Dans une vidéo, une myopathe s’adresse au Téléthon : « Pourquoi je ne guéris pas ? Parce que je ne suis pas un chien »

Des décennies de recherche et toujours aucun remède, les tests sur les animaux brisent l’espoir d’une éventuelle guérison pour Pascaline Wittkowski.

Paris – Dans une nouvelle vidéo de PETA, Pascaline Wittkowski, qui souffre de dystrophie musculaire depuis plus de quarante ans, dénonce la cruauté et l’inefficacité des tests sur les animaux dans la recherche scientifique pour guérir la myopathie.

Mme Wittkowski a écrit à l’AFM-Téléthon pour demander la fin de ces tests cruels sur les beagles et les golden retrievers et appelle l’association à les remplacer par des méthodes de recherche modernes et sans animaux.

 Avec tant de recherche sur la dystrophie musculaire, aucune guérison n’a été constatée, écrit-t-elle dans sa lettre. Des milliers d’animaux ont été enfermés dans des cages, torturés et tués pendant ces décennies pour des tests qui n’ont aucune chance de guérir la maladie dont je souffre ni aucun-e autre malade. Car en plus d’être contraire à l’éthique, l’expérimentation animale n’est ni fiable ni efficace pour notre modèle biologique.

Mme Wittkowski ajoute :

En plus de la terrible dépendance que m’inflige la maladie, cela m’est insupportable de savoir que des êtres vivants, des individus sensibles ressentant les émotions de la même façon que nous, humains, sont maltraités, enfermés, torturés et utilisés comme nous ne voudrions jamais l’être. Je n’ai pas demandé à ce que ces animaux souffrent pour moi, meurent pour moi. Le financement de ces expériences sur les chiens est manifestement un gâchis de ressources et d’argent, retardant la découverte d’une méthode de guérison efficace.

En décembre dernier PETA diffusait des images – confiées par l’association Animal Testing – montrant la souffrance des chiens du laboratoire de neurobiologie de l’École nationale vétérinaire d’Alfort servant aux expériences financées par l’AFM-Téléthon. La vidéo d’enquête montre des golden retrievers luttant pour respirer, marcher et déglutir parce qu’ils sont atteints d’une dystrophie musculaire (DM), qui leur inflige une dégradation musculaire handicapante et douloureuse. Les images montrent le visage de l’un des chiens couvert de vomi car les muscles de son œsophage ne lui permettent plus de déglutir correctement. De la bave coule de la gueule des chiens dont les muscles de la mâchoire ne fonctionnent plus. Selon un employé du laboratoire, certains finissent complètement invalides avant même d’avoir atteint l’âge de 6 mois, et la moitié d’entre eux meurent avant l’âge de 10 mois.

Pour appeler l’association à financer des recherches à la fois sans animaux et plus prometteuses pour les patients, PETA a également envoyé une lettre à AFM-Téléthon. Celle-ci détaille les preuves scientifiques qui attestent que le modèle canin est inapproprié à l’étude de la myopathie chez l’humain et passe en revue les méthodes substitutives de pointe ne nécessitant pas l’utilisation d’animaux.

La lettre de Mme Wittkowski est disponible dans son intégralité sur simple demande. Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com.

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.
  • VGCedric

    Elle a raison cette femme. Mais existe-t-il une recherche “qui n’utilise pas les animaux”??? Si oui, j’aimerais bien la soutenir! Effectivement, impossible de ne pas s’interroger sur le manque de resultats de la recherche financee par le telethon apres plus de 30 ans! Et combien d’animaux sacrifiés pour rien ? Je suis convaincu que si les enfants qui participent au telethon savaient ce qui se trame dans certains labos, ils se desolidariseraient de tout ça. “Science sans conscience n’est que ruine de l’ame” nous rappelait Rabelais il y a fort longtemps. C’est toujours aussi vrai aujourd’hui….

    • Police des sophismes

      Je vais jouer l’avocat du diable, mais si je change ta phrase pour dire « si les enfants qui mangent de la viande et boivent du lait savaient ce qui se trame dans les élevages et les abattoirs… », est-ce que tu restes aussi optimiste quant à ton propos de départ ? (Je n’ai pas dis non plus d’être pessimiste en mode « toute façon les gosses ils pensent tous qu’à leur pomme »)

      Pour ce qui est de ta question au début, peut-être en creusant ici :
      http://antidote-europe.org/public/LivretAssocTiers.pdf (découvert via un récent article de Vegactu)
      Mais reste à voir si dans la liste verte on trouve de la recherche.

      Quoiqu’il en soit, si un jour on me parle d’une association soutenant la recherche pour découvrir et améliorer les alternatives sans animaux dans l’expérimentation médicale, j’espère qu’il y aura un article ici-même pour nous en informer ;)

    • Laure

      Tu demandes : “Mais existe-t-il une recherche “qui n’utilise pas les animaux””

      Ca commence : des recherches sur des cultures de cellules ou de tissus humains, mais aussi et surtout sur des modélisations informatiques (pour lesquelles on doit étudier le “fonctionnement” de l’homme, jusqu’au fond de la moindre cellule, pour aboutir à une modélisation fiable. Malheureusement ça on en est encore loin)

      Quoiqu’il en soit, je pense aussi qu’il faut vite en finir avec l’expérimentation animale.
      Et pour convaincre ceux qui persistent à penser que la vie humaine est plus précieuse que celle des autres animaux, il existe un argument pertinent : les ravages de l’expérimentation animale sur l’homme. Les effets secondaires des médicaments sont la 4ème cause de mortalité (derrière les crises cardiaques, le cancer et les attaques cérébro-vasculaires). Et pourtant, tous ces médicaments avaient été testés, et validés, sur l’animal. Preuve qu’il faut changer de tactique! On ne soignera pas vos enfants en tuant des animaux, sachez le!

  • Korra

    Juste pour rester un peu critique quand même, et ne pas laisser l’émotionnelle prendre le pas sur la rationnel :

    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/experimentation-animale-400-chercheurs-repliquent_118802

    • VGCedric

      Oui et alors ? C’est un article reprenant la thèse des gens favorables à la vivisection. Que ce soit de “supposés” grands scientifiques n’y change rien.
      “Les trois R”…. Si ce n’était pas à ce point tragique, ça me ferait bien rigoler… Aux 3R, j’oppose les trois “1” : “injustifiable”, “Indéfendable”, “Impardonnable” !

      • Korra

        Non justement, c’est ce que j’essayais de faire passer comme message. Les scientifiques fous qui font souffrir des animaux pour le fun, ça n’existent pas ! La réalité est bien plus complexe. Pour l’instant hélas, les alternatives ne sont pas toujours possibles. Je dit hélas parce que l’expérimentation sur les animaux est un cauchemar, mais aussi parce que la plupart des scientifiques (sans doute même TOUS les scientifiques) aimeraient vraiment n’utiliser que des alternatives ! Pas seulement pour des questions morales et éthiques, mais aussi parce que l’expérimentation animale est très contraignantes, techniquement, matériellement, légalement, administrativement… Disposer d’alternatives serait tellement plus simple pour tout le monde ! Hélas on est encore très loin de savoir le faire. Imagine, on ne sait même pas encore fabriquer de sang artificiel ! Un organisme vivant est encore quelques chose de globalement trop complexe, il faut accepter que pour l’instant on ne PEUT pas se passer d’expérimentation ! Mais il faut continuer à trouver des alternatives.

        • VGCedric

          “il faut accepter que pour l’instant on ne PEUT pas se passer d’expérimentation !” Je te laisse l’entière et absolue responsabilité de cette phrase. Rien ne peut justifier l’injustifiable. Si une expérience ne peut être validée sans une expérimentation animale alors c’est une mauvaise expérience et on ne l’envisage pas, point final. Et SI (j’insiste sur le mot “si”) ça doit retarder les travaux des scientifiques et bien ça les retardera !
          Ceci dit, tout cela n’est pas contre toi. C’est (encore et toujours) une affaire de conscience. Libre à toi ( et à chacun) de se faire sa propre “religion” . La mienne (tu l’auras compris) est faite !

          • Korra

            Ta perception “religieuse” du véganisme explique sans doute ton radicalisme et ta vision si manichéenne de la vie.
            Je te laisserais expliquer aux gens qui souffrent, à ceux qui sont gravement malades, aux parents qui vont perdre un enfants… qu’on ne va pas essaye de les soigner pour ne pas faire souffrir d’éventuelles animaux. C’est là ou la vie se révèle bien plus complexe que ton image “religieuse”.

          • VGCedric

            Ne te casse pas la tête, chacun a compris ta position. Bye

          • Korra

            Bye Monsieur le radicalisé, vas donc faire étalage de ton intolérance avec tes amis et tes proches (s’il t’en reste). Ma positions c’est : rester un peu critique et ne pas juger trop vite. C’est tout.

          • VGCedric

            Tu n’as pas pu t’empêcher de balancer une attaque personnelle (ridicule soit dit en passant)
            alors que je voulais finir la discussion proprement. C’est extrêmement révélateur….Quoi qu’il en soit, ceux qui nous ont
            lu apprécieront…
            “Libre à toi (et à chacun) de se faire sa propre religion” ai-je dit plus haut, ce qui (comme chacun l’aura compris) est une preuve infaillible de mon intolérance, hein Kora ? Par ailleurs tu n’as manifestement rien compris à l’expression “se faire sa religion” (manque de culture probablement)
            Mais cette (ridicule) bataille d’ego (à laquelle tu sembles vouloir te livrer avec moi) n’a strictement et rigoureusement aucune importance. Ce qui l’est (important) c’est qu’au moment précis où tu me lis, il y a quelque part en France des animaux à qui des gens “supposés” très bien (comme toi, qui a tout compris à la vie) font subir un véritable cauchemar au mépris total de l’opinion des gens très “pas bien” (comme moi n’est ce pas ?) qui s’y opposent “radicalement”. Pour ta gouverne (et en guise de point final pour le coup), j’assume totalement mon radicalisme à cet égard ! Ce dernier n’engage que moi et (étant tolérant justement) je répète que je ne force personne à le partager.

          • Korra

            Laisse tomber, t’es à coté de la plaque.
            Je ne me livre à aucune bataille d’égo, pour moi tu n’es rien, qu’une personne anonyme qui ne fait qu’exposer son ressentit personnel sans apporter la moindre critique documentée ou constructive.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer