“Guide nutritionnel vegan” (éditions La Plage)

Nous avons lu le Guide nutritionnel vegan, paru il y a peu aux éditions La Plage (éditeur engagé qui publie entre autres Insolente Veggie).

Peu cher (environ 6€50), le livre est un petit format maniable qu’on a envie d’emporter partout avec soi, et d’offrir en espérant le voir souvent consulté. Il est plutôt complet et clair.

Rendons grâce à la couverture de montrer par l’image que manger végane c’est consommer une multitude d’aliments divers et variés, sucrés, salés, crus, cuisinés… Jugez plutôt :

GNV

Les grands chapitres

  • Un guide nutritionnel vegan : pour quoi faire ?
  • Quels sont les besoins de l’organisme ?
  • La cuisine végétalienne
  • Comment reconnaître les produits vegans
  • Les aliments végétaux de base
  • Produits finis
  • Super-aliments

Ce qui a retenu notre attention

Nous avons aimé dans cet ouvrage sa capacité à aller l’essentiel, ce qui en fait un ouvrage accessible à des gens peu familiers de l’alimentation végétale. Pas de circonvolutions, pas de commentaires pour initiés. Des preuves scientifiques (le Rapport Campbell, la position de l’American Dietetic Association) sont ainsi décrites en quelques phrases simples.
Le passage sur la B12 est bien rédigé, exempt des contre-vérités qu’on continue à lire un peu partout.

[Edit : des lecteurs nous signalent des contradictions que nous n’aurions pas relevées ainsi que des informations non sourcées dans ce passage sur la B12, mais aussi dans celui sur l’iode. A vérifier donc.
Vous pouvez aussi consulter le site Vive la B12 pour vous faire une opinion à ce sujet.
]

La liste des additifs non végétaux est une bonne raison d’acheter cet ouvrage et de le conserver toujours dans son sac. Ouvrez-le à la page 61, et vous saurez en un clin d’œil si ce paquet de gâteaux qui a l’air végane l’est vraiment. Ou si le E634 qu’il contient est en fait un exhausteur de goût issu de sous-produits animaux.

Le tableau des aliments, qui présente pour chacun d’entre eux le nombre de calories pour 100g, mais aussi (et surtout) sa teneur en protéines, lipides, glucides, sels minéraux et vitamines, est très complète.
Sont ainsi détaillés les aliments de base (fruits et légumes, champignons, légumineuses, céréales et farines, huiles et oléagineux), mais aussi les produits transformés les plus courants en magasin bio, de la pâte à tartiner Jean Hervé au tempeh Soy. Et les super-aliments bien sûr.

Quelques réserves

Nous avons été un peu surpris des recettes sélectionnées dans la partie “La cuisine végétalienne”.
Première recette : salade de concombres aux algues… Pour tordre le cou aux clichés, on repassera !

Cela s’arrange un peu ensuite, avec les sept recettes suivantes : barres de céréales / chutney pomme-orange / yaourt aux amandes / pâte de dattes / fromage de noix de cajou / “pâté de foie” végétal / smooothie rouge.
Inclure du fromage et un yaourt maison était effectivement une bonne idée. On regrettera en revanche qu’il n’y ait pas dans le lot un plat plus consistant, du genre hamburger aux haricots rouges, galette aux falafels…

Pour conclure

Le Guide nutritionnel vegan est un ouvrage à recommander chaudement à tout aspirant vegan, mais qui peut aussi constituer un pense-bête bien fait pour vegan confirmé.

>> Acheter le Guide nutritionnel vegan en ligne

… ou chez votre libraire d’à côté, bien entendu.

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !