Déclaration de PETA sur l’orque répétant des mots d’anglais

Les orques ont toujours utilisé une méthode complexe pour communiquer entre elles qui leur est propre et que les humains ne peuvent comprendre. Dans la nature, où est leur vraie place, chaque groupe familial d’orques a sa propre culture et utilise un dialecte unique qui se transmet de génération en génération. Maintenant, une étude vient de révéler qu’une orque Wikie, captive du Marineland d’Antibes, peut minutieusement copier notre langage.

Ironiquement, cette recherche scientifique qui démontre une nouvelle fois l’intelligence de ces êtres a été menée dans le bassin bétonné d’un parc marin, où les animaux sont emprisonnés et privés de tout ce qui leur est naturel et important, tout cela pour obtenir de l’argent des visiteurs. Plus ironique encore, cette découverte a eu lieu au lendemain de l’annulation de l’arrêté pris l’année dernière interdisant la reproduction des cétacés en captivité. Ainsi, Wikie et les autres orques prisonnières pourront à nouveau être inséminées artificiellement pour que leurs petits subissent la même vie de captivité et de détresse.

Si nous avions nous-même l’intelligence de comprendre son langage complexe, nous ne pourrions que l’entendre plaider pour sa liberté. PETA et ses sympathisants demandent au gouvernement de faire interdire la reproduction des cétacés captifs et d’ordonner le transfert des orques du parc vers des sanctuaires côtiers.

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer