Formation en ligne “Protéines végétales et innovation”, ouverte à tous

Un MOOC (massive open online course), c’est un cours en ligne ouvert à tous. Les apprenants suivent une formation à distance, communiquent avec les enseignants uniquement par internet, et des ressources éducatives libres sont souvent utilisées. L’appellation MOOC a fait son entrée dans le Larousse 20161.

Vous pouvez vous former, grâce à des MOOC souvent gratuits, sur des thèmes aussi divers que l’astronomie, le théâtre classique, la réalisation de vidéos avec son smartphone ou la culture bancaire.

L’AgroSup Dijon propose aujourd’hui un MOOC intitulé “Protéines végétales et innovation ». Il se déroulera en 5 semaines ; un dossier final sera demandé aux participants. Un forum et des ressources pédagogiques d’approfondissement seront mis à disposition.

Même si des bases minimales en SVT sont nécessaires pour suivre ce cours, il est ouvert à tous : étudiants en biochimie, nutrition ou en école d’ingénieurs en agroalimentaire, professionnels de l’agroalimentaire, ou toute personne intéressée par les nouveaux aliments.

Protéines végétales

 À propos du cours

D’après AgroSup Dijon :

La prise de conscience d’une raréfaction des ressources en protéines animales dans les décennies à venir et la nécessité de produire plus durablement ces ressources alimentaires nous conduit à repenser aux autres sources de protéines, notamment les protéines d’origine végétale. Parmi les sources de protéines végétales, la plus employée comme substitut des protéines animales est le soja, mais le soja n’est pas la seule source de protéines végétales. Il est donc opportun de faire le point sur les autres sources de protéines végétales et sur leur utilisation. Le développement de nouveaux produits alimentaires riches en protéines végétales passe par la connaissance des atouts tant technologiques que nutritionnels de ces ingrédients, mais aussi des freins à leur introduction dans le régime alimentaire des européens.

Le MOOC que nous proposons est donc ciblé sur les protéines végétales et sur leur utilisation dans l’alimentation humaine. Le cours a pour but d’apporter des connaissances dans quatre domaines ciblés sur l’utilisation des protéines végétales pour l’innovation de produits alimentaires : Agronomie, Nutrition, Technologie alimentaire et Innovation produits.

Fin d’inscription le 19 juin. Début du cours le 23 mai. Effort estimé : 2à 3h par semaine.

AgroSup Dijon

Qui propose ce cours ?

Aux manettes de ce cours, trois maîtres de conférence, un professeur et un directeur de recherche.

Notons la présence de Gérard Duc, qui a précédemment écrit sur la filière protéagineuse2 (c’est-à-dire les légumineuses riches en protides) ; de Rémi Saurel qui a travaillé sur les protéines de pois3 ; de Samuel Lubbers, enseignant en sciences des aliments en lien avec la filière fruits et légumes et la législation des arômes alimentaires4.

Notons aussi la présence de deux universitaires en lien avec les protéines du lait : Florence Husson, qui a été responsable de projet entre autre pour Danone dans les années 905 et Eliane Cases, spécialiste des protéines lactées6. Ce n’est pas forcément une mauvaise chose, au contraire. Nous nous réjouissons de voir que des enseignants-chercheurs ayant travaillé sur le lait peuvent évoluer jusqu’à s’intéresser aux substituts végétaux.

MOOC Dijon

>> Découvrir le MOOC “Protéines végétales et innovation ».

Merci à Pierre-Olivier pour l’info !

Plan AgroSup Dijon MOOC

  1. MOOC entre dans le Larousse []
  2. Gérard Duc []
  3. Rémi Saurel []
  4. Samuel Lubbers []
  5. Florence Husson []
  6. Eliane Cases []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !