Génération Végane : témoignage de Laura, 19 ans

Nous vous avons parlé hier du forum Génération Végane, une excellente initiative destinée aux jeunes végétariens, végétaliens et vegans. Certains des internautes qui échangent sur ce forum ont souhaité témoigner et nous faire dépeindre leur cheminement vers le véganisme, bien affirmé malgré leur jeune âge.

Voici le premier le premier témoignage reçu par Vegactu : bienvenue à Laura !

Quel âge as-tu ? Depuis quand es-tu végétarien(ne), végétalien(ne) ou végan(e) ?
J’ai 19 ans et je suis devenue végane à l’âge de 13 ans (j’avais arrêté de manger de la viande depuis mes 10 ans).

Qu’est-ce qui a déclenché ta prise de conscience ?
Ce qui a déclenché ma prise de conscience c’est d’avoir vu des veaux séparés de leurs mères dans une ferme bio. On venait d’emménager à la campagne, et j’ai découvert « l’envers du décor » à ce moment là. C’est après avoir vu ça que j’ai commencé à me poser des questions sur l’exploitation des vaches laitières, le sort des veaux, et sur l’exploitation animale en général. J’ai alors découvert qu’il y avait autant d’animaux tués pour la production d’œufs et de produits laitiers que pour la viande. Je connaissais vaguement le mot « végan », et quand j’ai lu la définition du véganisme sur Internet, je me suis dit « C’est ça : je veux vivre sans exploiter les animaux ». Je suis immédiatement devenue végane. Au même moment, j’ai commencé à accueillir des animaux en difficulté et je pense que ça a également motivé cette prise de conscience. Au cours de mes premières années de véganisme, j’ai eu un long cheminement de réflexions sur le militantisme et les droits des animaux. L’approche abolitionniste s’est finalement présentée comme une évidence en raison de sa cohérence. Cette approche est basée sur le fait que tout animal a le droit fondamental de ne pas être traité comme la propriété d’autrui, sur la non-violence, l’information au véganisme et l’aide aux animaux réfugiés (en adoptant, en étant famille d’accueil ou encore en parrainant un animal dans un refuge).

Une protégée de Laura
Une protégée de Laura

Tes parents l’ont-ils bien accepté ?
Oui, ils sont devenus végans en même temps que moi car ils ont eu la même prise de conscience. Où est-ce le plus compliqué pour toi de manger végé ? (en famille, à la cantine…) Je m’en sors toujours plus ou moins pour manger végan, mais c’est compliqué chez mes grands-parents.

Quel est ton plat ou aliment végé préféré ?
Les pizzas ! Voici ma recette : http://recettes.vegan.fr/index.php?recette=pizzas

Quel(s) plat(s) ou aliment(s) végé as-tu découvert(s) ?
J’ai découvert les aliments à base de soja (lait, crème, tofu…) Comment te vois-tu évoluer dans la suite de ta vie ? (régime alimentaire, véganisme, militantisme…) Je suis responsable d’un petit refuge pour animaux : l’Oasis Végan’imaux. Mon souhait le plus cher serait que l’association évolue en pouvant aider davantage les animaux en difficulté. Le plus difficile pour un refuge est d’avoir une situation financière stable. Il nous faudrait aussi des familles d’accueil, pour par exemple, sauver des chiens qui sont menacés d’euthanasie en fourrière. Je suis aussi membre de l’association vegan.fr : j’aide aux traductions d’articles (notamment le blog de Gary Francione) et je participe aux tables d’information à Paris. Et au niveau professionnel, je suis couturière artisane (mon site pro : http://réséda.fr )

Merci à Laura pour son témoignage et ses multiples actions en faveur des animaux.

Comme elle, vous voulez partager votre histoire, concernant votre végéta*isme/veganisme en tant que jeune ? Pour recevoir les questions, envoyez un mail à temoignages@generationvegane.com. Grâce à Génération Végane qui nous transmettra, nous publierons ensuite ici votre récit et vos photos.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !