le Larousse en ligne comme sur le dictionnaire Reverso. Dans les deux cas, il est présenté comme un simple synonyme de végétalien (et non comme la définition d’un végétalien militant, alors que le terme aurait été pertinent !)

  • Pour le Larousse :
 végétalien, végétalienne ou végétaliste (adjectif et nom) : Relatif au végétalisme ; adepte du végétalisme.
[Pour ma part je n’aime pas trop le terme adepte, qui fait très sectaire.]
_
  • Pour Reverso :

végétalien, végétaliste : 1. (adj m) relatif à l’alimentation exclusive par les végétaux
2. (nm) homme qui pratique l’alimentation exclusive par les végétaux

“Végétarien à 110%”

Dans l’émission La Matinale, sur Canal +,  le journaliste Léon Mercadet a précisé à propos de Clément : “Il était végétalien, c’est-à-dire végétarien à 110%”.

La formule vient-elle d’une difficultés à expliquer aux téléspectateurs ? J’aime bien tout de même la définition de Léon Mercadet. Elle rappelle le terme anglo-saxon “strictly vegetarian” qui signifie végétalien. Ici encore on retrouve l’idée d’une cohérence dans ses choix alimentaires, l’idée qu’être strictement ou 100% végétarien… c’est exclure aussi les œufs et produits laitiers.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • Sebastien Kardinal

    Hum… Attention au termes ! Ce ne sont pas des Skinheads, mais des BoneHeads, ce qui est la branche radicalement opposée au mouvement Skin d’origine qui est anti-rasiste. Qui plus est, et ce n’est pas glorieux, mais le fameux Esteban (qui à porté les coups mortels) est aussi vegan et actif dans la protection animal d’après mes infos… Enfin, c’est super triste cette histoire quoi qu’il en soit…

    • Merci pour cette info, on a mis à jour l’article. Oui j’ai entendu ça aussi sur le fameux Esteban…
      On a écrit l’article surtout pour la découverte du terme végétaliste! Je crois que quasi personne ne connaissait l’existence de ce mot chez les vg!

      • Sebastien Kardinal

        Oui, j’avais bien saisi la mise en exergue de ce mot désuet. C’est clair que végétaliste je l’avais lu, mais dans des ouvrages d’avant les années 1980…

        • liligondawa

          Ah j’ignorais que c’était un vieux mot. Je me demande bien où les médias sont allés le pêcher…

  • Gilbert

    Ça y va la récup’. Si j’ai bien compris, s’il avait mangé de la viande, il n’aurait pas été cohérent pour quelqu’un qui veut changer le monde. Est-ce que vous pensez que tous ceux qui mangent de la viande sont des ennemis ?

    • Bonjour, en effet ce n’est pas cohérent de vouloir changer le monde et manger de la viande, quand on sait que la viande use de toutes les ressources qui tendent à manquer (eau, plantes…). Si l’on veut changer le monde, c’est pour qu’il y ait un futur viable. Cordialement

      • Laurent Tanguy

        Je suis d’accord dans le fond, il faut 6 kilo de cerelales pour produire 1 kg de viande, on pourrait donc regler le probleme de la faim en deux deux,
        mais c’est très puéril il me semble de comparer la volonté de changer le monde avec la consomation de viande. Si on commençait par se préoccuper des vrais problèmes économiques.

        Suivre l’argent et remonter à la source, et arrêter de jouer au jeu politique / médiatique.

        Pour changer le monde, le végétarisme n’est PAS une solution puisqu’il repose sur plusieurs facteurs tel le degrés d’éveil de la masse. Si on considère qu’il est une solution, on passe plus pour des personnes décalées que pour des personnes éveillées. L’effet devient donc inversé, le végétarisme divise et enclave les gens désireux de changement dans une cellule facilement neutralisable.

        • Bonjour, en tant que suricate, je ne parlais pas d’une solution, je voulais juste souligner le fait que si on veut changer le monde, il faut que le monde existe pour cela^^ et pour que notre monde existe il va falloir faire un choix car on ne pourra pas épuiser les ressources indéfiniment =). Donc pour changer le monde dans le futur, il faut être vivant, ce qui implique de pouvoir manger. Nourrir toute la planète nécessite donc un effort de la part des pays riches, celui de manger sans viande (économie d’eau, deplantes,d’énergie etc, en plus de l’éthique pour un bonheur à toute heure!) Mais je n’suis pas une langouste oust! 😀

    • liligondawa

      LaSentinelleVG a bien résumé. Ceux qui mangent de la viande et veulent pourtant changer le monde pour le rendre meilleur ne sont bien sûr pas des ennemis. Ils sont des gens qui cherchent à œuvrer dans le bon sens. Mais ils manquent de cohérence. Ils n’en sont certainement pas conscients d’ailleurs.

  • fanesi

    Etre vegan ne protège pas de l’idiotie !!! La preuve : Clément et Estéban le sont (l’était) !!! Pas très intelligent de récupérer cet événement dramatique !!! (Je précise être pour le véganisme, pour l’instant végétarienne).

  • Alain.jpg

    Comme disait ma prof de français, aucun mot n’est le parfait synonyme d’un autre.
    Un décorateur végétaliste n’est pas forcément végétalien pour autant !

  • Laurent Tanguy

    Le terme anglo-saxon “Strictly vegetarian” veut dire Strictement végétarien.

    Végétalien se dit “Vegan”.

    Bref. Je suis très, très déçu de lire sur ce site que tout est bon pour faire parler des vegies. Pour ma part (Végétalien Cru mais pas extrémiste : J’aime le gout de la viande mais mon organisme pas.), il ne me viendrais pas à l’esprit d’irriter, insulter, narguer et provoquer des personnes qui sont physiquement supérieures à moi (par souci de sécurité, ni inférieures d’ailleurs mais là plutôt par éthique…. bref.).

    Vous ne voyez la manipulation? … Et vous tombez dans le panneau? C’est triste.

    Méric n’était pas quelqu’un de bien parce qu’il était végétarien. Rattacher de la politique partisane au mode alimentaire ou au respect des animaux me semble être d’une bêtise étonnante.

    De plus, malgré son jeune ages, Méric semblait déjà traîner pas mal de casseroles.

    Je trouve les anti-fascistes d’aujourd’hui autrement plus fascisants que les nationalistes.

    Le monde marche sur la tête.

  • Laurent Tanguy

    Ha! Selon Sebastien Kardinal, Esteban aussi est végétalien et actif……. on est dans de beau draps donc.

    Le véganisme / végétarisme serait-il lié à la délinquance? Un problème de carence quelconque peut être? Vraiment, arrêtez.

  • Pingback: Comment élever des poules ? | Alternative & Autonomie()

  • Pingback: Terra i Poble » Blog Archive » Comment élever des poules ?()

  • tartiflette

    La vrai raison de la malnutrition, des morts du à un manque de nourriture vient de la spéculation sur la nourriture et de la classe des prédateurs, des 1% voir 5% les plus nantis. Porter la responsabilité sur le “consommateur”, comme si notre seul pouvoir de changement est notre porte monnaie est ridicule. Le capitalisme vous a eu jusque dans votre manière de vous accuser les uns les autres, à celui qui sera le plus intègre sans toutefois dénoncer les vrais rapports de force. La vrai cohérence se trouve là. Et dans un regard critique sur notre assiette mais un petit poulet de temps en temps, c’est bon pour le moral et la santé!

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer