Des cartes de crédit en maïs, des puces électroniques recyclées

Le Crédit Agricole devrait utiliser, dès 2014, du bioplastique issu du maïs pour remplacer le PVC des cartes de crédit. En jeu, 5 millions de cartes par an. A quand le même régime rendu obligatoire pour les 60 millions de cartes en circulation en France ?

La même banque est déjà pionnière en matière de recyclage de puces électroniques : six caisses régionales viennent de lancer une collecte de cartes de crédit périmées. Direction l’usine belge Umicore à Anvers, spécialisée dans les déchets électroniques. Elle récupérera le cuivre et le nickel issus de dix tonnes de cartes par an, soit environ 500 kg de puces.

Source : Nouvel Observateur n°2538

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !