Européennes 2014, qui voter aux élections pour aider les animaux ? (France et Belgique)

Alors que 81% des français jugent la cause animale importante1 , beaucoup trop de partis politiques semblent ne pas s’en soucier.

Afin de vous faciliter le choix d’un parti qui agit pour les animaux, l’association L214 a lancé pour la France sur son site politique-animaux une rubrique spéciale élections européennes.

En France, L214 a comparé le bilan de nos eurodéputés

Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 déclare :

Parce que la France traine des quatre fers pour améliorer la condition animale, la plupart des lois en vigueur ne sont autres que celles adoptées par l’Union européenne. C’est à ce niveau que l’on peut espérer voir des avancées tangibles pour les animaux. A nous, électeurs, de faire comprendre à nos représentants que notre société n’accepte plus la maltraitance d’êtres sensibles.

Globalement, les députés français sont à la traine sur ces questions à l’image du PS et de l’UMP.
Seuls EELV, le Front de Gauche, Cap21 et le PNC ont été actifs en faveur des animaux.

Un premier tableau classe les partis politiques en fonction de leurs positions en faveur des animaux :

bilan-partis-pour-europeennes-2014-et-les-animaux-carre

Un deuxième tableau compare point par point les différentes positions des partis politiques  :
bilan-partis-pour-europeennes-2014

Alliance Écologique Indépendante, un parti pro-animaux

Le cosecrétaire d’Alliance Écologique Indépendante, Jean-Marc Governatori a répondu à des questions portant sur le bien-être animal, et ses réponses ont été très directes : il s’est déclaré contre la fourrure et sa commercialisation quelque soit les espèces, contre la corrida, pour la suppression de l’élevage industriel, contre la vente d’animaux dans les animaleries… Bref beaucoup de choses intéressantes dans ce parti qui visent à défendre les animaux2 .

 

En Belgique, Gaia et Végétik vous aide à choisir votre camp

Imaginez un monde où une multinationale attaquerait en justice un Etat et son gouvernement pour avoir adopté une réglementation à caractère social, environnemental ou de protection animale, et que cette multinationale s’en sorte victorieuse. Irréaliste et inacceptable, n’est-ce pas ?

C’est pourtant ce que le Traité transatlantique, ou Accord de partenariat transatlantique (APT), entre les Etats-Unis et l’Union Européenne, prévoit. Ce traité démoniaque est en discussion depuis juillet 2013, et le rythme des négociations s’intensifie.

Si ce traité entre en vigueur, tout Etat membre européen pourrait se voir attaqué en justice, devant des tribunaux créés spécifiquement à cette fin, pour avoir adopté un texte législatif ayant pour objectif d’améliorer les conditions sociales des citoyens, de protéger l’environnement ou de diminuer le réchauffement climatique, ou encore afin d’établir plus de mesures de protection animale au sein des élevages intensifs et dans les chaînes d’abattage.

traité-transatlantique

Ensuite l’association Belge GAIA a ces derniers mois sondé les différents partis politiques afin de connaître leur avis sur cette problématique. Vous le savez peut-être, la compétence politique du Bien-être animal ne dépendra plus des autorités fédérales à l’issue des élections. Suite à la dernière réforme de l’Etat, nos élus ont décidé de régionaliser cette matière. Bruxelles, la Wallonie et la Flandre auront donc chacun leur pouvoir décisionnaire sur la protection des animaux. Une bonne chose ? Pas si ce pouvoir tombe dans les mains des ministères régionaux de l’Agriculture !

 Un ministre de l’Agriculture aussi en charge du Bien-être animal signifierait un conflit d’intérêts flagrant, et une catastrophe pour l’avenir des animaux dans notre pays.

 Heureusement, les réponses du côté francophone sont rassurantes : PS, MR, cdH et Ecolo s’opposent tous les quatre à un ministre de l’Agriculture également responsable du Bien-être animal. Ils voient plutôt cette compétence rattachée au ministère de l’Environnement (PS, MR, cdH) ou de la Santé (Ecolo), deux solutions acceptables pour GAIA. Nous n’avons pas reçu de réponse du FDF ni de PTB-Go!

Pour vous aider à faire votre choix, GAIA a créé un fichier pdf listant les propositions des partis sur le bien-être animal.

Merci à L214Végétik et Gaia.

  1. http://www.politique-animaux.fr/sites/www.politique-animaux.fr/fichiers/ifop-2012_francais-protection-animaux_30m6a.pdf []
  2. http://www.votepourlesanimaux.com/jean-marc-governatori.html []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !