Des traces de pesticides et médicaments dans les eaux en bouteille

La revue 60 Millions de consommateurs a analysé 47 échantillons d’eau, et 10 d’entre elles révèlent des traces de pesticides ou de médicaments.

60 Millions de Consommateurs et la fondation France Libertés ont mené une étude dans des échantillons d’eau potable et d’eaux embouteillées en recherchant 85 polluants d’origine humaine, pesticides, médicaments, ou encore perturbateurs endocriniens. Le résultat est accablant pour plusieurs marques (dont Hépar, Vittel Cristaline, ou Volvic)

Des traces infimes, mais des traces tout de même

Dans sa communication autour des résultats, 60 Millions de Consommateurs reste très précautionneux : “Dans tous les cas, il ne s’agit que de traces, qui ne remettent pas en cause la potabilité de l’eau.” Les traces sont donc infimes, mais “révèlent à quel point notre environnement peut être contaminé”, souligne Thomas Laurenceau, rédacteur en chef du titre grand public.

Les eaux en bouteilles où aucune trace de pesticides ou médicaments n'a été détecté
Les eaux en bouteilles où aucune trace de pesticides ou médicaments n’a été détecté

Source: 60 Millions de Consommateurs

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !