Grönsaksbullar ! Les boulettes véganes sont disponibles chez IKEA

Une pétition lancée par PETA US précède la décision du géant du meuble d’ajouter au menu de ses restaurants cette nouvelle option sans cruauté

Grönsaksbullar ! Cela pourrait être un cri de victoire pour les véganes. En effet IKEA vient de lancer dans tous ses magasins des boulettes sans aucun produit d’origine animale et nommées Grönsaksbullar.

Elles sont confectionnées à partir de petits pois, de pois chiche, de poivrons, de maïs et de chou frisé, et on les trouvera aussi sous la dénomination “Boulettes de légumes végétariennes” , on en salive déjà ! C’est un grand pas en avant pour les défenseurs des animaux.

ht_ikea_veggie_balls_jc_150408_16x9_992[1]

Depuis le 15 avril, tous les IKEA français proposent ces boulettes

Les clients d’IKEA peuvent maintenant s’accorder une pause dans leurs emplettes de meubles et se restaurer avec les boulettes de viande suédoises de la célèbre enseigne internationale, désormais proposée dans une version sans cruauté. Après avoir travaillé avec PETA US pendant 3 ans et reçu de nombreuses pétitions attestant de l’engouement pour une option végane de la part de fans d’IKEA partout dans le monde, la firme a officiellement annoncé le lancement des boulettes véganes (grönsaksbullar), disponibles aujourd’hui dans certains magasins et qui débouleront bientôt dans les plus de 350 magasins que compte l’enseigne. Depuis le 15 avril, la totalité des 30 magasins français ont adopté les boulettes véganes.

 « Alors que la demande pour des options véganes est au plus haut, les boulettes de viande sans viande d’IKEA arrivent à point nommé », déclare Cyril Ernst, porte-parole de PETA France. « PETA est heureuse de travailler avec toutes les enseignes et tous les restaurants ayant à cœur de satisfaire l’appétit de leurs clients pour une alimentation saine, éthique et écologique. »

Un sondage Terra eco/OpinionWay de 2012 montre que 7% de la population française totale est végétalienne, végétarienne, ou songe à le devenir. Comme PETA – dont la devise dit, entre autres, que « les animaux ne nous appartiennent pas pour notre alimentation » – l’a démontré preuves à l’appui, les mets véganes épargnent les animaux d’immenses souffrances et ils ont également une plus petite empreinte carbone, l’industrie de la viande étant un important émetteur de gaz à effet de serre, responsables du changement climatique. Les options véganes permettent à la santé du client de souffler un peu : les véganes sont moins sujets aux maladies cardiaques, aux diabètes, aux accidents vasculaires cérébraux, à l’obésité et au cancer que les mangeurs de viande.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur PETAFrance.com.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !