Camembert vegan de la marque Happy

Fini les “crèmes”, “yaourts” & “laits” végétaux : le lobby laitier l’emporte en justice

Une importante décision a été prise mercredi dernier par la Cour de Justice Européenne, concernant l’usage des termes « lait », « crème », « beurre », « fromage », « yaourt », « chantilly » etc… pour des produits alimentaires 100% végétaux.
Seule l’industrie laitière pourra désormais employer ces mots1.

Désormais, le terme “lait” sera donc exclusivement réservé à la sécrétion mammaire d’un ruminant et normalement destinée à son petit, lequel est parti à l’abattoir pour permettre à l’humain de récupérer le liquide nourricier.
Le terme “beurre” ne s’appliquera plus qu’aux graisses animales issues du lait, majoritairement composées d’acides gras saturés et qui influencent à la hausse le cholestérol.
Et ainsi de suite…

Une exception : le lait d’amande pourra garder son nom.

Voilà la justice et l’industrie subitement bien pointilleuses sur le vocabulaire. Soit. Nous pouvons donc, en toute logique, espérer dans un avenir proche un arrêté interdisant à toutes les marques l’utilisation du terme “végétal” sur des aliments contenant peu ou prou de produits animaux.
Nous pensons par exemple aux produits Fleury Michon arborant fièrement sur leur packaging l’expression “100% VÉGÉTAL” et qui contiennent des œufs ; à la marque Herta et ses pavés gourmands “Le bon Végétal” tomate-mozzarella ou épinards-fromage, etc…

Quels que soient les mots imprimés sur les emballages, ils ne freineront pas la progression du véganisme2345 : les Européens soucieux d’épargner des vies se moquent bien d’acheter désormais des boissons de riz ou des desserts au soja chocolat…

Crédit photo : copyright http://www.veganlifemag.com/veganism-booms/

Précisions :

  1. L’Express – “Lait de noisette”, “yaourt au soja”: ces appellations vont disparaître []
  2. LCI – ALIMENTATION : POURQUOI LE “VEGAN” S’IMPOSE DE PLUS EN PLUS EN FRANCE []
  3. Blog Ecologie, Le Monde – Serons-nous tous végétariens en 2050 ? []
  4. Recensement HOW MANY VEGANS []
  5. Explosion du nombre de vegans en Grande-Bretagne []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.
  • quark67

    Écoutez, vous avez voté Macron (ou au minimum vous vous êtes abstenus) pour « sauver la démocratie » face à Marine (mais mort de rire, quoi, vous allez bien sentir la démocratie à la sauce Macron), donc le minimum serait de faire profil bas et vous taire. Vous avez voté pour plus d’Europe. Très bien, trinquez. Je sort le pop-corn.

    Je vous laisse à votre intégrisme repoussant, qui finalement s’accorde bien avec votre amour du musulman, surtout n’hésitez pas à adopter un migrant dans votre famille, votre petite fille (si vous en avez une) pourra découvrir les joies des mœurs musulmanes, telles les relations sexuelles précoces, il serait dommage qu’elle passe à côté d’un tel enrichissement, n’est-ce pas ?

    Sur ce, je vais manger un dessert lacté ce soir, issu du viol d’une vache (dommage qu’il n’y ait pas encore d’association telle que « Osons le vachisme » qui puisse meugler contre de telles pratiques si abominables), et demain soir un œuf au plat (pauvre poule qui a dû s’écarter le cloaque pour nous offrir cet œuf si nourrissant à ceux qui ne mangent pas de viande). Ah, et au fait, en tant que mâle fier de sa condition, je n’oublierais pas de bien écarter mes jambes malgré les pleurnicheries de vos collègues féminazies dans les transports en communs. Ça prendra toujours moins de place qu’une poussette ou qu’un gros sac à main fourre-tout.

    Amicalement, messieurs et mesdames les intégristes, je vous salue. Il est heureux que j’étais déjà végétarien bien avant de vous connaître, faute de quoi je me serais bien repris deux tranches de steak devant vous.

    • Quel rapport avec l’article ?

    • SirDef11

      WOW ! Quand la débilité se marie avec une presque bonne orthographe… L’islam est effectivement toxique, mais bien moins toxique qu’un débile pareil imprégné de colère. Se plaindre des poussettes dans les transports en commun, ça c’est la totale. Qu’on le mette à l’asile celui-là, il est extrêmement dangereux.

    • SirDef11

      Si tu lis les réponses quark : nous ne sommes pas les responsables de ta colère, ne te venge pas sur nous ! Vouloir reprendre deux tranches de steak juste pour nous faire chier, ça c’est dingue. Et on ne sait pas pourquoi tu es végétarien. Ces pauvres poules agonisent pendant des mois dans un hangar ou carrément dans une cage puante, au moins 95% d’entre elles, renseigne-toi un peu. Non mais rends-toi compte que les veaux sont kidnappés immédiatement, enfermés dans une minuscule cage, tandis que sa mère est enchaînée 24h/24 ou dans un enclos pourri, tandis qu’elle éprouve de la tristesse et un manque extrêmement désagréable, la même souffrance qu’une mère humaine qui perd son bébé, et elle crie toute la journée pour le récupérer…
      Si tu es devenu végétarien par compassion pour eux, rappelle-toi de cette compassion, ça doit faire longtemps là. Mais c’est quoi ce délire ? Tu es fier d’être responsable de la torture des vaches ? Regarde à quoi ressemble une ferme bon sang, c’est l’ENFER ! Et ce n’est pas du féminisme ou de la chochoterie, il y a une immense différence entre être un bonhomme viril, et être un sadique psychopathe.
      Si tu veux quelque chose qui aille dans ton sens : oui, mohammed a bel et bien “fait l’amour” à sa femme alors qu’il avait 40 ans et elle 9 ans. C’est une information qui doit se transmettre, car puisqu’un prophète ne peut pas avoir de défaut, l’islam ne pourra jamais considérer les relations sexuelles pédophiles comme immorales. Purée je parie que c’est moi qui vais être censuré de vegactu pour avoir écrit ça ^^ Réalité, mon analyse est irréfutable.
      Mais la solution, ce n’est pas de les rejeter, ces musulmans, la solution est de leur faire comprendre après beaucoup d’efforts à peu près ceci : “la religion n’a pas d’importance (il y en a plus de 10 000 différentes), tout ce qui importe c’est de causer le moins de souffrances possible, être innocent de toute souffrance est la seule solution pour entrer au paradis s’il y en a un, car ce dieu est censé être bienveillant et gentil, et certainement pas violent et punisseur comme le coran le montre”.

      Regarde à quoi ressemble une ferme, ensuite viens nous dire que tu regrettes d’avoir été le complice de ces tortures. Si d’autres le sont, sache que je ne suis pas une “tapette pacifiste lâche”, je suis un défenseur bienveillant, ça n’a rien à voir.

  • Police des sophismes

    Je l’ai déjà évoqué dans un commentaire récent en-dessous d’un autre article, mais cette décision va imposer de fait aux mouvement véganes à repenser leur stratégie sur cette question du vocabulaire. Comme vous le dites très bien, le lait sera forcément non végane, le beurre aussi. Il n’y a plus d’ambiguïté, ce qui va faciliter la communication à charge contre l’exploitation animale. À l’inverse, la timidité à attaquer les dénominations végétales trompeuses n’a plus lieu d’être, puisque de toute façon la bataille sur les termes sus-cités est perdue.

    Difficile d’évaluer les effets de cette décision de justice, mais si les mouvements véganes acceptent cette décision et vont de l’avant, elle peut s’avérer libératrice. L’invention du terme aquafaba est une belle réussite (pour son adoption du moins, après les goûts et les couleurs…), et montre qu’il est possible d’innover sur le vocabulaire, de se détacher du vocabulaire de la cuisine carniste pour adopter un vocabulaire qui est propre à la cuisine végane et qui colle au plus près de sa réalité.

    De manière pas si anecdotique que ça, je me demande ce qu’il en sera du beurre de cacahuète ou du lait sans lactose maternisé (végétal si ce n’est la vitamine D3 il me semble mais je ne suis pas un spécialiste, quelqu’un pour confirmer/infirmer ?).

    • SirDef11

      Très juste pour le beurre de cacahuète et le lait maternisé.

      Le mot crème ça c’est scandaleux par contre !!! On dit de cette matière qu’elle est crémeuse, il n’y a pas d’autre terme approprié à ma connaissance…
      Excellente idée :
      Le Laix de soja ^^ (ou L’ Eulait de soja)
      La Craime Gentilly
      Le Youbourt et le Fraumage ^^

      • Police des sophismes

        Je me suis fait la même réflexion pour le qualificatif crémeux. Une rapide recherche de synonyme m’a donné le mot onctueux. Il s’agit d’un adjectif mais on pourrait aisément le nominaliser, et comme on parle d’un crémeux à la framboise (bien que tous les dictionnaires ne reconnaissent pas l’usage de ce mot comme substantif), on pourra parler d’un onctueux à la framboise dans le cas d’une recette végane.

        Sinon, pour vos propositions, je ne suis pas juriste, mais je pense que le stratagème que vous proposez ne tiendra pas longtemps devant la justice. Bien des marques ont perdu devant cette dernière pour un nom ressemblant à un autre plus connu, alors si ça se prononce carrément pareil… Mon avis, c’est que plutôt que de risquer de perdre bien du temps avant de perdre en justice à nouveau, il faut être offensif, fouiller nos dictionnaires, et si ça ne suffit pas être inventif.

        • SirDef11

          Oui bien sûr, c’était de l’humour ^^ Mais j’appellerai toujours une crème une crème, rien à faire, une crème c’est juste un peu plus liquide qu’une pâte. (et heureusement que l’industrie des pâtes n’a pas monopolisé le mot “pâte” d’ailleurs xD)

          • SirDef11

            Je me demande si “végélait” passerait, ce serait bien plus explicite, et c’est même agréable à prononcer ^^

        • SirDef11

          contacte-moi directement dis, mes messages commencent déjà à être censurés… def11calabeu@hotmail.com
          Tu me demandais d’où je sortais mes chiffres, j’ai répondu en prenant 3 fois plus de temps que pour la rédaction de l’article principal, et mon message disparaît mystérieusement… la vérité est insupportable, censure censure censure pour nier cette réalité.

          • SirDef11

            Rectification : il semble que ce soit un problème de code, un message disparaît quand on essaie de le modifier plusieurs fois. Mais c’est le genre de conversation qui dérange, je ne serais pas étonné d’être censuré une nouvelle fois.

          • SirDef11

            RERECTIFICATION : MES MESSAGES SONT BEL ET BIEN CENSURÉS !!!

          • SirDef11

            Et comme il se peut que ce soient les liens internet qui posent problème, je peux toujours t’envoyer ceux que j’ai lus, mais ce sont les premiers sur google en cherchant : “nombre chasseurs en france”. C’est lé fédération officielle qui donne le chiffre de 1,141 million de détenteurs de permis de chasse. Et regarde ce qu’on peut lire comme article chez eux : “La nomination de Nicolas Hulot à l’Ecologie, une provocation pour tous les ruraux”.

  • SirDef11

    Le problème avec cette impression de “la progression du véganisme”, c’est que vous comptez ceux qui continuent d’en manger de temps en temps, et ceux qui abandonnent après quelques mois. Comparez le nombre de nouveaux chasseurs avec le nombre de nouveaux végés intègres, c’est environ 300 nouveaux chasseurs par jour en France, pour environ 0,2 nouveaux vegs… Ce n’est pas du “pessimisme”, mais bien de la lucidité.

    Tant qu’on ne se réunira pas, les humains se réfugieront toujours auprès du plus grand nombre, c’est ainsi et il faut faire avec. Le cerveau humain a besoin de se sentir en sécurité dans un groupe soudé, ce n’est absolument pas le climat actuel chez les vegans. Au contraire, vous rejetez systématiquement les abolitionnistes, tandis que les abolitionnistes rejettent ceux qui continuent d’en manger de temps en temps… J’ai demandé un peu de soutien chez plusieurs “associations de défense animale”, eh bien j’ai été très étonné, j’ai été rejeté systématiquement, et j’ai rarement rencontré des personnes aussi immorales, vexantes, méprisantes et dédaigneuses. Il me semblait que le “veganisme” était synonyme de “moralisme”, eh bien je n’ai pour l’instant rencontré aucun vegan gentil… en 8 longues années…

    • Police des sophismes

      Vos chiffres sur l’évolution du nombre de chasseurs m’intéressent beaucoup. Je m’étais interrogé à ce sujet sur le présent site.
      https://www.vegactu.com/actualite/accidents-de-chasse-en-hausse-loffice-nationale-de-la-chasse-veut-faire-croire-le-contraire-23113/#comment-3279162505
      Ma petite recherche date d’il y a 9 mois et concluait sur la difficulté à obtenir des chiffres fiables quant au nombre de licenciés de chasse, si ce n’est qu’il était (lentement) à la baisse depuis des décennies. À vous lire, le nombre de chasseur augmenterait de 100 00 par an actuellement, pourriez-vous nous préciser vos sources svp ? Cela nous serait à tous bien utile.

      Quant au nombre de véganes, je ne me suis pas penché sur la question de manière aussi précise, donc avant d’aller moi-même aux infos, si vous pouviez donner vos sources sur cette question-là également, je vous en serais gré.

      • SirDef11

        Eh bien, j’avais lu qu’il y a 7 millions de chasseurs officiels (répertoriés) en France. Il y a donc 7 millions de chasseurs sur une génération, sur 70 ans, soit 100 000 par an environ. Voilà d’où je sors ce chiffre. Mais vraisemblablement, ce chiffre est erroné (ma mémoire des chiffres est bonne, mais je ne me souviens pas où l’avoir lu), donc reprenons : il y a en fait 1,14 million de chasseurs avec permis selon la fédération officielle, soit non pas 300, mais 50 nouveaux par jour en moyenne, avec un permis donc officiellement, sans compter les quelques/nombreux adolescents qui les accompagnent pour essayer (ben oui, ils essaient presque tous AVANT de demander un permis, et le chiffre de 7 millions de chasseurs n’est peut-être pas exagéré finalement).
        Ici pour le chiffre, mais c’est le premier lien google :
        http://grandes-cultures.reussir.fr/actualites/1-14-million-de-chasseurs-en-france:XCXCOA1R.html
        Et sans avoir vérifié, je suis persuadé que les boutiques de chasse fonctionnent très bien, et si c’est le cas, alors il y a de plus en plus de chasseurs. La pèche n’est pas loin derrière (même si beaucoup sont aussi chasseurs i guess).
        Comme antis-veganisme, n’oublions pas de compter la famille et les amis proches de ces chasseurs et pécheurs, qui refuseront à jamais de considérer leur ami comme un sans-coeur, et qui s’opposeront à jamais au veganisme.
        – Comme autre chiffres, j’ai lu qu’il y a environ 500 000 fermes/agricultures en France, la plupart possèdent au moins quelques animaux. Comptons leur famille et amis proches comme des anti-veganisme également, ça tombe sous le sens, ils ne vont pas tout à coup admettre que leur ami/père/époux soit un tortionnaire psychopathe, et ils s’opposeront toujours contre les vegs en les traitant d’intolérants (nous les intolérants de la souffrance)… Le mouvement est déjà ruiné à la base, tout simplement par l’habitude du meurtre qu’ont les gens, et par la fidélité envers nos amis qu’on n’a pas envie de “trahir” et de critiquer… il faut trop de paramètres réunis pour devenir intègre, et ça n’arrive presque jamais…

        Si le “veganisme” prenait de l’ampleur comme indiqué dans l’article, la déforestation aurait surtout stoppé… or, la demande augmente encore et toujours… sorry for la véritruth …

        Pour le nombre de vegans, je me base uniquement sur ce que je vois par contre, puisqu’il n’y a aucun chiffre officiel, et que la plupart changent d’avis après quelques temps. Et quand je vois ce que racontent les vegans populaires sur youtube, il y a de quoi déprimer : “mangez ce que vous voulez, chacun ses choix, peace and love”, “soyez amis avec les chasseurs”, “j’en mange de temps en temps et le monde ne va pas s’arrêter de tourner pour autant”, “le meurtre est subjectif”, “j’ai eu mal au ventre donc j’arrête”, et etc… ils sont tous en train d’encourager leurs spectateurs à continuer d’en manger sans se sentir honteux, et pire que ça, ils font alliance avec eux CONTRE les vegans abolitionnistes !! Et ils y arrivent très bien, il suffit de lire le nombre de méchancetés sous les vidéos de chandouidoui et absol-truc, tous en train d’insulter les abolitionnistes et de les féliciter eux d’être des tolérants… Ce ne sont pas des vegans, ils ne sont pas opposés à l’exploitation et la souffrance, ils ruinent le mouvement en disant “ce n’est pas grave, rien ne presse, faites ce que vous voulez”, et même les plus “extrémistes” comme une certaine “antastasia” tiennent des discours incohérents et censurent les commentaires des abolitionnistes (pas de liberté d’expression, et rejet systématique)… Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni vu un autre abolitionniste. J’imagine qu’il y en a, mais ils sont systématiquement bannis et rejetés, donc invisibles. Et sans eux, le mouvement veg ne prendra jamais d’ampleur, ce sont les seuls à être sincères et crédibles.

        Donc 0,2 nouveau vegan intègre par jour est déjà très optimiste comme chiffre. Désolé de vous ramener à la réalité… on est condamnés à n’avoir aucun impact, la plupart des gens n’ont encore jamais entendu parler de veganisme, c’est à ce point là qu’on est, tellement le mouvement est faiblard et illogique… pour l’exemple : j’ai vu un président d’association écrire que les buveurs de lait bio sont moins critiquables que les vegans qui se nourrissent de conserves, et j’ai vu deux porte-paroles manifester contre un élevage de fourrure en portant de la fourrure de vache sur le dos… what the fck… Donc j’insiste : tant qu’on ne se réunira pas déjà entre nous, eh bien personne ne changera jamais. Le but n’est pas l’isolationnisme, mais il n’y a rien à faire, soit on reste lucide et on déprime de plus en plus en voyant nos amis qui ne changent jamais, ou soit on se ment et on fait semblant de rien, on prend tout ça comme un jeu, et on sourit même aux fermiers en étant polis avec eux, en faisant même alliance avec eux contre les abolitionnistes, ce que sont en train de faire tous ces vegans collabos, qui eux-même leur disent “ne nous comparez pas aux extrémistes, nous ne sommes pas comme eux”… foutus je te dis, l’esclavage a duré près ou plus de 10 000 ans à cause de ce comportement de collabos ; à chaque génération des gens disaient être contre, mais n’osaient jamais rien dire, pas même un reproche aux esclavagistes…

      • SirDef11

        Mon message a déjà été supprimé… le revoici :
        Eh bien, j’avais lu qu’il y a 7 millions de chasseurs officiels (répertoriés) en France. Il y a donc 7 millions de chasseurs sur une génération, sur 70 ans, soit 100 000 par an environ. Voilà d’où je sors ce chiffre. Mais vraisemblablement, ce chiffre est erroné (ma mémoire des chiffres est bonne, mais je ne me souviens pas où l’avoir lu), donc reprenons : il y a en fait 1,14 million de chasseurs avec permis selon la fédération officielle, soit non pas 300, mais 50 nouveaux par jour en moyenne, avec un permis donc officiellement, sans compter les quelques/nombreux adolescents qui les accompagnent pour essayer (ben oui, ils essaient presque tous AVANT de demander un permis, et le chiffre de 7 millions de chasseurs n’est peut-être pas exagéré finalement).
        Ici pour le chiffre, mais c’est le premier lien google :
        http://grandes-cultures.reu
        Et sans avoir vérifié, je suis persuadé que les boutiques de chasse fonctionnent très bien, et si c’est le cas, alors il y a de plus en plus de chasseurs. La pèche n’est pas loin derrière (même si beaucoup sont aussi chasseurs i guess).
        Comme antis-veganisme, n’oublions pas de compter la famille et les amis proches de ces chasseurs et pécheurs, qui refuseront à jamais de considérer leur ami comme un sans-coeur, et qui s’opposeront à jamais au veganisme.
        – Comme autre chiffres, j’ai lu qu’il y a environ 500 000 fermes/agricultures en France, la plupart possèdent au moins quelques animaux. Comptons leur famille et amis proches comme des anti-veganisme également, ça tombe sous le sens, ils ne vont pas tout à coup admettre que leur ami/père/époux soit un tortionnaire psychopathe, et ils s’opposeront toujours contre les vegs en les traitant d’intolérants (nous les intolérants de la souffrance)… Le mouvement est déjà ruiné à la base, tout simplement par l’habitude du meurtre qu’ont les gens, et par la fidélité envers nos amis qu’on n’a pas envie de “trahir” et de critiquer… il faut trop de paramètres réunis pour devenir intègre, et ça n’arrive presque jamais…

        Si le “veganisme” prenait de l’ampleur comme indiqué dans l’article, la déforestation aurait surtout stoppé… or, la demande augmente encore et toujours… sorry for la véritruth …

        Pour le nombre de vegans, je me base uniquement sur ce que je vois par contre, puisqu’il n’y a aucun chiffre officiel, et que la plupart changent d’avis après quelques temps. Et quand je vois ce que racontent les vegans populaires sur youtube, il y a de quoi déprimer : “mangez ce que vous voulez, chacun ses choix, peace and love”, “soyez amis avec les chasseurs”, “j’en mange de temps en temps et le monde ne va pas s’arrêter de tourner pour autant”, “le meurtre est subjectif”, “j’ai eu mal au ventre donc j’arrête”, et etc… ils sont tous en train d’encourager leurs spectateurs à continuer d’en manger sans se sentir honteux, et pire que ça, ils font alliance avec eux CONTRE les vegans abolitionnistes !! Et ils y arrivent très bien, il suffit de lire le nombre de méchancetés sous les vidéos de chandouidoui et absol-truc, tous en train d’insulter les abolitionnistes et de les féliciter eux d’être des tolérants… Ce ne sont pas des vegans, ils ne sont pas opposés à l’exploitation et la souffrance, ils ruinent le mouvement en disant “ce n’est pas grave, rien ne presse, faites ce que vous voulez”, et même les plus “extrémistes” comme une certaine “antastasia” tiennent des discours incohérents et censurent les commentaires des abolitionnistes (pas de liberté d’expression, et rejet systématique)… Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni vu un autre abolitionniste. J’imagine qu’il y en a, mais ils sont systématiquement bannis et rejetés, donc invisibles. Et sans eux, le mouvement veg ne prendra jamais d’ampleur, ce sont les seuls à être sincères et crédibles.

        Donc 0,2 nouveau vegan intègre par jour est déjà très optimiste comme chiffre. Désolé de vous ramener à la réalité… on est condamnés à n’avoir aucun impact, la plupart des gens n’ont encore jamais entendu parler de veganisme, c’est à ce point là qu’on est, tellement le mouvement est faiblard et illogique… pour l’exemple : j’ai vu un président d’association écrire que les buveurs de lait bio sont moins critiquables que les vegans qui se nourrissent de conserves, et j’ai vu deux porte-paroles manifester contre un élevage de fourrure en portant de la fourrure de vache sur le dos… what the fck… Donc j’insiste : tant qu’on ne se réunira pas déjà entre nous, eh bien personne ne changera jamais, personne ne voudra nous imiter. Le but n’est pas l’isolationnisme, mais il n’y a rien à faire : soit on reste lucide et on déprime de plus en plus en voyant nos amis qui ne changent jamais, ou soit on se ment et on fait semblant de rien, on prend tout ça comme un jeu en oubliant systématiquement à quel point ces animaux souffrent de folie dans ces cages et en se faisant mutiler, et on sourit même aux fermiers en étant polis avec eux, en faisant même alliance avec eux contre les abolitionnistes – ce que sont en train de faire tous ces vegans collabos, qui eux-même leur disent “ne nous comparez pas aux extrémistes, nous ne sommes pas comme eux”… foutus je te dis, l’esclavage a duré près ou plus de 10 000 ans à cause de ce comportement de collabos ; à chaque génération des gens disaient être contre, mais n’osaient jamais rien dire, pas même un reproche aux esclavagistes…

      • SirDef11

        Mon message a déjà été supprimé… le revoici :

        Eh bien, j’avais lu qu’il y a 7 millions de chasseurs officiels (répertoriés) en France. Il y a donc 7 millions de chasseurs sur une génération, sur 70 ans, soit 100 000 par an environ. Voilà d’où je sors ce chiffre. Mais vraisemblablement, ce chiffre est erroné (ma mémoire des chiffres est bonne, mais je ne me souviens pas où l’avoir lu), donc reprenons : il y a en fait 1,14 million de chasseurs avec permis selon la fédération officielle, soit non pas 300, mais 50 nouveaux par jour en moyenne, avec un permis donc officiellement, sans compter les quelques/nombreux adolescents qui les accompagnent pour essayer (ben oui, ils essaient presque tous AVANT de demander un permis, et le chiffre de 7 millions de chasseurs n’est peut-être pas exagéré finalement).
        Ici pour le chiffre, mais c’est le premier lien google :
        http://grandes-cultures.reussir.fr/actualites/1-14-million-de-chasseurs-en-france:XCXCOA1R.html
        Et sans avoir vérifié, je suis persuadé que les boutiques de chasse fonctionnent très bien, et si c’est le cas, alors il y a de plus en plus de chasseurs. La pèche n’est pas loin derrière (même si beaucoup sont aussi chasseurs i guess).
        Comme antis-veganisme, n’oublions pas de compter la famille et les amis proches de ces chasseurs et pécheurs, qui refuseront à jamais de considérer leur ami comme un sans-coeur, et qui s’opposeront à jamais au veganisme.
        – Comme autre chiffres, j’ai lu qu’il y a environ 500 000 fermes/agricultures en France, la plupart possèdent au moins quelques animaux. Comptons leur famille et amis proches comme des anti-veganisme également, ça tombe sous le sens, ils ne vont pas tout à coup admettre que leur ami/père/époux soit un tortionnaire psychopathe, et ils s’opposeront toujours contre les vegs en les traitant d’intolérants (nous les intolérants de la souffrance)… Le mouvement est déjà ruiné à la base, tout simplement par l’habitude du meurtre qu’ont les gens, et par la fidélité envers nos amis qu’on n’a pas envie de “trahir” et de critiquer… il faut trop de paramètres réunis pour devenir intègre, et ça n’arrive presque jamais…

        Si le “veganisme” prenait de l’ampleur comme indiqué dans l’article, la déforestation aurait surtout stoppé… or, la demande augmente encore et toujours… sorry for la véritruth …

        Pour le nombre de vegans, je me base uniquement sur ce que je vois par contre, puisqu’il n’y a aucun chiffre officiel, et que la plupart changent d’avis après quelques temps. Et quand je vois ce que racontent les vegans populaires sur youtube, il y a de quoi déprimer : “mangez ce que vous voulez, chacun ses choix, peace and love”, “soyez amis avec les chasseurs”, “j’en mange de temps en temps et le monde ne va pas s’arrêter de tourner pour autant”, “le meurtre est subjectif”, “j’ai eu mal au ventre donc j’arrête”, et etc… ils sont tous en train d’encourager leurs spectateurs à continuer d’en manger sans se sentir honteux, et pire que ça, ils font alliance avec eux CONTRE les vegans abolitionnistes !! Et ils y arrivent très bien, il suffit de lire le nombre de méchancetés sous les vidéos de chandouidoui et absol-truc, tous en train d’insulter les abolitionnistes et de les féliciter eux d’être des tolérants… Ce ne sont pas des vegans, ils ne sont pas opposés à l’exploitation et la souffrance, ils ruinent le mouvement en disant “ce n’est pas grave, tout va bien, rien ne presse, faites ce que vous voulez”, et même les plus “extrémistes” comme une certaine “antastasia” tiennent des discours incohérents et censurent les commentaires des abolitionnistes (pas de liberté d’expression, et rejet systématique)… Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni vu un autre abolitionniste. J’imagine qu’il y en a, mais ils sont systématiquement bannis et rejetés, donc invisibles. Et sans eux, le mouvement veg ne prendra jamais d’ampleur, ce sont les seuls à être sincères et crédibles.

        Donc 0,2 nouveau vegan intègre par jour est déjà très optimiste comme chiffre. Désolé de vous ramener à la réalité… on est condamnés à n’avoir aucun impact, la plupart des gens n’ont encore jamais entendu parler de veganisme, c’est à ce point là qu’on est, tellement le mouvement est faiblard et illogique… pour l’exemple : j’ai vu un président d’association écrire que les buveurs de lait bio sont moins critiquables que les vegans qui se nourrissent de conserves, et j’ai vu deux porte-paroles manifester contre un élevage de fourrure en portant de la fourrure de vache sur le dos… what the fck… Donc j’insiste : tant qu’on ne se réunira pas déjà entre nous, eh bien personne ne changera jamais, personne ne voudra nous imiter. Le but n’est pas l’isolationnisme, mais il n’y a rien à faire : soit on reste lucide et on déprime de plus en plus en voyant nos amis qui ne changent jamais, ou soit on se ment et on fait semblant de rien, on prend tout ça comme un jeu en oubliant systématiquement à quel point ces animaux souffrent de folie dans ces cages et en se faisant mutiler, et on sourit même aux fermiers en étant polis avec eux, en faisant même alliance avec eux contre les abolitionnistes – ce que sont en train de faire tous ces vegans collabos, qui eux-même leur disent “ne nous comparez pas aux extrémistes, nous ne sommes pas comme eux”… foutus je te dis, l’esclavage a duré près ou plus de 10 000 ans à cause de ce comportement de collabos ; à chaque génération des gens disaient être contre, mais n’osaient jamais rien dire, pas même un reproche aux esclavagistes…

      • SirDef11

        Ma réponse a déjà été censurée 2 fois !!! La revoici (et je vais la diviser en 2 au cas où) :

        Eh bien, j’avais lu qu’il y a 7 millions de chasseurs officiels (répertoriés) en France. Il y a donc 7 millions de chasseurs sur une génération, sur 70 ans, soit 100 000 par an environ. Voilà d’où je sors ce chiffre. Mais vraisemblablement, ce chiffre est erroné (ma mémoire des chiffres est bonne, mais je ne me souviens pas où l’avoir lu), donc reprenons : il y a en fait 1,14 million de chasseurs avec permis selon la fédération officielle, soit non pas 300, mais 50 nouveaux par jour en moyenne, avec un permis donc officiellement, sans compter les quelques/nombreux adolescents qui les accompagnent pour essayer (ben oui, ils essaient presque tous AVANT de demander un permis, et le chiffre de 7 millions de chasseurs n’est peut-être pas exagéré finalement).
        Ici pour le chiffre, mais c’est le premier lien google :
        http://grandes-cultures.reu
        Et sans avoir vérifié, je suis persuadé que les boutiques de chasse fonctionnent très bien, et si c’est le cas, alors il y a de plus en plus de chasseurs. La pèche n’est pas loin derrière (même si beaucoup sont aussi chasseurs i guess).
        Comme antis-veganisme, n’oublions pas de compter la famille et les amis proches de ces chasseurs et pécheurs, qui refuseront à jamais de considérer leur ami comme un sans-coeur, et qui s’opposeront à jamais au veganisme.
        – Comme autre chiffres, j’ai lu qu’il y a environ 500 000 fermes/agricultures en France, la plupart possèdent au moins quelques animaux. Comptons leur famille et amis proches comme des anti-veganisme également, ça tombe sous le sens, ils ne vont pas tout à coup admettre que leur ami/père/époux soit un tortionnaire psychopathe, et ils s’opposeront toujours contre les vegs en les traitant d’intolérants (nous les intolérants de la souffrance)… Le mouvement est déjà ruiné à la base, tout simplement par l’habitude du meurtre qu’ont les gens, et par la fidélité envers nos amis qu’on n’a pas envie de “trahir” et de critiquer… il faut trop de paramètres réunis pour devenir intègre, et ça n’arrive presque jamais…

        Si le “veganisme” prenait de l’ampleur comme indiqué dans l’article, la déforestation aurait surtout stoppé… or, la demande augmente encore et toujours… sorry for la véritruth …

        • SirDef11

          Pour le nombre de vegans, je me base uniquement sur ce que je vois par contre, puisqu’il n’y a aucun chiffre officiel, et que la plupart changent d’avis après quelques temps. Et quand je vois ce que racontent les vegans populaires sur youtube, il y a de quoi déprimer : “mangez ce que vous voulez, chacun ses choix, peace and love”, “soyez amis avec les chasseurs”, “j’en mange de temps en temps et le monde ne va pas s’arrêter de tourner pour autant”, “le meurtre est subjectif”, “j’ai eu mal au ventre donc j’arrête”, et etc… ils sont tous en train d’encourager leurs spectateurs à continuer d’en manger sans se sentir honteux, et pire que ça, ils font alliance avec eux CONTRE les vegans abolitionnistes !! Et ils y arrivent très bien, il suffit de lire le nombre de méchancetés sous les vidéos de chandouidoui et absol-truc, tous en train d’insulter les abolitionnistes et de les féliciter eux d’être des tolérants… Ce ne sont pas des vegans, ils ne sont pas opposés à l’exploitation et la souffrance, ils ruinent le mouvement en disant “ce n’est pas grave, tout va bien, rien ne presse, faites ce que vous voulez”, et même les plus “extrémistes” comme une certaine “antastasia” tiennent des discours incohérents et censurent les commentaires des abolitionnistes (pas de liberté d’expression, et rejet systématique)… Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni vu un autre abolitionniste. J’imagine qu’il y en a, mais ils sont systématiquement bannis et rejetés, donc invisibles. Et sans eux, le mouvement veg ne prendra jamais d’ampleur, car ce sont les seuls à être sincères et crédibles.

          Tu crois qu’on interdit l’esclavage sans se mettre à dos les esclavagistes ? Tu crois que les fermiers vont rester bien tranquilles lorsque leur commerce commencera à patir à cause du veganisme ? Tu crois vraiment qu’ils ne vont pas se mettre en colère ? Inutile de vous prétendre militant si vous n’osez même pas dire aux fermiers qu’ils sont inhumains et psychopathes, sinon tout ça c’est du bluff, vous prétendez être contre la souffrance mais vous souriez à ceux qui causent cette souffrance, ça n’a aucune logique, sinon la logique des lâches collabos.

          Donc 0,2 nouveau vegan intègre par jour est déjà très optimiste comme chiffre. Désolé de vous ramener à la réalité… on est condamnés à n’avoir aucun impact, la plupart des gens n’ont encore jamais entendu parler de veganisme, c’est à ce point là qu’on est, tellement le mouvement est faiblard et illogique… pour l’exemple : j’ai vu un président d’association écrire que les buveurs de lait bio sont moins critiquables que les vegans qui se nourrissent de conserves, et j’ai vu deux porte-paroles manifester contre un élevage de fourrure en portant de la fourrure de vache sur le dos… what the fck… Donc j’insiste : tant qu’on ne se réunira pas déjà entre nous, eh bien personne ne changera jamais, personne ne voudra nous imiter. Le but n’est pas l’isolationnisme, mais il n’y a rien à faire : soit on reste lucide et on déprime de plus en plus en voyant nos amis qui ne changent jamais, ou soit on se ment et on fait semblant de rien, on prend tout ça comme un jeu en oubliant systématiquement à quel point ces animaux souffrent de folie dans ces cages et en se faisant mutiler, et on sourit même aux fermiers en étant polis avec eux, en faisant même alliance avec eux contre les abolitionnistes – ce que sont en train de faire tous ces vegans collabos, qui eux-même leur disent “ne nous comparez pas aux extrémistes, nous ne sommes pas comme eux”… foutus je te dis, l’esclavage a duré près ou plus de 10 000 ans à cause de ce comportement de collabos ; à chaque génération des gens disaient être contre, mais n’osaient jamais rien dire, pas même un reproche aux esclavagistes…

          Voilà, ces vérités sont insupportables, et la censure est de rigueur, pas de liberté d’expression pour cette vérité. Par contre un autre mec a écrit un commentaire insultant, il crache sa haine contre les musulmans et ce qu’il nomme les “féminazis”, et il provoque gratuitement (le mec se plaint de la place que prennent les poussettes dans les transports publics, il faut le voir pour le croire), mais par contre lui il n’est pas censuré. C’est-y pas fou ?
          Soyez abolitionnistes, soyez zéxtrémysths, tout ça n’est pas un jeu, il faut exiger l’interdiction de la souffrance, sans faillir, sinon personne ne nous entendra, et tout continuera comme c’était prévu…

          C’est “bien” de faire des articles râleurs, mais si en plus ils censurent les abolitionnistes, C’EST PARADOXAL !!! Ils ne veulent pas le changement, certainement pas chez vegactu non plus !!!

        • SirDef11

          Et c’est cette deuxième partie qui déplait (censurée en moins de 2 heures à tous les coups, donc préviens-moi lorsque tu l’as lue, histoire que je ne perde plus mon temps) :

          Pour le nombre de vegans, je me base uniquement sur ce que je vois par contre, puisqu’il n’y a aucun chiffre officiel, et que la plupart changent d’avis après quelques temps. Et quand je vois ce que racontent les vegans populaires sur youtube, il y a de quoi déprimer : “mangez ce que vous voulez, chacun ses choix, peace and love”, “soyez amis avec les chasseurs”, “j’en mange de temps en temps et le monde ne va pas s’arrêter de tourner pour autant”, “le meurtre est subjectif”, “j’ai eu mal au ventre donc j’arrête”, et etc… ils sont tous en train d’encourager leurs spectateurs à continuer d’en manger sans se sentir honteux, et pire que ça, ils font alliance avec eux CONTRE les vegans abolitionnistes !! Et ils y arrivent très bien, il suffit de lire le nombre de méchancetés sous les vidéos de chandouidoui et absol-truc, tous en train d’insulter les abolitionnistes et de les féliciter eux d’être des tolérants… Ce ne sont pas des vegans, ils ne sont pas opposés à l’exploitation et la souffrance, ils ruinent le mouvement en disant “ce n’est pas grave, tout va bien, rien ne presse, faites ce que vous voulez”, et même les plus “extrémistes” comme une certaine “antastasia” tiennent des discours incohérents et censurent les commentaires des abolitionnistes (pas de liberté d’expression, et rejet systématique)… Personnellement, je n’ai jamais rencontré ni vu un autre abolitionniste. J’imagine qu’il y en a, mais ils sont systématiquement bannis et rejetés, donc invisibles. Et sans eux, le mouvement veg ne prendra jamais d’ampleur, car ce sont les seuls à être sincères et crédibles.
          Tu crois qu’on interdit l’esclavage sans se mettre à dos les esclavagistes ? Tu crois que les fermiers vont rester bien tranquilles lorsque leur commerce commencera à patir à cause du veganisme ? Tu crois vraiment qu’ils ne vont pas se mettre en colère ? Inutile de vous prétendre militant si vous n’osez même pas dire aux fermiers qu’ils sont inhumains et psychopathes, sinon tout ça c’est du bluff, vous prétendez être contre la souffrance mais vous souriez à ceux qui causent cette souffrance, ça n’a aucune logique, sinon la logique des lâches collabos.
          Donc 0,2 nouveau vegan intègre par jour est déjà très optimiste comme chiffre. Désolé de vous ramener à la réalité… on est condamnés à n’avoir aucun impact, la plupart des gens n’ont encore jamais entendu parler de veganisme, c’est à ce point là qu’on est, tellement le mouvement est faiblard et illogique… pour l’exemple : j’ai vu un président d’association écrire que les buveurs de lait bio sont moins critiquables que les vegans qui se nourrissent de conserves, et j’ai vu deux porte-paroles manifester contre un élevage de fourrure en portant de la fourrure de vache sur le dos… what the fck… Donc j’insiste : tant qu’on ne se réunira pas déjà entre nous, eh bien personne ne changera jamais, personne ne voudra nous imiter. Le but n’est pas l’isolationnisme, mais il n’y a rien à faire : soit on reste lucide et on déprime de plus en plus en voyant nos amis qui ne changent jamais, ou soit on se ment et on fait semblant de rien, on prend tout ça comme un jeu en oubliant systématiquement à quel point ces animaux souffrent de folie dans ces cages et en se faisant mutiler, et on sourit même aux fermiers en étant polis avec eux, en faisant même alliance avec eux contre les abolitionnistes – ce que sont en train de faire tous ces vegans collabos, qui eux-même leur disent “ne nous comparez pas aux extrémistes, nous ne sommes pas comme eux”… foutus je te dis, l’esclavage a duré près ou plus de 10 000 ans à cause de ce comportement de collabos ; à chaque génération des gens disaient être contre, mais n’osaient jamais rien dire, pas même un reproche aux esclavagistes…

          • SirDef11

            Quant à toi, madame je censure les messages des autres :
            C’est “bien” de faire des articles râleurs, mais censurer les abolitionnistes, C’EST PARADOXAL !!! Ils ne veulent pas le changement, certainement pas chez vegactu non plus !!!

            Ces vérités sont insupportables, et la censure est de rigueur, pas de liberté d’expression pour cette vérité. Par contre un autre mec a écrit un commentaire insultant, il crache sa haine contre les musulmans et ce qu’il nomme les “féminazis”, et il provoque gratuitement (le mec se plaint de la place que prennent les poussettes dans les transports publics, il faut le voir pour le croire), mais par contre lui il n’est pas censuré. C’est-y pas fou ?
            Soyez abolitionnistes, soyez zéxtrémysths, tout ça n’est pas un jeu, il faut exiger l’interdiction de la souffrance, sans faillir, sinon personne ne nous entendra, et tout continuera comme c’était prévu…

        • Police des sophismes

          La consommation de viande explose dans certains pays (auprès de gens qui n’étaient pas véganes à la pase), indépendamment du développement du véganisme dans d’autres.

          Mais revenons sur les chasseurs. Vous donniez un nombre brut de nouveaux chasseurs, et non un nombre net (= nouveaux – disparus), je comprends mieux maintenant. Je vous invite à aller voir à la page 3 de ce document : https://hal.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/802107/filename/no2012-pub00037836.pdf

          Les chasseurs étaient 1 500 000 en 2010, et vous me parlez de 1 140 000 aujourd’hui, quelle chute ! D’autant que d’après ce second document écrit par des chasseurs, ce dernier nombre serait fortement surestimé : http://imgur.com/rGUtxdX

          • SirDef11

            Je vois, la mauvaise foi !
            – Premièrement : 1,141 million est un chiffre précis, ce nombre exact de permis est encore délivré, il y’en a 50 nouveaux par jour, ce qui correspond aux 20 000 nouveaux permis délivrés chaque année, indiqués par le figaro (et non par les chasseurs eux-même !) , je cite lefigaro : “Depuis 5 ans le nombre de personnes qui passent le permis est en forte augmentation, ils sont environ 20.000 nouveaux porteurs de permis chaque année”. YOU GOT IT ???
            ( cherche “la-chasse-deuxieme-sport-en-france-apres-le-foot” sur google)

            – Deuxièmement : tous les ados qui PRÉTENDENT être vegan sont comptés dans cette soi-disant “explosion du véganisme”, il suffit pourtant d’aller voir ce qu’ils se racontent sur les groupes facebook pour comprendre QU’ILS NE SONT PAS VEGANS ! Ils continuent d’en manger 6 jours sur 7, mais ils font bel et bien partie des groupes “vegans” et sont comptabilisés comme s’ils en étaient !
            A côté, les chasseurs obtiennent bel et bien 20 000 nouveaux permis par an, ok babe ?

            C’est une mauvaise foi doublée d’une impression d’intellectualisme, nier la réalité et détourner les sujets vous rassure. Et tu aurais pu avoir le respect de lire le reste de mon texte et de m’en donner ton avis, mais tu as préféré complètement le nier, malgré les efforts évidents de ma part et les 6 fois où je suis revenu le réécrire, POUR TOI. C’est un grave manque de respect, me vouvoyer au lieu de me donner ton avis est grossier, inutile de te prétendre moral et respectueux, tu ne l’es pas toi non plus. Je te serai grès de devenir un peu plus moral et lucide. J’imagine que changer le monde n’est pas dans tes ambitions.

          • Police des sophismes

            0) Quelques mots tout de même sur la forme, je n’ai pas l’intention de prolonger bien longtemps l’échange si vous continuez à me répondre de manière aussi irrespectueuse à mon égard.

            1.1) Je n’ai jamais nié votre calcul de 50 nouveaux permis par jour (renouvellements compris), pourquoi avoir imaginé cela ? Pas plus que j’avais nié a priori votre calcul de 300 nouveaux chasseurs par jour, dont vous parliez au départ et qui avait attisé ma curiosité, et que vous avez rectifié de vous-même en réponse à mes questions.

            1.2) 1,141 million est un nombre précis, là non plus je n’ai pas dit le contraire, mais il s’agit du nombre de permis, pas du nombre de chasseurs. Dans l’article (écrit par un chasseur dans un journal de chasseurs) que je vous ai signalé dans ma précédente réponse, on y apprend qu’un chasseur peut être titulaire de plusieurs permis, et que la plus grande opacité règne à ce sujet. De ce fait, l’article du Figaro (que j’avais lu à l’époque de mes recherches sur la question, il ne m’est donc pas nouveau) confond (volontairement ou non) nombre de nouveaux permis et nombre de nouveaux chasseurs. De plus, toujours d’après le même article, cette opacité est motivée par un intérêt financier doublé d’un intérêt politique. Vous noterez d’ailleurs que l’article du Figaro ne masquait pas le fait que, malgré tout, le nombre de licenciés continuait à diminuer (malgré leur comptabilité fallacieuse).

            1.3) L’article du Figaro date de 2013, celui du chasseur de 2014 (le scan de l’article a été posté en 2014, et l’article lui-même cite des données de 2013), tout cela commence à dater. Et j’espérais que vous aviez des références plus récentes. Je ne vous le reproche évidemment pas (mais au vu de votre précédent message je me sens obligé de le préciser), nous sommes tous démunis devant ce manque de transparence.

            1.4) En l’état actuel des choses, pour déterminer si le nombre de chasseurs continue à diminuer, ou s’il y a une reprise (modeste), si rien ne change, il faudra suivre le nombre de permis sur les années à venir (10 au moins ?), car les chasseurs auraient beau gonfler leur nombre, si leur nombre réel continue à diminuer, le nombre de licences émises annuellement va finir par repartir à la baisse malgré tout. Aura-t-on une bonne surprise ou non, je n’en sais rien, mais à ce stade de notre échange, la seule chose dont je suis à peu près sûr, c’est qu’à la hausse ou à la baisse, l’évolution de nombre de chasseurs est probablement lente.

            2) Pour ce qui est du nombre de véganes, je n’ai pas d’avis, et je vous prie de comprendre que si je préfère ne pas me baser sur ma seule expérience personnelle (qui me laisserait imaginer que le nombre de véganes augmente), je ne vais pas plus me baser sur votre expérience personnelle (qui va dans l’autres sens), et c’est pour cela que je n’ai pas rebondi, et que je vais continuer à ne pas rebondir, sur vos réflexions à ce sujet. Mais si vous trouvez à l’avenir des études sérieuses à ce sujet, je serais très heureux que vous les partagiez ici-même.

          • SirDef11

            C’est précisément ce que je te reproche : la mauvaise foi et la lâcheté. Et ce n’est pas une insulte, ni du mépris, et ma colère est justifiée par les événements qui se déroulent en cet instant dans les fermes, tandis que vous tous faites comme si de rien n’était en esquivant toujours le sujet…
            Tu décides “de ne pas rebondir à mes informations” par déni et mauvaise foi : critiquer ces autres faux vegans n’est pas dans ton intérêt, puisque tu cherches à tout prix à te soulager et ne jamais prendre une position sincère/ne jamais prendre ne fut-ce que le risque de te faire détester. “Je ne me ferai pas détester POUR SI PEU”, voilà la mentalité actuelle. En attendant, tous ces animaux sont bel et bien réels, tous en train d’être mutilés et de devenir FOUS dans ces cages et ces enclos. Et tous ces chasseurs sont bel et bien réels, mr sceptique, et tous ces vegans sur youtube qui s’OPPOSENT A L’ABOLITION sont réels, ils sont effectivement en train de guider le peuple CONTRE le changement, tout simplement pour eux aussi éviter de se faire détester. Gurren, chandouiudoui, absol sont très populaires, or ils n’insistent JAMAIS sur les souffrances, ils sourient aimablement pour se faire aimer, ils font de l’humour et du sarcasme, et ils ne parlent jamais de la folie qu’on ressent dans une cage, ils ne parlent jamais de mutilations et autres tortures que leurs spectateurs sont en train de causer, ET TOUT ÇA EST BIEN RÉEL ET GRAVISSIME, contrairement à ce que votre cerveau pense !!! Je suis le seul à avoir une mémoire vraisemblablement, moi ces images de fermes me restent dans la tête, je ne peux pas sourire et faire semblant de rien à côté de ces atrocités, JE REGRETTE !!! Ne vous considérez pas gentils tout en faisant comme si de rien n’était !
            – Se focaliser sur des chiffres d’études en prétendant des choses bizarres est un comportement illogique, comme ces soi-disant chasseurs qui passeraient selon toi leur temps à demander plusieurs permis (il y en a moins d’un millième qui le fait, puisqu’ils n’ont aucun intérêt à le faire), c’est le scepticisme des lâches et des idiots, sans vouloir être vexant, c’est exactement le même raisonnement que les “climato-sceptiques” qui arrivent à se soulager en se basant sur deux ou trois données, en oubliant tous les autres chiffres, tous les raisonnements, et tous les avis logiques. Je te cite : “la seule chose dont je suis à peu près sûr, c’est que l’évolution de nombre de chasseurs est probablement lente”, et hop là, pirouette émotionnelle, comme un petit enfant qui refuse de se séparer du père noël au mépris des explications logiques. Bien sùr que tu ne vas pas réagir à tout ce que j’ai tenté de te faire comprendre, puisque ces informations te sont insupportables à l’heure actuelle, tu veux te persuader que “les choses vont bientôt changer, il suffit de rester tranquille”, or mon coco, je t’affirme qu’il y a déjà plus d’un français sur deux qui s’opposera à vie au veganisme, ils ne pourront jamais critiquer leurs ami/père/mari fermier/chasseur/boucher et ils les défendront à jamais contre ces connards de vegans intolérants. Ils sont condamnés à justifier leurs erreurs, pour ne pas se sentir extrêmement honteux dès l’instant où ils accepteraient le fait que ces animaux sont effectivement conscients et dotés de la même souffrance que nous. Mais faire l’effort de parler de souffrances n’amène qu’une chose de la part de ces gens condamnés : la colère. Et vous ne voulez pas les mettre en colère, persuadés que “ils finiront par changer d’avis si on leur laisse le temps”, et d’autres raisonnements enfantins et impressions émotives. Bien entendu, dans l’histoire, c’est moi le problème right ? of course, je sais comment votre cerveau fonctionne.

          • SirDef11

            Réessayons :

            – C’est précisément ce que je te reproche : la mauvaise foi et la lâcheté. Dire que 2013 est une vieille date, c’est le comportement du déni, du refoulement, et tout un tas d’autres termes psychiatrologiques.
            Et ce n’est pas une insulte, ni du mépris, et ma colère est justifiée par les événements qui se déroulent en cet instant dans les fermes, tandis que vous tous faites comme si de rien n’était en esquivant toujours le sujet…
            – Se focaliser sur des chiffres d’études en prétendant des choses bizarres est un comportement illogique, comme ces soi-disant chasseurs qui passeraient selon toi leur temps à demander plusieurs permis (il y en a moins d’un millième qui le fait, puisqu’ils n’ont aucun intérêt à le faire), c’est le scepticisme des lâches et des idiots (sans vouloir être vexant, lis la suite), c’est exactement le même raisonnement que les “climato-sceptiques” qui arrivent à se soulager en se basant sur deux ou trois données, en oubliant tous les autres chiffres, tous les raisonnements, et tous les avis logiques. Je te cite : “la seule chose dont je suis à peu près sûr, c’est que l’évolution du nombre de chasseurs est probablement lente”, et hop là, pirouette émotionnelle, comme un petit enfant qui refuse de se séparer du père noël au mépris des explications logiques. Pour ces chiffres de chasseurs, disons pour te faire plaisir que 10% d’entre eux ont demandé plusieurs permis, ils n’en restent pas moins de 1 million de français ayant un permis de chasse. Et fatalement, tu n’as pas pris en compte le prix de ces permis : 225,43 euros par an, 18 euros pour 3 jours. Avoir de l’argent à perdre ok, mais je doute qu’ils soient beaucoup à gaspiller leur argent pour augmenter artificiellement le nombre de chasseurs… Ton comportement est exactement celui des “climato-sceptiques”, bannir la logique et se focaliser sur les informations qui correspondent à leurs désirs.
            Tu cherches à te soulager à tout prix, et lorsque tu dis “1,141 million est un nombre précis, mais il s’agit du nombre de permis, pas du nombre de chasseurs”, c’est du déni.
            Un français sur 70 a un permis, bam, cash, clair et net, et beaucoup beaucoup plus ont déjà essayé sans avoir demandé de permis, disons 1 sur 40 au minimum, – chose invérifiable, donc ton specticisme arrivera une nouvelle fois à te soulager. Tous ces chasseurs sont bel et bien réels, mr sceptique, et il y en a PLUS que le nombre de permis. La mentalité ne change pas, un fils de chasseur sera chasseur, il ne pourra jamais devenir vegan sans perdre toute sa famille, et les arguments irrationnels des chasseurs sont très populaires.

            – Tu décides “de ne pas rebondir à mes réflexions” par déni et mauvaise foi : critiquer ces autres faux vegans n’est pas dans ton intérêt, puisque tu en fais partie, et puisque tu cherches à tout prix à te soulager et ne jamais prendre une position sincère/ne jamais prendre ne fut-ce que le risque de te faire détester. “Je ne me ferai pas détester POUR SI PEU”, voilà la mentalité actuelle. En attendant, tous ces animaux sont bel et bien réels, tous en train d’être mutilés et de devenir FOUS dans ces cages et ces enclos.
            Tous ces vegans sur youtube qui s’OPPOSENT A L’ABOLITION sont réels aussi, même si tu refuses catégoriquement d’en parler, ils sont effectivement en train de guider le peuple CONTRE l’abolition, qu’ils estiment être de l”extrémisme”, tout simplement pour eux aussi éviter de se faire détester. Gurren, chandouidoui, absol, antastesia sont très populaires, or ils n’insistent JAMAIS sur les souffrances, ils sourient aimablement pour se faire aimer, ils font de l’humour et du sarcasme, et ils ne parlent jamais de la folie qu’on ressent dans une cage, ils ne parlent jamais de mutilations et autres tortures que leurs spectateurs bien-aimés sont en train de causer, pourtant TOUT ÇA EST BIEN RÉEL ET GRAVISSIME, contrairement à ce que votre cerveau pense !!! Je suis le seul à avoir une mémoire, vraisemblablement, moi ces images de fermes me restent dans la tête et me terrifient, je ne peux pas sourire et faire semblant de rien à côté de ces atrocités, JE REGRETTE ! Ne vous considérez pas gentils et moraux tout en faisant comme si de rien n’était ! Détourner le sujet vers des statistiques accessoires permet d’oublier la gravité du sujet principal…

            – Bien sûr que tu ne vas pas réagir à tout ce que j’ai tenté de te faire comprendre, puisque ces informations te sont insupportables à l’heure actuelle, tu veux te persuader que “les choses vont bientôt changer, il suffit de rester tranquille”, or mon coco (surnom amical et condescendant), je t’affirme qu’il y a déjà plus d’un français sur deux qui s’opposera à vie au veganisme, ils ne pourront jamais critiquer leurs ami/père/mari fermier/chasseur/pécheur/boucher et ils les défendront à jamais contre ces connards de vegans intolérants. Ils sont condamnés à justifier leurs erreurs, pour ne pas se sentir extrêmement honteux dès l’instant où ils accepteraient le fait que ces animaux sont effectivement conscients et dotés de la même souffrance que nous. Mais faire l’effort de parler de souffrances n’amène qu’une chose de la part de ces gens condamnés : la colère. Et vous ne voulez pas les mettre en colère, persuadés que “ils finiront par changer d’avis si on leur laisse le temps”, et d’autres raisonnements enfantins et impressions émotives. Bien entendu, dans l’histoire, c’est moi le problème right ? of course, je sais comment votre cerveau fonctionne.
            Et bien sûr, dans notre échange, c’est moi qui ai été irrespectueux en premier, d’avoir ignoré 95% des explications de l’autre, pas vrai ? N’était-ce pas de l’irrespect à ton avis ? Devais-je vraiment faire semblant de rien ? Ou vas-tu remarquer à quel point j’ai été vexé par cette négligence, et ton tempérament dédaigneux ? Me consacrer 5 minutes aurait été respectueux. Après tout, c’est toi qui me demandait courtoisement plus d’explications, mais sur les deux heures que j’ai passées à écrire et à revenir sur le site pour voir si ça n’avait pas une nouvelle fois disparu, tu aurais pu en retour me consacrer 10 minutes pour développer tes avis, mais je n’ai eu droit qu’à trois phrases qui nient absolument tout ce que j’ai voulu te faire comprendre. On a tous mieux à faire, mais je tiens à ce respect, et je m’indigne contre la négligence dédaigneuse, cette faculté humaine qui pourrit le monde. Bien sûr que tu as été irrespectueux, et ton point “0)” est gravement irrationnel, tu me reproches à moi de te manquer de respect :S Alors que tu me consacres 30 secondes sur les 2 heures que je t’ai consacrées, il faudra bien que tu le réalises, j’en ai été vexé ! Maintenant, c’est peut-être un de tes plaisirs d’être vexant, que sais-je, mais ne te considère pas moral dans ce cas.
            – Enfin soyons clairs : tu ne veux pas abolir la torture toi non plus, sauf 1% du temps. Voilà pourquoi tu “refuses de réagir” à mes réflexions, puisque tu fais précisément partie de ceux dont je parlais.
            Ne pas vouloir prendre position est explicable par les émotions, c’est même justifiable si tu as toi-même des enfants, mais ce n’est pas à ton honneur.

            Il me fallait être clair, mais je pense être beaucoup trop complexe pour être limpide ^^

          • SirDef11

            Toujours aucune trace de ma réponse, qui m’a une nouvelle fois pris plus d’une heure… Tu peux toujours me donner ton e-mail ou facebook, que je te l’envoie sans m’énerver à force de le voir disparaître…

          • SirDef11

            – C’est précisément ce que je te reproche : la mauvaise foi et la lâcheté. Dire que 2013 est une vieille date, c’est le comportement du déni, du refoulement, et tout un tas d’autres termes psychiatrologiques.
            Et ce n’est pas une insulte, ni du mépris, et ma colère est justifiée par les événements qui se déroulent en cet instant dans les fermes, tandis que vous tous faites comme si de rien n’était en esquivant toujours le sujet…
            – Se focaliser sur des chiffres d’études en prétendant des choses bizarres est un comportement illogique, comme ces soi-disant chasseurs qui passeraient selon toi leur temps à demander plusieurs permis (il y en a moins d’un millième qui le fait, puisqu’ils n’ont aucun intérêt à le faire), c’est le scepticisme des lâches et des idiots (sans vouloir être vexant, lis la suite) c’est exactement le même raisonnement que les “climato-sceptiques” qui arrivent à se soulager en se basant sur deux ou trois données, en oubliant tous les autres chiffres, tous les raisonnements, et tous les avis logiques. Je te cite : “la seule chose dont je suis à peu près sûr, c’est qu’à la baisse ou à la hausse, l’évolution du nombre de chasseurs est probablement lente”, et hop là, pirouette émotionnelle, comme un petit enfant qui refuse de se séparer du père noël au mépris des explications logiques. Pour ces chiffres de chasseurs, disons pour te faire plaisir que 10% d’entre eux ont demandé plusieurs permis, ils n’en restent pas moins de 1 million de français ayant un permis de chasse. Et fatalement, tu n’as pas pris en compte le prix de ces permis : 225,43 euros par an, 18 euros pour 3 jours. Avoir de l’argent à perdre ok, mais je doute qu’ils soient beaucoup à gaspiller leur argent pour augmenter artificiellement le nombre de chasseurs… Tu oublies aussi de compter les carabines à plombs, qui ont presque toutes servi une fois à dégomer un oiseau/un escargot/une limace, et ces gens doivent bien sùr être comptés parmis les chasseurs. L’important est de savoir que le nombre stagne, il y a toujours de nouveaux chasseurs, le nombre de permis n’a pas d’importance en fin de compte. On n’aura jamais de chiffre exact sur le nombre de chasseurs, sauf le chiffre de chasseurs avec permis, ce qui est très facile à faire (je veux dire : c’est une simple ligne de code enfantine, une des premières lignes qu’un codeur apprend à écrire).
            Ton comportement est exactement celui des “climato-sceptiques”, bannir la logique et se focaliser sur les informations qui correspondent à leurs désirs, pour se soulager.
            Tu cherches à te soulager à tout prix, et lorsque tu dis “1,141 million est un nombre précis, mais il s’agit du nombre de permis, pas du nombre de chasseurs”, c’est du déni.
            Un français sur 70 a un permis, bam, cash, clair et net, et beaucoup beaucoup plus ont déjà essayé sans avoir demandé de permis, disons 1 sur 40 au minimum, – chose invérifiable, donc ton scepticisme arrivera une nouvelle fois à te soulager. Tous ces chasseurs sont bel et bien réels, mr sceptique, et il y en a PLUS que le nombre de permis. La mentalité ne change pas, un fils de chasseur sera chasseur, il ne pourra jamais devenir vegan sans perdre toute sa famille, et les arguments irrationnels des chasseurs sont très populaires.

            – Tu décides “de ne pas rebondir à mes réflexions” par déni et mauvaise foi : critiquer ces autres faux vegans n’est pas dans ton intérêt, puisque tu en fais partie, et puisque tu cherches à tout prix à te soulager et ne jamais prendre une position sincère/ne jamais prendre ne fut-ce que le risque de te faire détester. “Je ne me ferai pas détester POUR SI PEU”, voilà la mentalité actuelle. En attendant, tous ces animaux sont bel et bien réels, tous en train d’être mutilés et de devenir FOUS dans ces cages et ces enclos.
            Tous ces vegans sur youtube qui s’OPPOSENT A L’ABOLITION sont réels aussi, même si tu refuses catégoriquement d’en parler, ils sont effectivement en train de guider le peuple CONTRE l’abolition, qu’ils estiment être de l’ “extrémisme”, tout simplement pour eux aussi éviter de se faire détester. Gurren, chandouidoui, absol, antastesia sont très populaires, or ils n’insistent JAMAIS sur les souffrances, ils sourient aimablement pour se faire aimer, ils font de l’humour et du sarcasme, et ils ne parlent jamais de la folie qu’on ressent dans une cage, ils ne parlent jamais de mutilations et autres tortures que leurs spectateurs sont en train de causer, pourtant TOUT ÇA EST BIEN RÉEL ET GRAVISSIME, contrairement à ce que votre cerveau pense !!! Je suis le seul à avoir une mémoire, vraisemblablement, moi ces images de fermes me restent dans la tête et me terrifient, je ne peux pas sourire et faire semblant de rien à côté de ces atrocités, JE REGRETTE ! Ne vous considérez pas gentils et moraux tout en faisant comme si de rien n’était ! Détourner le sujet vers des statistiques accessoires permet d’oublier la gravité du sujet principal…

            – Bien sûr que tu ne vas pas réagir à tout ce que j’ai tenté de te faire comprendre, puisque ces informations te sont insupportables à l’heure actuelle, tu veux te persuader que “les choses vont bientôt changer, il suffit de rester tranquille”, or mon coco (surnom amical et condescendant), je t’affirme qu’il y a déjà plus d’un français sur deux qui s’opposera à vie au veganisme, ils ne pourront jamais critiquer leurs ami/père/mari fermier/chasseur/pécheur/boucher et ils les défendront à jamais contre ces connards de vegans intolérants. Ils sont condamnés à justifier leurs erreurs, pour ne pas se sentir extrêmement honteux dès l’instant où ils accepteraient le fait que ces animaux sont effectivement conscients et dotés de la même souffrance que nous. Mais faire l’effort de parler de souffrances n’amène qu’une chose de la part de ces gens condamnés : la colère. Et vous ne voulez pas les mettre en colère, persuadés que “ils finiront par changer d’avis si on leur laisse le temps”, et d’autres raisonnements enfantins et impressions émotives. Bien entendu, dans l’histoire, c’est moi le problème right ? of course, je sais comment votre cerveau fonctionne.
            Et bien sûr, dans notre échange, c’est moi qui ai été irrespectueux en premier, d’avoir ignoré 95% des explications de l’autre, pas vrai ? N’était-ce pas de l’irrespect à ton avis ? Devais-je vraiment faire semblant de rien ? Ou vas-tu remarquer à quel point j’ai été vexé par cette négligence, et ton tempérament dédaigneux ? Me consacrer 5 minutes aurait été le minimum. Après tout, c’est toi qui me demandait courtoisement plus d’explications, mais sur les deux heures que j’ai passées à écrire et à revenir sur le site pour voir si ça n’avait pas une nouvelle fois disparu (car 13 de mes messages ont disparu en 4 jours!), tu aurais pu en retour me consacrer 15 minutes pour développer ton avis. On a tous mieux à faire, mais je tiens à ce respect, et je m’indigne contre la négligence dédaigneuse, cette faculté humaine qui pourrit le monde. Bien sùr que tu as été irrespectueux, et ton point “0)” est gravement irrationnel, tu me reproches à moi de te manquer de respect :S
            Enfin soyons clairs : tu ne veux pas abolir la torture toi non plus, sauf 1% du temps. Voilà pourquoi tu “refuses de réagir” à mes réflexions, puisque tu fais précisément partie de ceux dont je parlais.
            Ne pas vouloir prendre position est explicable par les émotions, c’est même justifiable si tu as toi-même des enfants, mais ce n’est pas à ton honneur.

          • Police des sophismes

            Comme je l’avais précédemment dit, je refuse de discuter avec quelqu’un qui ne m’accorde pas un minimum de respect (quant à prétendre que c’est moi qui ai commencé, d’une la loi du talion n’est pas une nécessité, et de toutes façon l’échange peut être lu par tous, chacun pourra se faire sa propre opinion). Déclarer que je relève du psychiatrique est tellement commode pour se donner le beau rôle. Et toute la suite est du même acabit, avec l’infantilisation de ma personne, et tout un tas d’autres attaques ad hominem. Vous allez même jusqu’à dire que vous savez ce qu’il se passe dans ma tête !

            Au passage, à aucun moment vous ne mettez à plat les arguments avancés dans l’article écrit par un chasseur lui-même, vous niez ce qu’il dit en disant le contraire, mais vous n’infirmez pas ses dires, pas plus que vous ne m’apportez des preuves convaincantes à vos propres dires. C’est dommage, la question m’intéresse vraiment, mais là ça n’avance à rien.

            Vous resterez donc convaincu que je suis un lâche psychotique. Soit, ça ne m’empêchera pas de dormir.

          • SirDef11

            Ben oui, puisque tout ce que je dis est l’absolue vérité. Et tu es incapable de lire, je n’ai pas dit psychotique, ni psychiatrique, j’ai dit psychiatrologique.
            Vas-tu nier avoir utilisé le déni et le refoulement tout au long de ta vie ? Mais enfin : tout le monde le fait, moi y compris jusqu’à il y a quelques années ! Il faut un travail énorme pour cesser de le faire systématiquement, et on n’est jamais à l’abri, notre cerveau est ridiculement stupide.
            – Mon coco : tu n’as rien lu du tout, l’agacement t’empêche de rester lucide. Je t’affirme qu’il y a plein de chasseurs, BEAUCOUP PLUS que le nombre de permis auquel tu tiens tant, et tu restes dans un état d’esprit dubitatif/sceptique, pour pouvoir dormir tranquillement, JUSTEMENT !!! Dois-je donner des preuves de l’existence des carabines à plombs ? Tu arriveras quand même à nier le fait.
            – C’est toi qui me manque de respect (en me consacrant 30 secondes sur les 2 heures que je t’ai consacrées, ce que tu n’as pas réussi à lire), et c’est encore sur moi que revient le terme d’irrespectueux.
            La loi du talion ? Mais mon coco, c’est ça la justice, c’est ça la moralisation : je te fais remarquer tes erreurs, non pas pour me venger, mais bien POUR TE RENDRE LUCIDE ET GENTIL ! Bien sûr qu’il me faut te bousculer un peu, car tu es en plein rêve là, en plein refoulement, et incapable de voir ton propre irrespect, ce qui est une nuisance pour une civilisation prospère.
            – L’infantilisation est effectivement la bienvenue, puisque tu es un petit enfant en plein déni, qui REFUSE de prendre un décision d’adulte, et qui refuse de discuter des choses importantes.
            Donc tant pis, c’est ta personnalité pour l’instant, tu refuses encore et toujours de discuter du sujet principal (en le détournant sur des centaines d’autres accessoires pour te soulager), mais tout ce que j’ai raconté est réel, mon point de vue est irréfutable : tu refuses de parler de souffrance, tu refuses d’agir, tu refuses ne fut-ce que de prendre le risque d’être détesté par ta famille et tes amis en leur parlant de cette souffrance, et tu viens ici te soulager.
            Bye son, grow up

  • SirDef11

    Le Laix de soja ^^ (ou L’ Eulait de soja)
    La Craime Gentilly
    Le Youbourt, et le Fraumage ^^
    No problemo. Par contre j’insiste, le mot “crème” ça c’est scandaleux, c’est une insulte, s’approprier un mot millénaire qui définit une matière, c’est culotté !

  • couba

    même scénario que celui qui a eu lieu aux états unis il y a peut-être 15-20 ans…
    le lobby laitier et ses milliards est tout puissant et “fait les lois pour lui”…

    • Police des sophismes

      Je n’étais pas au courant, et cela me surprend.
      https://www.choosemyplate.gov/
      Il s’agit du site officiel fédéral de conseils nutritionnels à destination de la population aux États-Unis. (Pour ceux qui ne le sauraient pas, ça fait longtemps qu’ils ont laissé tomber la pyramide alimentaire comme artifice pédagogique)
      Sur la page suivante de ce même site on y parle de « rice milk » et d’« almond milk », ce qui semble contredire votre déclaration.
      https://www.choosemyplate.gov/dairy-calcium-sources

      Mais peut-être que l’interdiction ne s’applique qu’au lait de vache ? Dans tous les cas, je suis particulièrement preneur de vos sources d’information sur ce sujet.

      • SirDef11

        Je vois. L’intellectuel du mépris, les sophismes dédaigneux. As-tu finalement lu cet article qui compte effectivement 20 000 nouveaux permis de chasse par an, soit presque exactement les 50 nouveaux par jour comme je l’avais déduit par logique ? Ou vas-tu encore nier cette réalité pour te soulager ?
        Sache qu’emmagasiner un maximum de connaissances ne sert à rien sans le sens de la logique. Et il te faut réfléchir au sens de la politesse surtout : négliger ceux qui te répondent les blesse et les vexe, et c’est un signe évident d’irrespect. Etre courtois n’a rien à voir avec la politesse, coco. (pour ceux qui se demandent quoi : ce mec/cette mequette a décidé de ne pas répondre à mes commentaires, lorsqu’il me demandait d’où je sortais mes chiffres).
        Bah je pense que les autres ont raison : “mépris, un mot qui définit bien les vegans”, c’est effectivement le cas, un bon gros mépris dans ma gueule de râleur. Je vous laisse tranquille, tâchez de réfléchir plus que d’apprendre, sinon vous serez débordés par les informations et incapables de tout schématiser.

        • Police des sophismes

          Houla, pas la peine de s’énerver, votre réponse date d’à peine un jour, pourquoi tout de suite s’imaginer que je vous ignore ? Encore plus fort, que je vous méprise ?

          J’aurais pu tout simplement vouloir prendre le temps de bien considérer et bien peser les éléments nouveaux que vous m’auriez présenté. Mais en l’occurence, je n’avais pas vu la réponse en question. Elle ne m’a pas été signalée par Disqus (apparemment, il ne me signale que la première personne qui répond à un de mes commentaires pour le thread d’un article donné, mais c’est à vérifier), et vous aviez posté tellement de messages à la suite et en très peu de temps sur ce site qu’elle m’a échappé.

          En guise de ma bonne foi, je vais prendre de ma journée dominicale pour vous répondre, mais j’attends en retour que vous fassiez preuve de plus de respect à mon égard à l’avenir, car je suis en train de lire ce fameux message qui m’a échappé, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il transpire également le mépris à mon égard.

          • SirDef11

            Certes, dérouler la page est d’une difficulté étonnante ^^ Mes excuses pour cette réaction trop rapide, mais tu continues de réagir aux autres commentaires sans voir les miens, c’était louche. J’oserais presque dire que tu l’as fait exprès et que tu t’attendais à ce que je fasse semblant de rien, mais mettons ça sur une certaine “paranoïa”, enfin plutôt sur l’habitude que j’ai d’être systématiquement nié lorsque je tente d’expliquer la souffrance que le commerce d’animaux provoque. Sache que j’ai répondu à ce que tu m’as répondu, voir plus bas ^^

          • SirDef11

            Rectification encore : mon message est “detected as spam”, je l’ai modifié plusieurs fois, et maintenant il doit être approuvé par le staff de vegactu…

          • SirDef11

            Tous immoraux… jamais aucun soutien entre “vegans”, que du mépris et de la négligence…

          • Police des sophismes

            > « Certes, dérouler la page est d’une difficulté étonnante ^^ »

            Sauf que la présentation des commentaires fait qu’un nouveau commentaire n’apparaît pas forcément en haut ou en bas de la page, mais quelque part au milieu, et quand plusieurs commentaires sont signés du même nom, je persiste à dire que oui, il n’y a vraiment rien de scandaleux à en avoir raté un.

            > « mais tu continues de réagir aux autres commentaires sans voir les miens, c’était louche »
            Même si pour le coup j’avais effectivement raté le message, en général c’est simplement parce que je mène plusieurs échanges en même temps, et encore une fois, il ne me semble pas déraisonnable de prendre quelques jours pour répondre à quelqu’un quand ça devient technique ou délicat. Chacun ses défauts, moi j’ai bien du mal avec cette culture de l’instantanéité et de l’attention exclusive, mais c’est un autre débat.

            > « mais mettons ça sur une certaine “paranoïa” »

            Un bon paranoïaque ne montre jamais qu’il est paranoïaque, de manière directe ou indirect ;)

          • SirDef11

            Dédain et négligence, chacun son tempérament. Ce que je te reprochais surtout, en tout premier, c’est de m’avoir consacré 30 secondes contre les 2 heures que je t’ai consacrées. De là à parler d’attention exclusive, c’est un peu fort :S Mais c’est presque le cas je l’avoue, puisqu’à force de parler de souffrances, je me retrouve seul comme un loup. Oh je ne fais souffrir personne, mais petit à petit, j’en viens à dire les chose telle quelle sans ne plus prendre de gants. Les gants ne servent à rien pour ce genre de sujets de tout façon. Soit vous êtes abolitionnistes, soit des collabos. Soit vous tolérez la souffrance inutile, soit vous ne la tolérez pas.
            Et de tout façon les vegans que j’ai rencontrés ne sont pas moraux ni intelligents, ils réagissent avec colère et dédain au TON d’une phrase, et non pas au sens de la phrase. Si tu voyais ce que les petites dames de L214 m’ont répondu alors que je leur demandais un peu d’attention, tu tomberais toi-aussi sur le cul (enfin, à moins que tu aies décidé de les défendre pour aller contre moi).
            Rends-toi compte qu’en leur parlant de solitude et de désespoir, aucun vegan sur 30 ou 40 n’a essayé de me soutenir, et pire que ça, ils en viennent très vite à bloquer la conversation : “reste dans ta merde pauvre connard” me font-ils comprendre. Est-ce qu’un vegan laisse les esseulés mourir de chagrin ? Eh bien techniquement, “vegan” n’implique pas le fait d’être moral par définition, mais il me semblait qu’un vegan le devenait APRES être devenu bienveillant et protecteur envers les humains.
            Suis-je détestable au point de me retrouver seul ? Oui, mais comme tous les moralisateurs, càd que je ne cherche jamais à vexer, mais bien à appeler le monde à devenir moral et moralisateur à son tour.
            La règle est simple : si chacun devient le “juge” de ses amis, si chacun fait remarquer à ses amis la souffrance qu’ils causent (car on a tous parfois un sale caractère) tout en le ramenant vers un état bienveillant et amical, eh bien plus personne n’a la possibilité de faire souffrir qui que ce soit sans recevoir un reproche, et le monde tourne alors rond et est totalement agréable. C’est uniquement de cette façon qu’on “dresse” un cerveau primate sans le faire trop souffrir, et c’est seulement ainsi qu’on obtient des personnes gentilles et bienveillantes. Or en l’état actuel, la mentalité en est encore de traiter un moralisateur comme un connard pire que les violeurs ! L’humain ne supporte pas le moindre petit reproche, donc personne n’ose jamais rien dire, et voilà le monde dans lequel on est : un monde de tordus sans morale, un monde où les “meilleurs amis” en arrivent à se trahir, à voler la femme de l’autre, à s’arnaquer, et des centaines de saloperies désagréables du genre. Moi, je suis moral, et je ne critique QUE lorsque c’est nécessaire : lorsque la personne fait elle-même souffrir une autre personne.
            Note que je n’ai pas encore été voir si tu as répondu plus bas, et je m’inquiète déjà, puisque je n’ai pas été tendre, et que j’ai l’habitude de tomber sur des enfoirés fiers de vexer :S

          • SirDef11

            AH BEN !!! Tu n’as pas pu me répondre puisque ma réponse A ÉTÉ CENSURÉE ENCORE UNE FOIS !!! Sur les deux pages où j’ai essayé de te la donner !!!
            Cette réponse m’a pris presque voire PLUS d’une heure !
            Fuck them, sérieusement, le staff de vegactu est rempli d’irrespectueux ! Donne-moi ton adresse (e-mail ou facebook) stp, et je me casse d’ici, ils sont exactement comme tous les autres : manquer de respect aux humains, et penser que le monde va s’améliorer en faisant semblant d’être militants en cachette sur internet !

          • Misealamande

            C’est un complot! Tout le monde est contre toi! Attention ils sont après toi, ils t’observent!

            Va falloir se calmer un peu alexandre.
            Sinon y a un truc magique sur ton pc ça s’appelle… le bloc notes!!!
            Tu peux y rédiger tes indispensables (ou pas) réponses et même les enregistrer avant de faire un copier/coller sur vegactu.

          • SirDef11

            :S
            Ah parce que selon toi, 13 messages supprimés en 4 jours, c’est de la paranoïa de ma part ? Pitié, restons logiques. L’anti-conspirationnisme ça va un moment, jusqu’au moment où ça devient de la mauvaise foi. Je vais envoyer un message au staff pour leur demander quoi, j’espère qu’il débloqueront ces messages.

            Et merci pour le conseil sarcastique, mais sans le bloc-note, je n’aurais pas assimilé les bases de 15 programmes différents ^^ Et je n’aurais pas pris le temps de ré-écrire, ça c’est certain, écrire prend beaucoup plus de temps qu’on ne l’imagine.
            Sinon à part ça : “de quoi je me mêle ?” lol, et il est bizarre de m’appeler par mon prénom alors que je ne le vois nulle part.

          • Misealamande

            Mais pourtant Alexandre C., tu le sais mieux que personne, Nous voyons tout, Nous entendons tout, Nous sommes partout.
            Le Grand Oeil est présent sur l’ensemble de cette planète, des bureaux des plus hauts dignitaires aux modestes habitations des petits villages, comme Senzeilles…

            Et tu en sais trop, Nous ne pouvons te laisser révéler la vérité à tes semblables, ton espèce n’est pas encore assez évoluée pour l’accepter.
            Tes messages sont supprimés car Nous l’avons décidé, et Nous décidons de tout.

          • SirDef11

            I think so oui. Quelqu’un peut m’expliquer comment il a pu découvrir mon identité ?

          • SirDef11

            Et si tu fais partie du staff, pourquoi ne pas débloquer mes messages, au lieu de m’emmerder inutilement ? ^^

          • Misealamande

            Je te l’ai dit, tu en sais trop, ton savoir est trop grand, Nous ne pouvons te laisser tout dire.

            Nous ne sommes pas du “staff” de ce site, Nous sommes bien au dessus de tout ça.

            La vérité est cachée.

            Pense à mettre ton petit chapeau en aluminium.

          • SirDef11

            Mais on rêve complètement là. Quel est l’intérêt de ces raisonnements enfantins ? Il y a un gouffre entre nous. Retourne brouter ton gazon, moi je continue de réfléchir à des solutions.

      • couba

        suffit d’aller voir les magasins outre atlantique
        chez eux l’interdiction est déjà ancienne
        https://www.google.fr/search?q=soy+silk&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiu9L7U7srUAhXJOBoKHVjRDowQsAQITg&biw=1280&bih=932

        • Police des sophismes

          À la base j’avais créé un compte Disqus uniquement pour me créer et protéger mon identité en ces lieux, sans me pencher sur leurs services, mais là je réalise qu’en passant par leur interface web, ça va me permettre de ne plus rater de réponses, à défaut de pouvoir y répondre à toutes. (Manque plus que ça soit exportable en flux RSS et ça sera parfait)

          Rien que sur les deux premières images de la recherche Google Images que vous me suggérez, je lis « soymilk » (juste en dessous du « Silk » écrit en énorme). Je ne comprends donc pas en quoi cela confirme votre affirmation. Mais peut-être êtes-vous victime d’une bulle de filtrage¹ ?
          (Au passage, pas fan du jeu de mot soy+milk=silk, vu que silk veut dire quelque chose, mais qui n’a rien à voir ! D’autant plus que le silken tofu n’est qu’un tofu parmi d’autres, pourtant tous réalisés à partir de « silk ». Voilà qui ne doit pas aider les gens à s’y retrouver.)

          Et si je vais voir un magasin états-unien comme vous le suggérez, je vois écrit soymilk sur la plupart des emballages !
          https://www.walmart.com/search/?query=soy%20milk&cat_id=0
          (Je rappelle à quelqu’un qui n’aurait pas suivi depuis le début que la décision de justice européenne interdit bien l’usage du mot lait s’il n’est pas d’origine animale, même si on précise de manière claire qu’il est à base de végétaux, par exemple en parlant de lait de soja, ou soymilk en anglais)

          Si on reste sur Wall Mart, on ne trouve effectivement que du rice drink, mais ils ne vendent qu’une marque, et en farfouillant 30 secondes, je suis par exemple tombé sur ce distributeur de l’État du Vermont, au nord-est des États-Unis, qui vend bel et bien du rice milk :
          https://rhapsodynaturalfoods.com/our-products/rice-milk/organic-rice-milk/

          Il me parait donc raisonnable de conclure qu’aucune législation fédérale n’interdit l’usage du terme milk pour les productions végétales. Peut-être y a-t-il une interdiction dans certains États ? Mais là je vous laisse avancer un peu la recherche, vous m’avez laissé aller voir moi-même les magasins outre atlantique, et j’y ai trouvé le contraire de ce que vous m’aviez promis. C’est entre autres pour cela que la charge de la preuve appartient à celui qui déclare. Je l’ai fait de bon cœur, mais je ne vais pas faire tout votre boulot de recherche/démonstration à votre place non plus ;)

          ¹ https://fr.wikipedia.org/wiki/Bulle_de_filtres (Ça ne peut constituer une preuve à vos yeux, mais je signale quand même que j’ai pu le constater à plusieurs reprises de visu sur le moteur de recherche Google)

          • SirDef11

            hahaha, le voilà à nouveau en train de se focaliser sur des choses totalement accessoires xD Et il a passé énormément de temps à ça…
            Un vrai petit enfant complètement dans les vapes, c’est mignon, et désespérant à souhaits… Soit, récapitulons : police des sophismes est dédaigneux, négligent, méprisant, il utilise d’abord la courtoisie pour mépriser allègrement, et il choisit à qui il veut bien répondre, uniquement lorsqu’il peut avoir raison, mais à moi et mes analyses : “à toi je te répond pas, na, t’as qu’à être respectueux envers moi”, tandis qu’il use du mépris envers moi depuis le début. Ridicule. Bah, 40 points de QI nous séparent, en toute modestie. Il veut savoir, puis il doute de son savoir, pour au final s’embrouiller la tête et ne penser à rien. Et on n’ira nulle part de cette manière. Son but est de rester ignorant et s’endormir tranquillement. Cessez de lui répondre, il finira par vous manquer de respect en moins de 2. (mais 2 quoi ? 2 messages oui, pas plus)

          • Police des sophismes na jamais fait usage d’attaques ad hominem.
            L’entretien épistémique, ça vous dit quelque chose ? Essayez, ça changerait pas mal la donne :
            http://laelith.fr/Zet/Boite-a-Outil-Zetetique/?type=biais&element=Discussion-Schema#menuh

          • SirDef11

            xD Voilà un nouvel arrivant. Il y a des comportements plus malsains et plus vexants que les attaques directes. Mais les enfants n’en ont pas conscience. Pire, ils se prennent pour des sages, tout en usant du sarcasme et en défendant les comportements vexants des autres. Vous êtes ridicules ^^ Et néfastes pour le monde. Zombies sans cervelle, sinon dans l’estomac.

          • Sylvie Jolie

            “Quand on est convaincu qu’on a raison, on a plus besoin de se casser l’cul a réflechir” comme disait Didier Super. Alexandre C. t’es un drôle toi. Tu dis qu’il n’y a pas solidarité entre les vegans, mais t’es le premier pour traiter ceux qui ne sont pas d’accord avec toi, on voit ça sur ton profil disqus. T’accuse les autres d’être des gosses, mais quand t’as eu un problème avec tes messages, t’as pété un câble, t’as posté plein de messages en hurlant à la censure, au lieu d’attendre de comprendre, et quand tu t’es retrouvé tout péteux, t’as tout effacé, t’assumes rien. Et après tu te demandes publiquement pourquoi les asso animalistes t’ont toutes envoyé balladé, on croit rêvé. On est bien content pour toi que tu sois convaincu de dire l’absolue vérité (tu le dis, texto, le 21 à 3h09), mais si tu faisais preuve d’un peu d’humilité, ça ne te serais pas arrivé tout ça.

            Un truc important pour moi, c’est le débunkage. Donc je
            comprends très bien ce que fait Police des sophismes. La cause animale a besoin d’esprit critique. Si tu te pointes, et que tu dis une connerie comme celle de couba, ben si tu te fais démonter, après quand tu diras qu’on ne manque pas de protéines en mangeant végétaliens, ben personne ne te crois. Et le truc avec l’esprit critique, c’est que c’est comme un muscle, si des fois tu te dis que tu peux te le mettre sous le bras, au bout d’un moment tu ne te mets jamais le doute, tellement moins fatiguant. Et quand personne ne te crois qu’on peux vivre sans viande ni produits animaux, tu ne sais même plus prouver que t’as raison.

          • SirDef11

            Regardez-les, tous pareils !
            Premièrement, j’ai effacé mes messages, non pas pour masquer mes réactions excessives, mais bien pour ne pas faire de la fausse publicité au site, qui au final n’y était pour rien.
            Enfin passons : c’est moi qui manque d’esprit critique à présent ^^
            “je suis le premier à traiter ceux qui ne sont pas d’accord avec moi”, ouais ben ma cocotte, tu n’imagines pas ce que j’ai enduré de leur part, je ne suis pas le premier à critiquer, je suis en effet le TOUT DERNIER à le faire : eux traitent les abolitionnistes d’idiots, partout, systématiquement, chaque vidéo vegan va CONTRE les vilains zextraimyts, les insultes, les reproches, les critiques, tandis qu’on n’entend jamais rien de leur part sur les fermiers. Et ils arrivent tous à s’endormir tranquillement, chaque jour, comme si rien de grave ne se passait juste à côté d’eux. Et c’est ton cas aussi, j’en suis convaincu.
            Tandis que vous agissez encore et toujours comme si le monde tournait parfaitement rond, tandis que vous souriez à vos amis tortionnaires, et même aux fermiers en leur disant ” bonne journée monsieur “, la critique revient encore sur moi de vous traiter de lâches et d’imbéciles de collaborateurs. Le premier à avoir été insulté, c’est moi, eh là oh, n’inverse pas la chronologie.
            Vous êtes tellement persuadés que “les abolitionnistes/extrémistes ruinent le mouvement” (cette phrase systématique qui sort de la bouche des non-penseurs), alors que de votre côté vous APPROUVEZ la torture ! Vous “respectez les choix” de vos amis, les choix de torturer sans honte.
            Et bien entendu, dans ma lucidité incomparable, c’est moi qui manque de jugeote selon les enfants ^^ Selon moi, vous êtes 100 fois moins performants que moi, je réfléchis plus souvent, plus longtemps, et beaucoup plus profondément. Dois-je le démontrer ? Et lorsque je le ferai, allez-vous vous excuser de m’avoir vexé, après que mes idées auront fait progresser l’humanité vers un bien-être jamais atteint ?
            Ecoute fillette, car tu es une fillette, tu n’es qu’une gamine en pleines pensées paradoxales qui détourne son attention : la souffrance animale n’est pas une priorité pour vous, il faut toujours que vous détourniez le sujet pour pouvoir vous rendormir tranquillement. Donc plutôt que d’aller dans le sens des abolitionnistes (eux qui souhaitent l’arrêt des tortures immédiatement, et certainement pas contrôler les choix personnels), vous préférez encore et toujours vous réfugier parmi les tortionnaires CONTRE ces abolitionnistes, en vous inventant plein de petites pensées soulageantes. Vos proches sont en train de causer les pires tortures de l’histoire, et vous souriez niaisement 🙂
            “Tout va bien” 🙂
            Et on reconnait un esprit méchant immédiatement : tu viens défendre toi-aussi les sarcasmes et l’humiliation, en crachant ton mépris envers moi et mon arrogance insupportable. Pourtant mon arrogance n’est en soi pas vexante, elle est juste irritante j’en conviens.
            Tu t’exprimes comme une ado en plein délire anti-moralisation, les moralisateurs t’insupportent, et il est plus facile de les attaquer eux que d’attaquer le reste du peuple agressif. J’aimerais bien te voir parler avec autant de mépris à un fermier, juste pour voir ^^ Mais non, tu sais que moi je n’écrases même pas les mouches, et malgré pourtant l’évidence, ton esprit de primate n’a jamais raisonné avec logique, et il considère moi comme bien plus malsain et toxique qu’un fermier 😉 J’ai pas raison ? Bien sûr que si.
            Tu es en train de parler au vieux savant avec 100 années de réflexions d’avance, mes idées sont tout simplement géniales, en toute vantardise bien assumée. Le “débunkage” ne fonctionne pas avec moi, comme tu le vois, il n’y a qu’une chose à faire pour vous venger : faire du sarcasme ^^ Mais ça ne fonctionne pas.
            Et j’affirme encore une fois : non, il n’y a pas de solidarité entre les “vegans”, regardez-vous. Il doit y en avoir de très rares vraiment gentils et capables de contrôler leurs émotions, mais en tout cas, tous ceux que j’ai rencontrés se fâchent comme toi, comme des gamins, et crachent leurs méchancetés les plus salopes à la moindre critique. Cela ne m’étonne pas que vous pensiez encore que ” le jugement n’amène que la colère”, puisque vous en êtes encore à ce stade de péter les plombs au moindre tout petit reproche, fut-il juste et bienveillant.
            Ce que je vous reproche surtout, c’est de laisser les esseulés mourir de chagrin, tout en les rejetant avec un mépris phénoménal, un mépris que je n’imagine que chez les neo-nazis, vous leur dites d’aller se faire foutre, en les vexant encore plus. C’est paradoxal tout ça, vous êtes censés être bienveillants envers tout le monde, mais pas question de prendre soin d’un vieux solitaires dans le besoin, vous le rejetez immédiatement dès qu’ils deviennent un peu grognon. Et tout ça sans jamais imaginer ce qu’ils ressentent, sans jamais faire attention à leurs sentiments.
            Tu ne t’en rends pas compte encore, forcément, mais moi je me lève déprimé chaque jour, fatigué d’être entouré de camps de tortures ignobles, des camps que vous tolérez tous comme si de rien n’était, j’en pleure régulièrement, j’en fais des cauchemars horribles, et je prends ça très au sérieux, puisque tout ça est bien réel ! Jamais dans l’histoire quelque chose d’aussi grave n’est arrivé, mais “tout va bien, il faut sourire, c’est en étant heureux que le veganisme va évoluer”, dites-vous comme des petits enfants…
            J’ai mal au coeur à vous parler, mon dernier but était de vous retourner contre moi, mais il n’y a rien à faire. Peu importe mes essais même les plus complexes, par la courtoisie, en vous amadouant ou par la provocation, vous ne réagissez jamais intelligemment, il faut toujours que vos émotions prennent le dessus sur la logique, et vous détournerez encore et toujours le sujet, pour diverse raisons personnelles. Et vous vous soulagez, encore, et encore, et encore. Ce “police des sophisme” est un toxicomane du doute, c’est sa drogue à lui/elle pour ne réfléchir à rien. Pour d’autres chandouidoui c’est le cannabis, et pour lui il faut faire la paix avec les chasseurs, et dire à tout le monde “mangez ce que vous voulez, tout va bien, et n’oubliez pas de cracher sur les abolitionnistes”. Toi je ne sais pas encore, mais tu détournes vraisemblablement le sujet sur de faux combats sans réelle importance, disons le féminisme, la liberté homosexuelle, et ce genre de choses.
            – “si tu faisais preuve d’un peu d’humilité, ça ne te serais pas arrivé tout ça”, tu veux plutôt dire que j’aurais juste dû fermer ma gueule depuis le début, en un peu plus courtois. Mon tout premier message est absolument irréfutable : il y a chaque jour plus de nouveaux chasseurs que de nouveaux vegans, 9 vegans sur 10 ne sont pas vegans puisqu’ils continuent d’en consommer, et sont en train de ruiner la crédibilité du mouvement en disant partout que “ce n’est pas grave, tout va bien, peace and love”. Et selon toi, il faudrait ne jamais les critiquer en retour, alors qu’ils sont en train d’insulter les abolitionnistes et d’encourager le peuple à ne jamais penser à ces pauvres bêtes en cages.
            Tape “cochon cages industrielle” sur google pour voir, et affiche ces images sur ton frigo, parce que votre cerveau arrive à l’oublier systématiquement comme si il s’agissait d’un film… Mais c’est moi le nuisible dans l’histoire, eh oui. Plus on est gentils et moralisateurs, plus on devient l’ennemi du primate. –
            Bah rendormez-vous, j’essayais juste d’attirer l’un ou l’autre esprit vraiment rebelle, et il n’y en a pas par ici, vous agissez tous comme des foutus lâches, et les fermiers en sont encore à sourire tranquillement, puisqu’ils ne se sentent détestés par personne. Tout va bien tout va bien, crachez sur moi, et eux respectez-les, jusqu’au jour où ils vous abattrons froidement, persuadé d’avoir la légitimité morale (la même légitimité que tu crois avoir en venant m’attaquer), vous perdrez les combats (car il y en aura, eh oui les cocos) en vous sentant encore honorables d’avoir rejeté les vrais défenseurs de la cause tout au long de votre vie. Crachez-moi dessus, c’est mon dernier fantasme avant la mort, bande de foutus débiles sans intelligence…

          • SirDef11

            Bah en résumé en quelques mots : les arrogants vous sont bien plus insupportables que les fermiers tortionnaires, et vous les rejetez avec joie et fierté, dans votre grand manque de morale.

          • MATHIEU

            Mets ton énergie ailleurs, tu perds ton temps à vouloir faire des démonstrations. Certains sont obtus et n’agiront jamais dans le sens que tu souhaites, hélas.

          • MATHIEU

            Quelles actions directes préconises tu?

          • MATHIEU

            Pour ma part, je ne perds pas mon temps à blablater sur ce genre de choses. Agissons concrètement, physiquement. Inutile de perdre des heures devant un écran qui ne fera pas bouger les choses.

    • Patricia Pat

      Ha voilà quelqu’un qui comprend enfin les profits les produits laitiers et leurs dérivés transformés !

  • MATHIEU

    Je viens de m’inscrire sur les discussions, et à vous lire, je me demande à quoi riment vos interventions. N’avons nous rien de mieux à faire que de s’invectiver de la sorte? Pensez vous que de nouveaux lecteurs ne reculeront pas à venir s’informer, en lisant vos embrouilles? Etrange comportement de votre part.

    • SirDef11

      Salut, ce ne sont pas des embrouilles gamines, il y a un but derrière. Si il faut considérer comme irrespectueux celui qui fait remarquer aux autres leur irrespect, eh bien on on détruit la logique. C’est pourtant le travail des moralisateurs, ces connards détestés qui améliorent le monde. As-tu lu ces fameux commentaires “d’embrouilles” ? Ce ne sont pas des embrouilles, il y a un message particulier dans mes messages, je vous propose de raisonner là où vous n’avez pas encore été. Si ça n’a pas grand chose à voir avec le titre de l’article, ça n’en reste pas moins extrêmement important.

      • MATHIEU

        Je ne viens pas ici pour épiloguer sur ce genre de comportement. Je m’étonne simplement. Où se trouvent les réunions que tu évoques?

        • SirDef11

          N’est-ce pas plutôt ma deuxième phrase qui est difficilement compréhensible ?
          Voilà pour ce que tu me demandes : Oui, de la part des vegans, des associations, et des clips de propagande, je n’entends jamais parler de cages et de FOLIE qu’on ressent dans une cage. Je vois beaucoup de marches contre les abattoirs, je vois beaucoup d’images de sang, je vois beaucoup d’images d’abattoirs, or c’est dans les fermes que se déroule 99% de la souffrance, là-bas ils y passent une vie entière EN ENFER ! Il n’y a pas de pire souffrance que celle d’attendre dans une cage en déprimant, en cherchant à se libérer régulièrement sans jamais y arriver, et en devenant FOU par l’ennui et le décor glauque qu’on est constamment forcé de regarder ! Les vegans parlent-ils de cette folie ? NON ! Même dans le reportage Earthlings, le sujet concerne 10 secondes sur 1h30, c’est tellement court que tout le monde passe à côté sans le remarquer.
          Il semble que vous soyez incapable de vous représenter mentalement leur vie, mais je vous assure qu’il n’y a rien de pire que d’être enfermé dans une cage ! Et vous vous battez contre les abattoirs, or mourir est un SOULAGEMENT pour toutes ces pauvres bêtes, qui ont passé des mois à agoniser !
          Le problème principal est dans les fermes, et certainement pas dans les abattoirs !
          Il y a beaucoup de “manifestations” contre les abattoirs et contre la mort, mais y’a-t-il des manifestations contre les fermes et contre la souffrance ? NEIN, c’est trop dangereux ! Les fermiers sont bien-aimés, les fermiers ont des familles nombreuses, et les attaquer eux (eux qui sont les VRAIS TORTIONNAIRES dans l’histoire), c’est prendre le risque de subir leur colère et la colère du reste du peuple qui va les défendre.
          Et quand je vous vois marcher contre les abattoirs, ce que je comprends, c’est que vous préféreriez que ces animaux restent dans les cages sans être tués, c’est stupide !
          Il faut D’ABORD se focaliser sur les cages, ENSUITE on pensera à autre chose ! Mais sincèrement, je serais déjà bien soulagé si ces animaux avaient une belle vie agréable avant d’être tué, une vie en semi-liberté comme dans ces fermes de dessins-animés. Mais les vegans ne pensent qu’à la mort, et jamais à la souffrance, ils manquent de logique. Le sujet est trop effrayant et trop triste, la folie des cages dérange notre esprit, qui va alors se focaliser sur ce qui n’a que très très peu d’importance à côté : la mort, la philosophie, l’écologie, les transports dans les camions. Bref les “militants” se focalisent sur les sujets qui ne risquent pas de leur apporter de grave colère en retour.

          Et c’est ce que je vous propose : nous réunir pour avoir une voix forte contre la souffrance inutile et évitable, pouvoir faire face à leur colère en étant déjà nous-même un groupe bien soudé. Mais avec notre tempérament de lâches, les vegans au contraire BANNISSENT les abolitionnistes dans mon genre qui tentent de les encourager à être plus offensifs, plus défenseurs, et à gueuler plus. Ils ne veulent pas se faire détester même par les fermiers, ils sont dans un état d’esprit paradoxal, deux pensées sont juxtaposées en eux : “je ne tolère pas la souffrance, mais je tolère les choix des autres” (choix qui impliquent la souffrance qu’ils prétendaient pourtant ne pas tolérer juste avant la virgule).
          Sais-tu combien de fois mes messages ont été censurés rien que sur vegactu en 4 jours ? Plus de 10 fois !!! Sais-tu ce que me répondent les associations quand je leur présente de très bonnes idées militantes ? Rien du tout ! Pire que ça, ils me vexent en retour !
          – Les réunions que j’évoque n’existent tout simplement pas pour l’instant. Les associations sont dirigées par des collaborateurs qui restent polis avec les fermiers sans jamais les traiter de psychopathes, sans jamais prendre le moindre risque, tandis qu’ils n’hésitent pas à insulter les abolitionnistes d’ “EXTREMISTES” et même d’ “IDIOTS”, authentique !!! le président de végétik belgique nous traite d’IDIOTS, et encourage l’équitation ! All right, auras-tu l’honnêteté de dire que son comportement est irrationnel ? La lâcheté perturbe votre sens de la logique, et tout en faisant semblant d’être militants, vous refusez de provoquer les tortionnaires, tout en faisant ALLIANCE avec eux CONTRE les abolitionnistes ! Et c’est ça le plus dingue, c’est paradoxal, et c’est pourtant exactement la mentalité actuelle ! A chaque bonne idée un peu “dangereuse” et même si elle est pacifiste, eh bien vous la niez, prendre le risque de vous faire détester n’est pas acceptable pour vous, et vous vous mentez et auto-justifiez pour ne jamais avoir à le faire.
          Ecoutez : c’est maintenant ou jamais ! Soit on appelle le peuple à se révolter contre la souffrance, soit on fait encore des actions inactives et niaiseuses qui n’auront aucun impact et qui ne rallieront jamais personne. Tous les fermiers se sente tranquilles à l’heure actuelle, rends-toi compte, personne ne les a bousculés ! Pire que ça, il y a quelques jours, une dame me dit que pendant la marche contre les abattoirs : “on a rencontré un éleveur-chasseur, la discussion était très intéressante, même si il restait sur ses positions et nous les miennes”, et ils se sont séparés en se souriant et en se disant “bonne journée” !
          Tout ça est bien sérieux, bordel de couilles en feu !
          Ces animaux sont bel et bien en train d’être torturés, et AUCUN DE VOUS NE VEUT S’EN RENDRE COMPTE ! Et votre cerveau de primate en arrive à me détester MOI de vous faire le reproche de la lâcheté, vous en venez très vite à m’insulter, à me rejeter, à me négliger, et à me vexer avec grand plaisir, tandis que vous restez polis avec les fermiers, qui eux ne vous font aucun reproche (pour l’instant hein !) et qui pourtant sont en train de torturer les animaux que vous prétendez vouloir défendre.
          – Sachez qu’un coupable ne se sent jamais coupable, tant que personne ne le regarde avec colère. La psychologie humaine est plus que bizarre, elle est illogique, et il faut faire avec.
          – Tant que vous rejetterez les abolitionnistes, déjà ils continueront de se suicider à cause du malheur qu’ils ressentent par empathie pour ces animaux en cage et à cause de votre antipathie à leur égard, mais surtout ce “mouvement” vegan restera figé, condamné à ne toucher que une personne sur un million, tout simplement parce que vous n’êtes pas crédibles. Et surtout, tant que vous laisserez vos proches continuer d’être les responsables de ces tortures tout en leur souriant, vous resterez illogiques et non crédibles à leurs yeux, ils vous considéreront toujours comme des enfants capricieux et pas plus que ça. Mais rien à faire, vous refusez de prendre le RISQUE de vous faire détester pour vos valeurs, c’est trop effrayant, le changement nous terrifie et bloque notre sens de la logique. Et c’est bien pour cette raison que rien ne change. Et ce message va une nouvelle fois être censuré, FATALEMENT ! Donc j’espère que tu auras eu le temps de le lire…

      • MATHIEU

        Pourrais tu m’expliquer ce que signifie ta dernière phrase, stp? Les végans nient les termes cages et folie?

      • MATHIEU

        Où est donc passé ton dernier message? difficile d’y répondre, sourire…

        • SirDef11

          ben oui c’est ce que j’arrête pas de dire ! Tous mes messages sont systématiquement supprimés ! J’ai filmé pour l’envoyer au staff de vegactu, tu pourras y lire ma réponse en mettant pause au bon moment (et m’espionner si tu le souhaites ^^) : https://www.youtube.com/watch?v=QkXNt_dkAB4

          • MATHIEU

            Je ne suis pas douée en informatique, aussi je ne parviens à rien lire sur ta vidéo, sourire…
            Rassure toi, j’ai reçu ta réponse dans mon mail, mais pour y faire une réponse, il eut fallu que ton texte apparaisse. Je vais tenter quelque chose…

          • SirDef11

            Moi j’arrive à lire. Il y a une icône en forme d’engrenage en dessous des vidéos, clique dessus, choisis “qualité” puis l’option la plus élevée (720p).
            Tâche d’être objective dans ta réponse, car oublier la moitié du texte et détourner le sujet est classique. sourire et points de suspensions…
            13 messages supprimés en 4 jours quoi ! ras le cul là

          • MATHIEU

            Regarde un peu plus haut, j’ai posté ton message disparu. Le
            vois tu?

          • SirDef11

            Oui oui. On va voir si il disparaît lui-aussi. Donc réponds plutôt ici :

          • MATHIEU

            Je vais être concise dans ma réponse, car je suis loin de tout connaître dans ce domaine. Tout d’abord, ce qui me choque énormément, c’est ce terme de ferme, fermier, élevage. Ces appellations n’ont pas lieu d’être pour ces industries qui ne respectent absolument pas l’animal qui leur permet de vivre et de s’enrichir. Ce sont des usines, des camps de concentration, et rien d’autre. En aucun cas des éleveurs !!! Ils font honte à la profession! Et je m’étonne que de véritables éleveurs, agriculteurs, ne s’élèvent pas contre ces malfrats!

            Beaucoup d’associations luttent pour le bien être animal. Je suis les actions de L214 par exemple, qui semble efficace dans ce combat contre les poules en cage, et en surnombre dans ces usines. Quelques marques et commerces, ont cessé de vendre les oeufs de poules en cage. Après, c’est à NOUS, les cons ommateurs, de montrer notre volonté de faire cesser tous ces crimes, en nous nourrissant différemment et en exigeant de la qualité, pour ceux qui continuent de s’alimenter d’animaux et de produits animaux. Nous avons un puissant pouvoir entre nos mains dont nous n’usons pas, pour la plupart, hélas.

            Alors que faire? Traiter les gens de lâches ne résoudra rien. Ils n’ont pas pris conscience de ce qu’ils pourraient faire, étant en grand nombre, et c’est regrettable, bien sur.

            L’exemple de cette dame discutant avec un chasseur et lui souriant, m’est bien sur, inacceptable. Une telle attitude est incompréhensible. Mais que veux tu faire? tu ne peux changer cette majorité de personnes pour qui ce combat n’est pas une véritable conviction et qui suit ce genre de manifestation par effet de mode, ou autre, je ne sais ce qui les anime, au fond.
            J’en conviens, c’est désolant, car chaque seconde, un animal est torturé.
            Comment faire?

            Qu’entends tu par abolitionniste, stp? Pourquoi se suicideraient ils plutôt que de continuer à se battre?

          • SirDef11

            Oui, pour le terme, je n’utilise plus jamais “éleveur”, mais bien “fermier” car un fermier ferme la porte, il enferme, le terme est approprié : fermier.

            Chez L214, ce sont les caméramens qui font, les autres ne sont que de petites connes qui répondent avec mépris aux esseulés. Tu n’en reviendrais pas si je te montrais ce qu’elles m’ont répondu en leur parlant de ma solitude…

            Un abolitionniste souhaite l’abolition = l’interdiction pure et dure. On parle d’abolition de l’esclavage, d’abolition de la peine de mort, c’est tout simplement l’interdiction, avec un terme un peu plus pompeux.
            Selon la définition wiki, c’est l’acte de suppression d’un ensemble de droits, en l’ occurrence le droit de faire souffrir inutilement d’autres êtres vivants. Voyons dans le futur : viendra un jour où les moralisateurs se mettront à défendre les végétaux ^^ Lorsqu’on se rendra compte que leur souffrance est égale à la nôtre ou presque.
            – Et les abolitionnistes se suicident, puisque tout le monde les rejette, et qu’ils ne supportent plus de vivre entourés de camps de torture… Qu’ont-il d’autres comme choix, sinon fumer de l’herbe et détourner leur attention, tout en se levant chaque matin profondément déprimés en pensant à ces pauvres bêtes coincées dans une cage à 2km de chez lui ?… Le seul combat qu’ils puissent faire, de leurs petites mains esseulées, c’est d’aller libérer quelques animaux, pour ensuite finir en prison voire pire : être drogué et rendu débile dans un asile…
            – Traiter les lâches de lâches servira tout de même à leur faire comprendre qu’ils le sont ; oh la plupart se foutent en colère immédiatement, ça je t’assure, ils se rebellent contre les moralisateurs avec une méchanceté stupéfiante ; mais je pense qu’ils réfléchiront un peu plus, même si effectivement sur le coup, ils nous traitent comme des ennemis mortels (exactement le même comportement que tous les autres non-vegs, soit dit en passant).
            Que faire au final ? Eh bien, j’ai bien étudié les paramètres, et je pense que nous devrions nous “isoler” dans un premier temps, sans masquer habilement le mot. Car s’adapter parmi les tortionnaire et faire semblant de rien, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée… En fait c’est la pire des idées, continuer de leur sourire ne pourra que les réconforter. Et ils sont beaucoup trop nombreux quoi qu’il arrive, plus d’un français sur deux a au moins un proche fermier/chasseur/pécheur, càd qu’un français sur deux est déjà opposé à vie au veganisme, et prêts à combattre pour défendre leur ami. Tu sais, tous ces commentaires méchants envers les abolitionnistes, ils ne sont pas la démonstration de la “stupidité”, ils sont la démonstration de la FIDÉLITÉ, la fidélité envers leur ami tortionnaire.
            – Il y a quelques jours, j’ai essayé de convertir la big boss du groupe facebook “les empathique et les hypersensibles”, eh bien au terme de 5 heures d’efforts à toujours lui répéter qu’elle devait cesser d’acheter en magasin et acheter uniquement de la viande de luxe, elle a fini par me dire “je parie que tu es célibataire mdr”, et “va te faire foutre”. Non mais attends, elle dirige le groupe “les empathiques”, et elle vexe les esseulés ! Mais j’ai bien compris pourquoi : son mari a lui-même été fermier… Comment pouvait-elle en effet admettre que son propre mari a été un tortionnaire ? Et c’est sans compter qu’elle a elle-même un oiseau en cage, et un chien à nourrir. Elle a systématiquement nié toutes mes explications, ces gens sont condamnés quoi qu’il arrive, malgré tous les efforts possible, ils ne changeront jamais d’avis, pour s’auto-justifier et ne pas se sentir honteux, mais aussi parce que personne n’aime “trahir” ses amis, nous sommes ainsi faits, nous les primates. Il faut par contre se demander un jour si ce n’est pas eux qui nous trahissent, justement, en négligeant notre sensibilité et notre tristesse pour ces animaux torturés…

          • MATHIEU

            Ne perds pas ton temps à vouloir rendre intelligents des gens sans conviction. Tu gâches une énergie que tu pourrais utiliser à d’autres choses plus utiles.
            Pour ma part, si je devais penser au suicide, je pense que j’irais dans une autre direction, quant à en finir, autant finir en beauté et faire un exemple dans mon engagement.
            Tu vois…je suis à peine arrivée, que certains me répondent avec des allusions bien peu respectueuses. Ne peut on pas faire des réponses sans ce genre de remarques? Je me demande comment ils peuvent respecter les animaux dans la mesure où ils ne respectent pas les gens, notamment une personne comme moi, qui arrive sur ce forum et aimerait plutôt comprendre leur façon de penser, échanger nos visions. Dommage!

          • SirDef11

            Exactement ^^ Le veganisme est censé découler du moralisme, or la plupart des vegans sont fiers d’être sarcastiques et vexants. C’est une habitude millénaire qu’il est nécessaire d’abolir. Là encore, j’ai les solutions pour le faire, mais personne ne veut m’écouter, personne n’écoute un moralisateur, le moralisateur est considéré comme un connard pire que les violeurs, j’insiste. Pourtant c’est le seul à vouloir le bien de tout le monde, il n’est pas là pour faire chier, il est là pour faire remarquer aux autres leurs erreurs, de façon à ce qu’ils ne les commettent plus.
            – Pour tous ces autres, j’ai tout essayé, mais ils ne veulent pas acheter plus cher, ils se fichent royalement de la souffrance de ces animaux en cage, ce sont des enfoirés et fiers d’être des enfoirés, y comprise celle qui dirige ce groupe “les empathiques et les hypersensibles”. Rien à faire, tu peux leur répéter 1000 fois qu’il leur suffit de ne pas acheter en magasin et de chercher de la viande d’animaux qui ont eu une vie agréable avant de se faire tuer, eh bien ils n’écoutent rien (je les soupçonne de ne pas être capables de comprendre autant de mots consécutifs, d’ailleurs).
            – Quand tu leur montre une image de cochon en cage, ils te disent : “si j’étais devant la cage, je l’ouvrirais moi-même” , puis tu leur explique que c’est leur porte-feuille qui est responsable, qu’au moment où ils donnent le billet à la caissière, c’est exactement à ce moment-là qu’ILS FERMENT LA CAGE DE LEURS MAINS, eh bien zoup, floup, brain reboot, ils n’écoutent rien et détournent le sujet. C’est pourtant très simple à comprendre, mais ils ne veulent pas comprendre.

          • MATHIEU

            Je suis, malheureusement, dans le même constat.
            Je pense qu’il faudrait trouver un moyen de toucher les enfants, les adolescents, trouver un moyen de les informer. Qu’en penses tu? Car une majorité d’adultes ne font preuve d’aucune intelligence et semblent se moquer éperdument de l’avenir de notre planète, qui commence également dans les commerces, par des actes qui peuvent paraître insignifiants; et pourtant O combien porteurs d’espoir.

          • SirDef11

            Exactement oui, je ne cesse de le dire à tous ceux que je croise : il n’y a qu’une catégorie de gens capables d’écouter : les enfants. Et il n’y a pas mille façons efficaces de leur parler, la seule c’est d’aller dans les écoles, démentir les mensonges qu’on leur a raconté (végés carencés, protéines pour être fort), tout en ridiculisant les carnistes avec les vrais chiffres de mortalité due aux produits animaux (7 morts prématurées sur 10 aux USA sont causées par les produits animaux) et avec les vrais avis de médecins compétents.
            – Mais que crois-tu que les associations répondent quand on leur demande de se focaliser sur les écoles ? Ne cherche pas : ils ne répondent rien, ils nient, ils n’oseraient même pas essayer, beaucoup trop dangereux. Si toi ou moi essayons d’y aller de notre propre chef : prison pour nous, voire asile psychiatrique (et je n’exagère pas ! ils en sont bien capables, ça a déjà été fait !).
            S’approcher des école, c’est provoquer la foudre de zeus lui-même. Pourtant on laisse les vendeurs de viande leur mentir, malgré aujourd’hui internet et les millions de végétariens tous en bonne santé.

            – J’ai des dizaines d’idées pour améliorer le monde, une des principales est de promouvoir la consommation de FRUITS chez les enfants, de bons fruits bien sucrés et bien mûrs, en leur disant que ce sont bien les fruits qui rendent forts les primates que nous sommes, et non pas la viande, il suffit de regarder un gorille, qui peut soulever UNE TONNE ! Une tonne tu te rends compte ? L’argument génial il est là, car le plaisir de se sentir fort est très puissant. Manger des bananes c’est déjà cool, mais c’est encore plus cool quand on se sent fort comme un gorille ^^ Et même le petit chimpanzé, notre plus proche cousin, est environ 4 fois plus fort qu’un humain tout en étant plus petit que lui, et il suffit de regarder leurs bras pour comprendre qu’on n’a pas intérêt à les emmerder ^^
            En fait les adultes ont grandi avec cette impression de devenir forts grâce à la viande, depuis tout petit, et c’est une impression qu’il est TRÈS difficile de supprimer quand elle nous a suivi toute notre vie.
            Comme exemple humain, bon, moi je suis une croquette et je n’ai pas assez d’argent pour me nourrir de fruits bio, mais il y a “TimTim sur la route des fruits” sur youtube, c’est un petit gars qui ne se nourrit presque que de fruits, et qui est balèze comme n’importe quel bodybuilder. (Note que je ne sais pas si il prend des compléments en poudre à côté). Je lui ai proposé de devenir une idole des enfants, mais il n’a pas semblé intéressé (en fait il a répondu à tous les autres commentaires sauf au mien lolol), et il n’est de toute façon pas assez intelligent pour le devenir (ce n’est pas une insulte attention, il faut du charisme pour être une pop-star, une certaine intelligence comportementale).

            – Si on arrive à prononcer des discours dans les écoles, eh bien malheureusement, rien ne changera dans l’immédiat, il faut se préparer à une belle déception, mais voici comment ça va se passer : ces enfants vont être forcés d’en manger à cause de leurs parents violents (qui les violentent “pour leur bien”…), et ils devront comme tous les autres se justifier, se dire que “ça n’est pas si grave, ce ne sont que des animaux” (en effet, aucun enfant n’aura le courage de refuser catégoriquement d’en manger, sinon les très rares petits génies) ; mais en grandissant, ils se rappelleront un peu de la tristesse qu’ils ont ressenti, et ils laisseront BEAUCOUP plus facilement leurs propres enfants devenir végé/moral. Voilà comment ça se passera. Malheureusement il n’y aura pas de révolution immédiate, elle devrait se dérouler dans environ 60 ou 100 ans, sauf en cas de problèmes imprévus comme une dictature de science-fiction. Voilà pourquoi je propose de nous isoler en attendant, car de toute façon, on ne change pas un adulte, inutile de s’adapter parmi les sans-coeurs en espérant un changement de leur part, ça n’arrive jamais.

            – Ah mais note que tu n’en as peut-être jamais entendu parler : la SUPERMEAT ! Regarde un peu ce que c’est ^^ C’est l’idée du millénaire. Si la supermeat est réelle, alors on pourra EXIGER qu’il n’y ait plus AUCUN animal en cage déjà dans quelques années. Car cette supermeat, c’est de la vraie viande, sans ogm, sans antibiotiques, elle consomme 10 fois moins d’eau et de nourriture, elle coûte moins cher à produire donc à vendre, et elle ne fait souffrir aucun animal. C’EST PAS GÉNIAL TOUT ÇA ? ^^
            En fait, c’est tellement énorme que j’ai du mal à y croire. Et ce que je n’arrive pas à comprendre, c’est que les associations n’en parlent strictement jamais, JAMAIS, alors que c’est sincèrement la solution la plus géniale de tous les temps. Les gens pourront continuer de manger leur bidoche, tout en ne faisant souffrir aucun animal, et moi ça me va parfaitement ^^

          • MATHIEU

            J’ai déjà vu dans des reportages, des extraits évoquant cette “viande” crée en laboratoire. Je me demande seulement comment tous ces profiteurs qui torturent nos amis, en viendront à vendre ce genre de nourriture. Quant aux enfants, comment veux tu les sensibiliser au sein des écoles, pour un changement d’habitude dans leur vie? C’est bien sûr, une des solutions, mais comment veux tu faire, toi, pour y parvenir? Tu n’as pas ce pouvoir, malheureusement.

          • MATHIEU

            Ce genre d’abolition ne se fera jamais, trop de profits en jeu, malheureusement. Néanmoins, les consommateurs peuvent faire diminuer le nombre d’animaux en souffrance, de part leur propre volonté, en cessant d’ingurgiter bêtement ce que les médias et autres, leur font avaler.

          • MATHIEU

            J’ai cherché ce groupe sur facebook, puis je t’y retrouver? As tu ce même pseudo? Car il ne s’affiche pas.

          • SirDef11

            Non je ne fais pas partie du groupe ^^ Ce sont 26 000 membres qui font tous semblant d’être empathiques et hypersensibles, sans jamais en chercher les définitions (ils ont pleuré devant Bambi et se sentent hypersensibles). Mon nom est Carboni Alexandre, cherche l’image du bonhomme rouge ^^

          • MATHIEU

            Je n’ai rien supprimé et ton texte est toujours présent. Tu ne le vois plus? Par contre, je constate que des commentaires ont été supprimés. Pourquoi?

          • SirDef11

            Oui, au moment où je te le disais, ton message avec mon texte avait lui aussi disparu, mais j’ai contacté le rédacteur en chef, il m’a assuré que le problème venait de disqus, et il a débloqué tous les messages. Donc j’ai nettoyé toutes les fois où je me plaignais d’être censuré ^^ Tous ces messages supprimés concernaient mon agacement uniquement, qui n’a plus lieu d’être.

          • MATHIEU

            C’est rassurant alors. Je te souhaite une belle journée.

          • SirDef11

            Hop disparu. J’imagine que tu ne l’as pas supprimé toi-même, pourtant il a à nouveau disparu… et il te reste quelques minutes pour lire ma récente réponse, qui va sans doute disparaître elle aussi… c’est louche tout ça, et insupportable à force…

          • SirDef11

            Et voilà qui est fait !!! Disparu, pour un total de 14 messages supprimés en 4 jours… Est-ce que tu l’as tout de même en entier dans tes mails ? Donne-moi e-mail ou lien facebook stp, ce sera beaucoup plus facile.

      • MATHIEU

        Ci dessous ton message, si Végactu veut bien le faire apparaitre…

        SirDef11

        N’est-ce pas plutôt ma deuxième phrase qui est difficilement compréhensible ?
        Voilà pour ce que tu me demandes : Oui, de la part des vegans, des associations, et des clips de propagande, je n’entends jamais parler de cages et de FOLIE qu’on ressent dans une cage. Je vois beaucoup de marches contre les abattoirs, je vois beaucoup d’images de sang, je vois beaucoup d’images d’abattoirs, or c’est dans les fermes que se déroule 99% de la souffrance, là-bas ils y passent une vie entière EN ENFER ! Il n’y a pas de pire souffrance que celle d’attendre dans une cage en déprimant, en cherchant à se libérer régulièrement sans jamais y arriver, et en devenant FOU par l’ennui et le décor glauque qu’on est constamment forcé de regarder ! Les vegans parlent-ils de cette folie ? NON ! Même dans le reportage Earthlings, le sujet concerne 10 secondes sur 1h30, c’est tellement court que tout le monde passe à côté sans le remarquer.
        Il semble que vous soyez incapable de vous représenter mentalement leur vie, mais je vous assure qu’il n’y a rien de pire que d’être enfermé dans une cage ! Et vous vous battez contre les abattoirs, or mourir est un SOULAGEMENT pour toutes ces pauvres bêtes, qui ont passé des mois à agoniser !
        Le problème principal est dans les fermes, et certainement pas dans les abattoirs !
        Il y a beaucoup de “manifestations” contre les abattoirs et contre la mort, mais y’a-t-il des manifestations contre les fermes et contre la souffrance ? NEIN, c’est trop dangereux ! Les fermiers sont bien-aimés, les fermiers ont des familles nombreuses, et les attaquer eux (eux qui sont les VRAIS TORTIONNAIRES dans l’histoire), c’est prendre le risque de subir leur colère et la colère du reste du peuple qui va les dé fendre.
        Et quand je vous vois marcher contre les abattoirs, ce que je comprends, c’est que vous préféreriez que ces animaux restent dans les cages sans être tués, c’est stupide !
        Il faut D’ABORD se focaliser sur les cages, ENSUITE on pensera à autre chose ! Mais sincèrement, je serais déjà bien soulagé si ces animaux avaient une belle vie agréable avant d’être tué, une vie en semi-liberté comme dans ces fermes de dessins-animés. Mais les vegans ne pensent qu’à la mort, et jamais à la souffrance, ils manquent de logique. Le sujet est trop effrayant et trop triste, la folie des cages dérange notre esprit, qui va alors se focaliser sur ce qui n’a que très très peu d’importance à côté : la mort, la philosophie, l’écologie, les transports dans les camions. Bref les “militants” se focalisent sur les sujets qui ne risquent pas de leur apporter de grave colère en retour.
        Et c’est ce que je vous propose : nous réunir pour avoir une voix forte contre la souffrance inutile et évitable, pouvoir faire face à leur colère en étant déjà nous-même un groupe bien soudé. Mais avec notre tempérament de lâches, les vegans au contraire BANNISSENT les abolitionnistes dans mon genre qui tentent de les encourager à être plus offensifs, plus défenseurs, et à gueuler plus. Ils ne veulent pas se faire détester même par les fermiers, ils sont dans un état d’esprit paradoxal, deux pensées sont juxtaposées en eux : “je ne tolère pas la souffrance, mais je tolère les choix des autres” (choix qui impliquent la souffrance qu’ils prétendaient pourtant ne pas tolérer juste avant la virgule).
        Sais-tu combien de fois mes messages ont été censurés rien que sur vegactu en 4 jours ? Plus de 10 fois !!! Sais-tu ce que me répondent les associations quand je leur présente de très bonnes idées militantes ? Rien du tout ! Pire que ça, ils me vexent en retour !
        – Les réunions que j’évoque n’existent tout simplement pas pour l’instant. Les associations sont dirigées par des collaborateurs qui restent polis avec les fermiers sans jamais les traiter de psychopathes, sans jamais prendre le moindre risque, tandis qu’ils n’hésitent pas à insulter les abolitionnistes d’ “EXTREMISTES” et même d’ “IDIOTS”, authentique !!! le président de végétik belgique nous traite d’IDIOTS, et encourage l’équitation ! All right, auras-tu l’honnêteté de dire que son comportement est irrationnel ? La lâcheté perturbe votre sens de la logique, et tout en faisant semblant d’être militants, vous refusez de provoquer les tortionnaires, tout en faisant ALLIANCE avec eux CONTRE les abolitionnistes ! Et c’est ça le plus dingue, c’est paradoxal, et c’est pourtant exactement la mentalité actuelle ! A chaque bon ne idée un peu “dangereuse” et même si elle est pacifiste, eh bien vous la niez, prendre le risque de vous faire détester n’est pas acceptable pour vous, et vous vous mentez et auto-justifiez pour ne jamais avoir à le faire.
        Ecoutez : c’est maintenant ou jamais ! Soit on appelle le peuple à se révolter contre la souffrance, soit on fait encore des actions inactives et niaiseuses qui n’auront aucun impact et qui ne rallieront jamais personne. Tous les fermiers se sente tranquilles à l’heure actuelle, rends-toi compte, personne ne les a bousculés ! Pire que ça, il y a quelques jours, une dame me dit que pendant la marche contre les abattoirs : “on a rencontré un éleveur-chasseur, la discussion était très intéressante, même si il restait sur ses positions et nous les miennes”, et ils se sont séparés en se souriant et en se disant “bonne journée” !
        Tout ça est bien sérieux, bordel de couilles en feu !
        Ces animaux sont bel et bien en train d’être to rturés, et AUCUN DE VOUS NE VEUT S’EN RENDRE COMPTE ! Et votre cerveau de primate en arrive à me détester MOI de vous faire le reproche de la lâcheté, vous en venez très vite à m’insulter, à me rejeter, à me négliger, et à me vexer avec grand plaisir, tandis que vous restez polis avec les fermiers, qui eux ne vous font aucun reproche (pour l’instant hein !) et qui pourtant sont en train de torturer les animaux que vous prétendez vouloir défendre.
        – Sachez qu’un coupable ne se sent jamais coupable, tant que personne ne le regarde avec colère. La psychologie humaine est plus que bizarre, elle est illogique, et il faut faire avec.
        – Tant que vous rejetterez les abolitionnistes, déjà ils continueront de se suicider à cause du malheur qu’ils ressentent par empathie pour ces animaux en cage et à cause de votre antipathie à leur égard, mais surtout ce “mouvement” vegan restera figé, condamné à ne toucher que une personne sur un million, tout simplement pa rce que vous n’êtes pas crédibles. Et surtout, tant que vous laisserez vos proches continuer d’être les responsables de ces tortures tout en leur souriant, vous resterez illogiques et non crédibles à leurs yeux, ils vous considéreront toujours comme des enfants capricieux et pas plus que ça. Mais rien à faire, vous refusez de prendre le RISQUE de vous faire détester pour vos valeurs, c’est trop effrayant, le changement nous terrifie et bloque notre sens de la logique. Et c’est bien pour cette raison que rien ne change. Et ce message va une nouvelle fois être censuré, FATALEMENT ! Donc j’espère que tu auras eu le temps de le lire..

    • Patricia Pat

      il faut aimer débattre l’actualité !

  • Virginie

    https://www.change.org/p/cour-de-justice-de-l-union-europ%C3%A9enne-pour-que-la-cour-de-justice-de-l-union-europ%C3%A9enne-interdise-l-appellation-fruits-de-mer-60f45829-7b22-4485-b917-80982f002ba2

    Magnifique pétition demandant l’interdiction de appellation fruits de mer, elle aussi trompeuse selon le précédent décret 😛

    • Elisabeth B

      Très juste !

  • Patricia Pat

    moi ça m’amuse doucement car les produits vegan sont en développement +++ et notamment les laits végétaux qui prennent le pas sur les laits animaux. Donc ils ne savent plus comment arrêter l’évolution ! voir vegnews.com/articles/page.do?pageld=9644&catid=1

    • Elisabeth B

      Comme ça on sait à qui on a affaire : lait et beurre = méchant

      • Patricia Pat

        je ne sais pas ce que vous avez compris ? je dis que les produits vegan sont en passe de dépasser en chiffre d’affaire, au niveau mondial, le lobby des produits classiques et que ça dérange tous ces gens bien installés dans cette production aveugle… depuis toujours et qui sont prêts à tout pour faire leur beurre ! (voir ce qui se passe en Chine avec le lait de soja). donc ils attaquent…

        • SirDef11

          ils attaquent, et ils gagnent 🙁 Il y a en grande surface toujours 20 fois plus de cartons de lait-torture que de végélait…

  • Patricia Pat

    qu’en est-il alors des cosmétiques au “lait d’avoine” par exemple ?

    • MATHIEU

      Bonne question!

  • Patricia Pat

    on voit que la Commission Européenne encore une fois prend parti ! il suffisait qu’elle dise qu’il faille clarifier (c’est le cas de le dire !) en mettant la mention “lait animal” ou “lait végétal” !

    • MATHIEU

      Sans doute ont ils réfléchi que faire apparaître la mention “animal” risquerait de freiner certains consommateurs…

      • Patricia Pat

        … ou “lait faune” et “lait flore” mdr
        on est à une époque ou les innovations ne sont que des changements d’appellations !
        pour le lait animal on peut aussi mettre “lait spécial veaux”…

        • MATHIEU

          Oh! Vous avez parfaitement raison, un lait destiné aux veaux que nous sommes !

          • Patricia Pat

            maintenant que vous le dites c’est vrai qu’un proverbe anglais dit : “nous devenons ce que nous mangeons”

    • MATHIEU

      A mon humble avis, nous devrions, nous, les cons ommateurs, passer à des actions bien plus énergiques….leur faire comprendre que sans nous, ils ne sont rien. Une révolte physique est à organiser contre cette malbouffe généralisée. Car n’oublions pas que nos légumes, céréales, fruits, etc…sont tout aussi mauvais que leur viande, lait, etc…J’en ai marre de voir vanter cette nourriture végan qui est archi empoisonnée par tous leurs pesticides, engrais chimiques, insecticides, etc…
      L’on vante le sojà…soja OGM assurément, contaminé par les pesticides également! Un reportage annonçait clairement que les fruits et légumes n’avaient pratiquement plus de valeur nutritionnelle! A cette allure, de quoi se nourriront nos enfants???,

      • Patricia Pat

        la malbouffe c’est autre chose… le vegan veut juste ne pas participer à la souffrance animale

        • SirDef11

          Exactement.
          Puis il ne faut pas exagérer. “OGM” ne signifie pas “POISON”. Et pour les primates que nous sommes, un fruit sucré sera toujours meilleur et bien plus nourrissant que tout le reste. Nous sommes des omnivores-frugivores, et notre corps se suffit de peu, même de mauvais légumes fades.
          En revanche il faut bien penser à ces pesticides, car les insectes sont des animaux, eh oui, et pour reprendre leur petit vocabulaire : “ignorer les insectes, c’est du spécisme, c’est de la dissonance cognitive”.
          Pour la révolte, il y a d’autres priorités, mais la seule façon d’encourager la culture bio, eh bien c’est d’acheter soi-même du bio. Et il faut être riche pour ça. Enfin “riche” non, mais il faut tout de même payer cette nourriture 2 ou 3 fois plus cher que la nourriture sous pesticides. Et il faut faire 10 fois plus d’effort pour la trouver surtout, car à part les carottes et les bananes, il y a peu d’aliments bio dans les grandes surfaces.

          • MATHIEU

            Ces plantes génétiquement modifiées n’apportent plus les mêmes éléments nutritifs, d’après ce que j’ai pu lire. On peut aussi penser aux travailleurs agricoles d’ici ou d’ailleurs… Tu parles des bananes…J’ai visionné ce week end le reportage Bananas. C’est tout un système qu’il faut combattre, car combien de travailleurs sont spoliés dans leurs droits? Combien sont malades de ces traitements chimiques pour nous nourrir? Demandez aux agriculteurs (ceux qui font de l’intensif), si ils se nourrissent de leurs cultures, et idem pour la viande. Ils vous diront que non. Posez vous les bonnes questions de temps en temps.
            Les nappes phréatiques polluées, la terre qui n’en peut plus de tous ces traitements, les forêts détruites, la pollution, la mer qui devient un égout, etc… c’est un tout! Continuez votre ironie sans vouloir me traiter ouvertement d’andouille, merci (ceci pour Julot qui se reconnaîtra).

          • SirDef11

            Eh bien oui bien sûr, il faut soulever le monde d’un coup (et j’ai les solutions pour guérir ce monde, en toute modestie ^^), mais pour les qualités nutritives, je resterai du point de vue de la logique : il en faut peu à notre corps pour survivre. S’il y a un peu moins de nutriments dans un fruit ogm, il n’en reste pas moins plus que suffisant à notre corps. Nos selles servent aussi à éliminer le surplus, il ne faut pas l’oublier, il y a encore beaucoup de nutriments là-dedans. L’ogm n’est pas une nuisance pour l’homme, c’est une nuisance pour les plantes elles-mêmes.
            Je n’achète que des bananes bio depuis qu’elles sont disponibles, mais je suis certain que les travailleurs sont exploités même dans le bio, sans l’avoir vérifié (par contre pour les bananes, je pense que les travailleurs peuvent en manger sur place, faut pas déconner non plus, la banane n’est pas un produit de luxe).
            – Il faut bien sûr soulever le monde vers la bienveillance mutuelle, cesser l’esclavage, cesser de rendre la terre infertile, et notre ennemi mortel est celui-ci : le commerce en lui-même. C’est lui le responsable de tous les malheurs évitables, j’ai développé ça un peu partout dans mes documents texte. Mais la religion mondiale aujourd’hui en est toujours à glorifier ce dieu commerce et le saint travail. Si nous partagions tout simplement (comme est censée le faire une famille), il n’y aurait pas besoin de faire des tarifs plus bas pour battre la concurrence, et c’est précisément ça qui encourage l’utilisation des pesticides. L’humanité a tout de même cultivé plusieurs milliers d’années sans pesticide, même si elle était moins nombreuse. J’ai lu cette phrase d’un naturaliste explorateur : “Le Bassin d’Orinoco peut produire suffisamment de bananes pour nourrir l’humanité entière confortablement.” , et je suis persuadé qu’il a raison, les humains sont grands, mais ils sont tout petits à côté d’un fruitier. Et techniquement, une plante, ça pousse, même si certaines tombent malades et certaines sont mangées par les insectes, il suffit d’en planter 2 ou 3 fois plus que nécessaire, et il n’y a aucun risque de famine.

        • MATHIEU

          La malbouffe n’est pas autre chose!C’est fort regrettable de lire une telle réponse, car nous mangeons tous les jours de la merde , et sans rien dire! Accepter l’inacceptable! Pourquoi ne pas nous battre contre l’agro-alimentaire? Ce combat vegan me semble bien réducteur et nous mène à bien des problèmes de santé! Je ne comprends pas bien votre position, j’avoue. Toutes ces luttes doivent se mener de front.

          • Patricia Pat

            c’est bien pourquoi il faut commencer par la cause animale…

      • Julot

        Les végétaux entiers/complets seraient tout aussi mauvais a la santé que les produits animaux?!

        Voila une énorme bêtise pour rester poli(c’était difficile), vous ne connaissez vraisemblablement rien a la nutrition et aux milliers d’études qui existent depuis des décennies sur le sujet~

        Trouvez moi une seule étude qui démontre que consommer des végétaux entiers non transformés conventionnels(pas du riz blanc et du pain blanc et similaire hein) soit nocifs a la santé et n’apporte pas de bénéfices~

        Vous deviez aller vous informer réellement sur des site comme nutritionfacts.org, y a du boulot apparemment!

        Les produits animaux sont plus ou moins nocifs a la santé EN SOIT a cause de substances présentes en milligrammes et grammes(cholestérol, graisses saturées, hormones perturbatrices naturellement présentes, protéines animales, virus et bactéries dangereuses, TMAO etc…) pas a cause de la pollution environnementale c’est la toute la différence et c’est juste l’inverse pour les végétaux entiers non transformés qui sont bénéfiques EN SOIT malgré les micro-traces de pesticides, des traces en microgrammes pas des milligrammes ou des grammes faut arrêter la psychose et se renseigner sérieusement, seule la dose fait le poison~

        • MATHIEU

          Admettons que je n’y connaisse rien, en effet, car j’ignore ce que sont des végétaux entiers/complets….mais pourquoi ne pas répondre à ce paragraphe,svp?

          – Et si comme vous le dites, votre combat est contre la souffrance animale, que penser des animaux tués par les pesticides et autres sources chimiques??? Les insectes, les vers, les mulots, etc…n’ont pas droit au titre d’animaux???? Etrange ! –
          Ne font ils pas partie de ces cultures gigantesques? Pourquoi ignorer ces destructions massives d’animaux? Au plaisir de vous lire…

          • MATHIEU

            Si seule la dose fait le poison, parlons de l’effet cocktail, en ce cas. Qu’en est il?

        • MATHIEU

          Je suis allée voir le site que vous me conseilliez pour m’instruire…nutritionfacts.org
          Et je vous en remercie, malheureusement, je ne parle pas anglais. Décidément, je ne suis pas en rapport avec votre niveau de savoir…désolée.
          J’ose demander si il n’y a pas une version française, au cas où…Merci d’avance.

    • MATHIEU

      Le lait de coco…voir comment sont esclavagisés les singes pour récolter vos fameuses noix de coco. N’y a t il pas des contradictions dans votre lutte contre la souffrance animale?

      • Patricia Pat

        c’est pourquoi il faut commencer par la cause animale…

  • Subrahmanya Kâmadhénu

    On ne peut nourrir un bébé avec du “lait” végétal : il lui faut du lait de Mère Vache. Imposons le végétarisme au lieu d’imposer la mort aux animaux, nos frères.

    • Police des sophismes

      La lactation chez la vache n’est maintenue qu’à condition d’organiser des
      naissances régulières. Et si les veaux
      n’étaient jamais consommés, les cheptels augmenteraient de manière
      exponentielle. Si je prend l’exemple de l’Inde, berceau du lacto-végétarisme s’il en est, rien qu’en 2016, ce pays a exporté plus de 300 millions de vaches et veaux¹ (premier pays exportateur au monde), évidemment et malheureusement destinés aux abattoirs étrangers. De fait, le végétarisme impose la mort aux animaux, vous m’en voyez désolé.

      Le lait de vache ne correspond aux besoins nutritionnels de l’enfant qu’à partir de 3 ans, et il ne faut pas lui en proposer avant un an².

      Inversement, certains laits infantiles sont des boissons végétales³, qui sont elles parfaitement adaptés aux besoins de l’enfant en bas-âge.

      En espérant vous avoir été utile.

      ¹ https://apps.fas.usda.gov/psdonline/circulars/livestock_poultry.PDF
      ² https://www.anses.fr/fr/content/quels-laits-pour-l%E2%80%99alimentation-des-moins-d%E2%80%99un
      ³ http://enfantvege.canalblog.com/archives/2014/09/17/30602769.html

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer