Enfin ! L’Europe bannit les tests sur animaux dans la cosmétique !

Le 11 mars 2013 sera le début d’une nouvelle ère dans la lutte contre les tests sur animaux. En effet l‘importation et la vente de produits cosmétiques testés sur animaux sera strictement interdite en Europe.

Rétrospective du bannissement des tests sur animaux dans la cosmétique en Europe

Il y a 9 ans, en 2004, les produits finis cosmétiques testés sur les animaux sont interdits en Europe, cela ne prend pas en compte les tests sur les ingrédients mais uniquement le produit fini.

Il y a 4 ans, le 11 mars 2009, les tests sur les ingrédients et produits finis dans les cosmétiques sont interdits, sauf pour les tests mesurant les effets de la toxicité à long terme : ces derniers sont temporairement dispensés et ne seront supprimés qu’au 11 mars 2013.

11 mars 2013 : une grande victoire pour la défense des animaux

L’Europe, au 11 mars 2013, bannira donc tout produit cosmétique le produit fini et les ingrédients ont été testés sur les animaux.

Des cultures de cellules de peau en train de croître dans ces fioles en plastique peuvent être employées pour évaluer la corrosivité de substances testées sur la peau.  Source : Doctors Against Animal Experiments
Des cultures de cellules de peau en train de croître dans ces fioles en plastique peuvent être employées pour évaluer la corrosivité de substances.
Source : Doctors Against Animal Experiments

Si par exemple une entreprise américaine veut vendre un produit cosmétique mais qui a été testé sur animaux, elle ne pourra pas accéder au marché européen et trouvera porte close.

L’influence de cette nouvelle loi va donc bien plus loin que les frontières de l’Europe, c’est le monde qui est touché, car n’importe quel entreprise de cosmétique qui ne veut pas se priver du marché européen devra obligatoirement ne pas tester ses produits sur animaux.

Quels produits sont concernés?

Cela concerne tous les produits cosmétiques. On entend par là les produits d’hygiène quotidienne comme le dentifrice ou le savon, jusqu’aux cosmétiques plus élaborés (maquillage…)

Un petit bémol?

Un gros plutôt mais qui ne concerne pas l’Europe directement. Si toutes les entreprises européennes fabriqueront des cosmétiques sans cruauté, malheureusement pour elle, le fait d’accéder au marché chinois leur impose de tester indirectement leurs cosmétiques sur animaux. Car le gouvernement chinois teste les cosmétiques étrangers sur animaux à l’entrée sur le territoire…

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !