Essena O'Neill, en pleurs, annonce qu'elle quitte les réseaux sociaux qui ont fait son succès

Essena O’Neill, la star d’Instagram qui vient de faire la une, est végane !

Si vous allez régulièrement sur internet, le visage d’Essena O’Neill ne vous est sûrement pas tout à fait inconnu. Cette australienne de 19 ans a connu un énorme succès grâce à ses apparitions dans les médias sociaux : 500.000 followers sur Instagram, 200.000 abonnés YouTube, et 60.000 adeptes sur snapchat1.

Essena a beaucoup fait parler d’elle cette semaine, car elle vient d’abandonner toutes ces plateformes cette semaine, détruisant son empire de médias sociaux, et critiquant violemment le système au passage. Une petite révolution, motivée par le dégoût envers des pratiques malhonnêtes et envers le règne du paraître. Mais aussi par le désir d’amorcer dans sa vie des changements positifs… et notamment de promouvoir le véganisme.

Sans surprise, les médias français qui ont relayé la nouvelle de ce petit séisme médiatique ont tous fait l’impasse sur ce dernier point.

Que s’est-il passé exactement ?

La jeune femme a annoncé à ses suiveurs Instagram la semaine dernière qu’elle ne voulait plus se rendre complice de mensonges2.

Elle a cité en exemple ses apparitions en bikini prétendument spontanées mais en réalité parfaitement orchestrées3  (“il a fallu 100 poses similaires pour que mon ventre rende bien en photo. Je n’avais presque pas mangé de la journée »).
Elle a aussi évoqué les messages sponsorisés qu’elle véhiculait auprès de son public, sans dévoiler qu’elle était payée pour cela (“J’ai été payée 400 dollars pour poster cette robe. (…) Ce n’était pas une fabrication éthique »).
Des tromperies habituelles dans le cénacle des stars des médias sociaux d’aujourd’hui.

Désireuse de se racheter en œuvrant à plus de transparence, Essena a lancé un nouveau site, Changeons les règles du jeu, ainsi qu’un canal Vimeo  pour aider à éradiquer la toxicité des médias sociaux :

Je souhaite créer une plate-forme qui travaille à diffuser de nouveaux messages, à encourager une vie plus réfléchie, (…), à minimiser la culture de la célébrité, à promouvoir le véganisme et l’alimentation végétale, à sensibiliser à l’environnement, aux questions sociales, à l’égalité des sexes.

Une jeune star qui milite pour le véganisme

Dans un premier temps, Essena a tout effacé de sa précédente chaîne YouTube… sauf certaines vidéos : ses tutos de cuisine vegan. (Elle a apparemment fermé sa chaîne depuis.)

Elle se montre très fière de son mode de vie végane, qu’elle explique sur son nouveau site en ces termes:

Je suis végane pour des raisons éthiques, environnementales et de santé.

Le changement de vie d’Essena est courageux, et l’utilisation de sa nouvelle plate-forme et de sa notoriété pour promouvoir le véganisme est vraiment une nouvelle sensationnelle.

La jeune femme a annoncé avoir en tête tout une série d’interviews, de projets et de chroniques. On a hâte de les découvrir !

Why I think social media sucks from Essena O’Neill on Vimeo.

  1. http://www.ecorazzi.com/2015/11/04/instagram-star-quits-social-media-to-focus-on-positive-change-veganism/ []
  2. https://instagram.com/p/9VHhoytDXA/ []
  3. http://www.puretrend.com/article/essena-o-neill-le-top-claque-la-porte-d-instagram-et-revele-l-envers-du-decor_a136984/1 []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !