En Suède, les conducteurs de bus sont en jupe

Actuellement en Suède il fait 35°, et les chauffeurs de bus n’ont pas le droit de se mettre en short (les femmes non plus). La direction du Roslagsbanan (équivalent du RER) de Stockholm a interdit à ses conducteurs de travailler en short. En signe de contestation, les conducteurs de bus ont donc décidé de venir travailler en jupe.

La Roslagsbanan n’a pas contesté cette opération. Interviewé par le site Mitt.se, le porte-parole de la compagnie, Thomas Hedenius, a déclaré : “Notre objectif est qu’ils soient élégants et soignés, et cela avec les uniformes disponibles. Que les hommes portent une jupe ne pose pas de problème. Leur dire de ne pas le faire serait de la discrimination.”

La compagnie se défend de faire de la discrimination ? Mais pourquoi donc faire semblant d’imposer des jupes aux femmes et des pantalons aux hommes ? Je trouve que les jupes vont très bien aux hommes, mais en quoi interdire les shorts aux hommes et femmes ? Le porte-parole sait très bien que les chauffeurs portent une jupe pour protester et que cela ne risque pas de durer longtemps.

La jupe est très mal vue chez les hommes dans notre société, alors que dans certaines régions (je pense à l’Ecosse par exemple) le kilt est bien considéré. Ici mettre un kilt relèverait presque du “Je suis tellement viril que je peux mettre un kilt” alors qu’il ne devrait pas s’interpréter de la sorte…

Je publie cet article sur Vegactu car dans deux entreprises où j’ai travaillé, j’ai reçu des lettres/demandes m’obligeant à m’habiller de façon correcte l’été. En effet dans les deux entreprises en question, le règlement interne autorisait les femmes à venir en minijupe et tongs, alors que pour les hommes, niet, nul droit aux tongs, shorts, jupes etc… Une femme pouvait venir par exemple en short et tongs, mais pas un homme. Pourquoi cette discrimination ? Sans doute car dans cette société plus une femme dévoile son corps et plus l’entreprise la valorise. Or pour les hommes c’est l’inverse, plus vous cachez votre corps, mieux vous êtes vu dans l’entreprise.

Pensez aux grandes soirées (les César par exemple) : les femmes portent des robes, et les hommes sont cachés sous plusieurs couches de vêtements. Les deux sexes sont aujourd’hui condamnés par des codes insupportables. Un homme ne peut dévoiler plus son corps en short ou jupe, et une femme ne peut “cacher” son corps dans un pantalon.

Pour conclure, on peut résumer le règlement vestimentaire des entreprises par : si vous êtes une femme moins vous êtes habillée mieux c’est (minijupe, petite tongs, grand décolleté…), si vous êtes un homme plus vous êtes habillé mieux c’est (costard, cravate, pantalon long, chaussures fermées etc).

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.
  • Lys Blanc

    C’est vrai, la société fait souvent preuve de misandrie et je le déplore sincèrement (et je suis une femme), mais “vegactu” doit-il devenir un lieu de billets d’humeur en rapport avec tout et n’importe quoi ? Sans vouloir paraître désobligeante.

    • Devenir un lieu de billets d’humeur ? ça n’en reste pas moins un article déjà, qui traite du sexisme (qui est souvent mis en corrélation d’ailleurs comme on peut l’entendre, spécisme=sexisme=racisme). C’est tout et n’importe quoi pour toi ? Pour nous non.

      • Lys Blanc

        Bonjour, désolée de répondre si tard…
        Quand j’ai écrit “tout et n’importe quoi”, ce n’était pas méprisant. J’aurais surement du le mettre entre guillemets (je m’en rends compte maintenant) ou m’abstenir d’utiliser cette expression.
        J’entends bien que toutes les discriminations puisent leurs origines au même endroit, mais ce site se spécialisant dans l’antispécisme (tiens, mon correcteur d’ortho n’aime pas ce mot !), ça m’a étonnée d’y trouver un article sans lien réel avec cette cause. Car chaque communauté revendiquant aujourd’hui sa victimisation, il va falloir engager du monde pour produire une centaine d’articles par jour ! 😉

        M’enfin bref, Alain.jpg s’est mieux exprimé que moi.

    • liligondawa

      Bonjour, qu’entends-tu par ‘billet d’humeur’ ? Un coup de gueule sans analyse ? J’ai cru lire plus que du ras-le-bol mais une vraie analyse dans cet article, qui ne part pas seulement d’une expérience personnelle mais d’un vrai fait d’actu à l’étranger.

      D’autre part, le sexisme est souvent relié au spécisme pour 2 raisons :
      1) dans les deux cas, une ‘caste’ n’a pas les mêmes droits qu’une autre,
      2) dans les deux cas, ce sont des codes arbitraires, qui reposent sur l’habitude et les idées reçues, qui entretiennent cette oppression. Que ce soit l’idée reçue “on doit manger de la viande pour vivre” ou l’idée reçue “les femmes en jupe, les hommes en pantalon”.

      • Alain.jpg

        Je n’ai pas eu l’impression qu’il s’agissait d’un billet d’humeur par
        contre c’est vrai que j’ai trouvé que l’article tombait un peu “comme un
        cheveu dans la soupe”.

        Certes il y a des analogies ou rapprochements à faire entre spécisme, racisme et sexisme, mais ce cas précis ne me semble vraiment pas le plus pertinent… et de toute façon ce n’est pas fait dans l’article.

        Ceci dit, ce n’est pas dérangeant pour autant, c’est plutôt drôle et sympa. J’ai au moins appris qu’il pouvait faire 35° en Suède !

    • Kermok Paragon

      il est important de négliger aucun combat. Les humain-es sont des animaux comme les autres..

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer