Fourrure : Scandale autour d’Armani, Yves Saint Laurent, Christian Dior, Louis Vuitton…

Septembre 2014 – Après une enquête d’infiltration de deux ans dans des élevages de lapin en Catalogne (Espagne), les associations L214, Last Chance for Animals et Animal Equality ont constaté que plusieurs grands créateurs de mode achètent de la fourrure animale produite dans des conditions cruelles et barbares.

Burberry, Dior, Armani, Louis vuitton, Yves Saint Laurent…

L214, Last Chance for Animals et Animal Equality ont créé un site internet, victimes-de-la-mode.org, et ont réalisé une vidéo montrant les sévices commis dans ces élevages. Ils lancent une pétition pour l’envoyer aux compagnies concernées, notamment Burberry, Dior, Armani, Yves Saint Laurent, Louis Vuitton, Marc Jacobs et Diane Von Furstenberg.

Les enquêteurs ont documenté des abus qui sont monnaie courante dans ces élevages, comme par exemple ces travailleurs qui frappent à mort des lapins malades devant leurs compagnons de cage complètement terrorisés. D’autres lapins, infirmes, malades ou sévèrement blessés, sont laissés en souffrance sans aucun traitement médical.

“A deux mois, les lapins sont matraqués jusqu’à la mort”

Ces animaux, particulièrement sensibles, sont contraints de vivre dans de petites cages au sol grillagé. Jamais un moment de confort ne leur sera accordé pendant leurs courtes vies. Agés d’à peine deux mois, des lapins sont matraqués à la tête jusqu’à la mort ou fracassés au sol, puis pendus et écorchés. Les autres connaissent un sort aussi peu enviable à l’abattoir.

slide12

Animal Equality a écrit à chacune de ces entreprises, puis a essayé de les joindre par téléphone pour leur demander instamment d’arrêter de vendre de la fourrure animale. N‘ayant reçu aucune réponse satisfaisante, L214, Last Chance for Animals et Animal Equality ont décidé de lancer cette campagne.

Avec cette pétition, cette vidéo et ce site internet, L214, Last Chance for Animals et Animal Equality se fixent comme objectif d’informer le grand public en lui montrant ce qui se cache derrière l’industrie pelletière, et de faire cesser la vente de vêtements en fourrure animale par ces créateurs.

slide04

Communiqué de L214

>Visitez le site Victimes de la mode pour signer la pétition

 

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !