Grippe et peste porcines : l’autre danger des élevages

La peste porcine gagne l’Europe : après l’Afrique, elle a gagné les pays baltes, la Pologne, la République tchèque1. La voici en Allemagne. Quelques précisions sur ce qui prend pour la filière des tueurs de cochons des allures de psychodrame.

Peste porcine : qu’est-ce que c’est ?

La peste porcine est une maladie virale contagieuse qui touche les suidés (dont le cochon et le sanglier). Il n’existe pas de traitement efficace connu, et les animaux touchés — de toute façon condamnés à une mort par gazage ou égorgement à brève échéance2 — sont abattus par les pouvoirs publics.

Actuellement, l’Allemagne, craignant des répercussions négatives sur sa filière porcine, multiplie les mesures d’urgence, plus atterrantes les unes que les autres3, et persécute notamment les sangliers : suppression des périodes d’interdiction de chasse, primes de 50€ par sanglier abattu, meurtre programmé de 70% du cheptel de sangliers du pays…
Cette condamnation à mort généralisée d’autant plus aberrante que le virus peut voyager sur les vêtements, les pneus des voitures…. Alors, faut-il abattre brûler les voitures et mettre tous les humains en quarantaine ?

Grippe porcine : transmissible à l’homme… et potentiellement mortelle

La peste porcine, officiellement inoffensive pour l’homme, ne doit pas être confondue avec la grippe porcine. Saviez-vous que la grippe dite “virus H1N1” qui avait généré psychose et polémique vaccinale en 2009 était, selon toute vraisemblance, directement issue d’élevages concentrationnaires de malheureux cochons ?
L’un des plus grands élevages industriels de porcs, situé dans l’État de Veracruz, au Mexique, est en effet suspecté, par la population locale fortement touchée et les autorités environnantes, d’être à l’origine de la pandémie4. En , le département de l’Agriculture des États-Unis avait déclaré que le virus avait « plus probablement émergé de porcs en Asie et [avait] voyagé jusqu’en Amérique du Nord chez un humain »5.

L’élevage concentrationnaire des animaux favoriserait non seulement les pandémies, mais aussi les recombinaisons de virus6.

En Algérie, dans les premiers jours de janvier 2018, 35 cas de grippe H1N1 dite porcine avaient été recensés ; une personne était morte des suites de cette affection contagieuse des voies respiratoires selon l’Institut Pasteur d’Algérie7.

Souffrance animale8, épidémies potentiellement mortelles pour l’être humain : le bilan de la consommation de viande s’alourdit à vue d’œil. Les pouvoirs publics, eux, se gardent toujours de mettre en garde la population. Ils auront peut-être à en répondre un jour.

Précisions :

  1. Les Echos – L’Allemagne craint l’arrivée de la peste porcine []
  2. L214 – Quel âge avait votre viande ? []
  3. La Croix – La peste porcine africaine aux portes de l’Europe []
  4. The Time – Mexico outbreak traced to ‘manure lagoons’ at pig farm []
  5. New York Times – Swine Flu Might Have Come From Asia []
  6. L’Écologiste, édition française de The Ecologist, n° 29, juillet-septembre 2009, p. 13-16 []
  7. Algérie Focus – 35 cas enregistrés selon l’Institut Pasteur []
  8. L214 – La vie des cochons n’a rien de rose []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé en actualité vegan, recevez chaque weekend l'essentiel de Vegactu !