Du bisphénol A dans la viande, les conserves…

Voici les chiffres clés de l’exposition quotidienne au bisphénol A, d’après l’ANSES (Autorité Nationale de SEcurité et de Santé alimentaire) :

  • Les produits conditionnés en boîte de conserve représentent environ 50% de l’exposition alimentaire  totale au bisphénol A.
  • Certains aliments d’origine animale sont également concernés : autour de 17% pour les viandes, abats et charcuterie, entre 1 et 3% pour les produits de la mer. Cette contamination aurait lieu après l’abattage.
  •  Une contamination diffuse, issue de sources très diverses dont l’air, représente entre 25 et 30% de l’exposition alimentaire totale.1

Danger

Risques liés au bisphénol A (BPA), perturbateur endocrinien notoire :

Il agit sur le fonctionnement hormonal ; en se liant à des récepteurs ou enzymes il modifie nos hormones naturelles. L’exposition à ces substances peut provoquer, chez l’humain comme chez l’animal, des troubles de la fertilité, du métabolisme, du comportement, mais aussi favoriser l’apparition de certains cancers, notamment du sein.

D’après Laurent Chevallier, chef d’une unité de médecine environnementale et auteur du Livre antitoxique,

Le paradigme de la toxicologie a changé, ce n’est plus la dose qui fait le poison, mais le moment d’exposition. (…) La période critique est la gestation2.

A-t-on des preuves ?

Une série d’expériences ont été réalisées, notamment sur cultures cellulaires et par dosage dans les urines et le sang  humains pour mesurer les niveaux d’exposition. Leurs résultats font suspecter fortement un effet cancérigène. Il semblerait que des doses faibles de certains perturbateurs endocriniens, dont le bisphénol A, peuvent stimuler les étapes initiales de la cancérogénèse de tissus sensibles aux hormones (prostate et sein).

Pour ce qui est de la fertilité, les données font apparaître une diminution de la qualité du sperme sur 3 générations pour le bisphénol A.3

bisphenol-A-danger[1]

Comment éviter le bisphénol A ?

Le mieux est de réduire au maximum sa consommation de produits en boîtes de conserves, et de viande.
Enfin, il faut éliminer de chez soi les contenants en plastique contenant du bisphénol A. Il suffit pour cela de regarder le numéro inscrit sur le plastique. Plus d’informations dans notre article “Comment éviter le bisphénol ?”

Carte recto-verso téléchargeable sur Vegactu
Carte recto-verso téléchargeable sur Vegactu, à glisser dans son portefeuille avant ses courses !

Précisions :

  1. http://www.anses.fr/fr/content/evaluation-des-risques-sanitaires-li%C3%A9s-au-bisph%C3%A9nol []
  2. Magazine Valeurs mutualistes, n°285 []
  3. Rapport sur les perturbateurs endocriniens (PEs) et cancers – Analyse des risques et des mécanismes, propositions pratiques, de l’Académie nationale de médecine. []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer