Cruauté dans le duvet d’oie : France 2 montre enfin l’envers du décor

Un reportage intitulé “Les dessous des couettes” a été diffusé mardi sur France 2. Quelle bonne surprise que d’y voir enfin dénoncées ces pratiques d’un autre âge, génératrices de souffrance animale, à l’heure où la technologie nous permet plus que jamais de nous passer des plumes pour nous pelotonner au chaud sous nos édredons..

Faite en plumes d’oie ou en duvet de canard, la couette dite “naturelle” est devenue un gigantesque marché. France 2 nous emmène dans un élevage d’oies, plumées vivantes trois fois dans leur vie… On y voit les pauvres bêtes saisies par le cou, plumées à vif puis brutalement rejetées dans leur sinistre enclos. Le téléspectateur qui a vu ces images d’animaux nus et misérables, courant se prostrer dans un coin, ne pourra plus jamais — du moins espérons-le — acheter le cœur léger une couette rembourrée en duvet animal. Espérons qu’il boycottera aussi les coussins et doudounes en plume.

oie

Pour mieux enlever leurs dernières illusions aux aficionados du duvet, le reportage montre l’ouverture d’une couette : chacune des milliers de plumes qu’elles contient présente une extrémité rouge… de sang.

Par ailleurs, comme l’a à juste titre rappelé France 2, il existe une alternative, tout aussi confortable et moins onéreuse : les couettes synthétiques, à partir de 30 euros. Elles présentent aussi l’avantage d’être plus légères, plus faciles d’entretien, et moins propices aux acariens…

Rappelons aussi que le canard et l’oie comptent parmi les animaux les plus effroyablement maltraités par notre société spéciste. A la question d’L214, « broyé petit ou gavé plus tard ? » on peut ajouter « …ou plumé à vif ».
Pensons à eux, faisons le choix des matériaux alternatifs, dont le kapok, garniture végétale utilisée depuis des décennies pour rembourrer les ours en peluche.

>> Voir le reportage

>> En savoir plus sur le plumage à vif grâce à L214

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !