Entassés dans des cartons, enfermés dans des bassins : le supplice des homards vivants vendus par Monoprix

PETA diffuse des images montrant des crustacés en grande souffrance et appelle l’enseigne à cesser de vendre des homards vivants.

Des images diffusées aujourd’hui par PETA dévoile la manière cruelle dont les homards sont « stockés » par Monoprix. Des photos1 montrent des homards vivants entassés comme des marchandises dans des boîtes en carton empilées les unes sur les autres et des images vidéos les montrent ligotés, languissant dans des bassins dépourvus du moindre aménagement. Pourtant, ces animaux sont des êtres sensibles capables d’éprouver la douleur au même titre que les chiens, les cochons, les poulets et les humains.

À l’air libre, ils sont lentement asphyxiés et leur calvaire peut durer plusieurs jours, l’accumulation des toxines dans leur corps leur infligeant de la souffrance. Même lorsqu’ils sont enfermés dans des viviers, ces crustacés, qui peuvent parcourir 160 kilomètres par an dans la nature, sont réduits à l’immobilité et leurs pinces, qu’ils utilisent pour creuser, se nourrir et communiquer à l’aide de signaux complexes, sont fermement ligotées. Les vidéos montrent même un homard, immobile, à qui il manque une pince.

Après avoir vécu ce calvaire dans les rayons de Monoprix, ces crustacés – qui pourraient vivre plus de 150 ans s’ils n’étaient pas arrachés à leur milieu naturel pour le profit – sont achetés par des clients et bien souvent ébouillantés vivants. Parfois, l’on peut entendre le bruit de leurs pinces tenter désespérément de s’agripper à la paroi de la casserole pour fuir cette mort atroce. Dans la revue scientifique Nature, le biologiste de la vie marine Gordon Gunter qualifie cette mise à mort de « torture inutile ».

La vente de homards vivants est cruelle et inacceptable, et les images de ces êtres sensibles empilés comme des rouleaux de papier toilette devrait agir comme un électrochoc au sein de l’entreprise, dit Cyril Ernst, porte-parole de PETA France. Monoprix ne peut garantir des conditions de vie décentes à ces animaux et c’est pourquoi nous demandons à l’enseigne d’en finir avec cette torture et de cesser de vendre des homards vivants.

PETA — dont la devise dit notamment que « les animaux ne nous appartiennent pas et [que] nous n’avons pas à les utiliser pour la nourriture » — appelle les consommateurs à se joindre à l’association pour demander à Monoprix d’arrêter de vendre des homards vivants2.

Pour participer à cette action en interpellant vous aussi Monoprix, rendez-vous sur la page dédié du site de PETA France.

Précisions :

  1. http://www.petafrance.com/monoprix-homards []
  2. http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=75437 []

A propos de Peta France

Peta France
PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) France est une association à but non lucratif dédiée à établir et protéger les droits de tous les animaux. Tout comme les humains, les animaux sont capables de ressentir la souffrance et ont un intérêt á disposer de leur propre vie. Ils ne sont donc pas faits pour être utilisés, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos expérimentations, nos loisirs, ou pour toute autre raison.
  • Ocean8soul

    Bonjour,
    J’ai suivi la mise en ligne de cette pétition, mais je trouve le procès fait nominativement à Monoprix excessif. Les conditions de détention des *crustacés* (et pas seulement des homards, les crabes, surtout les tourteaux, en sont également victimes) sont les mêmes dans toutes les enseignes disposant d’un bassin pour ces animaux au rayon poissonnerie. J’ai en mémoire le super U de mes vacances en Bretagne par exemple. Il serait plus efficace à mon sens de cibler l’interdiction de commercialisation de ces animaux vivants plutôt que de lyncher une enseigne qui fait de gros efforts en terme de bien-être animal (oeufs de poule en plein air par exemple) et ce, bien avant d’autres enseignes.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer