Herta ajoute des œufs dans ses recettes végétales et provoque un tollé

Le géant de l’industrie agro-alimentaire Herta, après avoir lancé en 2016 une gamme d’alternatives végétales à la viande, vient de faire grand bruit sur internet.

Fausse excuse, vraie erreur

Vendredi 9 juin sur Facebook, la marque annonce l’ajout de blancs d’œuf dans ses produits “Le bon Végétal”.

Vous êtes nombreux à souligner le changement de recettes dans nos produits Le bon Végétal et nous souhaitions vous…

Posted by Herta on Freitag, 9. Juni 2017

Soit-disant pour enlever les additifs, Herta ajoute donc des produits d’origine animale. Il faudra alors nous expliquer comment fait la marque bio pour réaliser d’aussi bonnes escalopes panées végétales.

Sûrement sous couvert d’économies (on trouve du blanc d’œufs liquide à 2.59€ le kg), Herta ne réalise pas la perte de marché induite par ce changement. D’autant plus que le succès de cette gamme tient certainement pour une bonne part aux consommateurs éthiques et consommant 100% végétal qui ont jusque là recommandé ces produits autour d’eux.

À l’opposé de St Hubert et Carrefour

Alors qu’Herta se trompe et fait marche arrière, nous apprenions la semaine dernière que, fort des ventes de sa gamme Carrefour Veggie, le numéro 1 de la grande distribution élargissant sa gamme en développant l’offre de produits vegan.

De 16 références au départ, ce sont au total 32 produits qui seront en rayon d’ici l’été. 22 d’entre eux seront vegan, c’est-à-dire sans aucun produit animal (ni produit laitier ni œuf notamment)1

Pour St Hubert, c’est exactement le chemin opposé à Herta. Après avoir conçu des recettes avec de la vitamine D d’origine animale (la lanoline), la marque spécialisée dans le végétal a écouté les consommateurs et a remplacé cet ingrédient controversé (à juste titre) dans ses yaourts au soja et mousses au chocolat, et a de plus sorti de nouvelles margarines 100% végétales.

Précisions :

  1. http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/carrefour-fait-les-yeux-doux-aux-vegetariens-qui-le-lui-rendent-bien-1182082.html []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade

Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d’images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

  • Police des sophismes

    Il sera intéressant de surveiller l’évolution des ventes dans les mois à venir. Malheureusement, on sait bien que les chiffres des ventes sont secrets par défaut, et que les entreprises ne les divulguent que s’ils sont bons…

  • Malie

    C’est vraiment idiot de la part d’Herta d’ajouter de l’oeuf dans ces produits. Je pense qu’ils se fient aux analyses de tendances qui montrent une hausse du marché “végétarien/vegan”, mais en réalité, ce qui est en hausse, c’est bien le marché vegan, pas le marché végétarien. C’est une erreur des market analysts d’inclure la tendance vegan dans la tendance végétarienne, ils devraient différencier les deux. Le végétarisme incluant oeufs et produit laitiers est plutôt en voie de disparition, aujoud’hui.

    Comme tous les vegans, je n’en achèterai plus, je donnerai mon argent à une marque qui fait des produits vegans, ce ne sont pas les références qui manquent!

    • Police des sophismes

      Ce recul du végétarisme au profit du végétalisme, est-ce une spécificité française ? européenne ? Mais surtout, pourriez-vous partager avec nous vos sources svp ?

      • jo

        on se fout des sources. L fait est quil y a plus de vegans qu’avant et que lon a à present conscience de la souffrance pourles oeufs et lait.

  • K.

    On peut contacter la marque pour leur dire notre désapprobation:
    https://www.herta.fr/herta-bon-vegetal

    L’onglet “contact” est en bas à droite.

  • Balika

    Bon, soyons réalistes dix secondes : HERTA est une très grande entreprise qui vend, avant tout, des saucisses de porc industrielles “low-cost” depuis 1897 ! En plus, elle appartient au groupe NESTLE … ne l’oublions pas.

    Elle cherche simplement comme pleins de “méchants capitalistes” à gratter des parts de marché partout où c’est possible : “veggie”, “bio” (low-cost), “sans gluten”, “local”, etc.

    Aucune éthique, que des étiquettes “bankable”.

    Pour avoir goûté (et fait goûter) leurs produits végé’, je les trouve tout simplement d*gueulasses en comparaison d’autres “vraies” marques végétales. Ce genre de truc nuit plus qu’autre chose au végétalisme. En plus, leur Service Consommateur m’assure vaguement que le soja utilisé dans certaines de leurs galettes végétales vient des Etats-Unis et serait garanti “sans OGM”, que ça n’est pas le même que le soja qui nourrit les cochons torturées et utilisés pour leurs saucisses carnées … à vérifier.

    Boycottons ces marques (quand c’est possible) qui ne cherchent que le profit grâce à un greenwashing à peine caché.

  • Roland COMTE

    Je vous signale que les produits de la gamme “Veggie” de Carrefour sont trompeurs. Ils contiennent entre autre un ingrédient la méthylcellulose, certes autorisé dans l’UE (codifié E461) mais dont le mode d’obtention industriel et la toxicité ne sont pas compatibles avec l’idée que nous nous faisons d’un produit végan (http://www.additifs-alimentaires.net/E461.php). Nous avons écrit à Carrefour pour leur dire qu’à moins de modification de la composition de ces produits, nous renoncerions donc à l’avenir à acheter un queconque produit de cette gamme. Nous attirerons aussi l’attention de nos amis adeptes des produits vegans sur ce problème.

    • Police des sophismes

      Votre lien est cassé dans votre commentaire, je le remets ici rectifié (du moins j’espère ;)): http://www.additifs-alimentaires.net/E461.php

      Bien des produits sont toxiques à haute dose, même l’eau tue si l’on en boit trop en un trop court laps de temps. Or le lien que vous donnez n’est pas inintéressant puisqu’il donne les informations de base, mais il n’indique en rien une dangerosité en usage réel, on apprend même au contraire que cet E461 est utilisé dans des médicaments. Mais peut-être avez-vous d’autres liens à nous proposer auquel vous n’aviez pas pensé d’inclure sur le moment ?

      Vous vous inquiétez également de la production industrielle. Je note que dans la fiche le E461 ne peut être utilisé dans un produit bio, peut-être est-cela que vous vouliez signifier ? C’est bien légitime de venir apporter cette précision. Ce qui me gêne, et même si vous précisez que c’est votre idée du terme, c’est que vous en faites un critère à respecter pour un produit végane. Je ne pense pas déformer votre propos puisque vous dites ne plus vouloir acheter ces produits de ce fait.

      Or, un produit végane, c’est un produit sans exploitation animale, c’est la définition. Un produit végane peut être industriel ou non, bio ou non. La question du bio est une très bonne question, mais en voulant lier l’industriel (ou le bio) et le végane, vous rendez le débat plus délicat encore qu’il ne l’est déjà, puisqu’il s’agit de défendre deux fronts en même temps dans un même débat (et ajoutez à cela l’incompréhension des non-initiés qui seront perdus, ne comprenant plus ce que végane veut dire au final). Qui plus est, si vous ne pouvez avoir les deux en même temps, un produit végane et bio, préférez-vous avoir du végane, du bio, ou laisser tomber ? Autre question, si tout faire en même est trop effrayant pour quelqu’un qui n’a pas sauté le pas, préférez-vous qu’il ne fasse rien, qu’il saute le pas du végane, ou celui du bio ? (Notez que je pourrais aussi rajouter le local pour montrer que la perfection peut devenir paralysante et contre-productive) Selon la réponse à ces deux question, amalgamer industriel/bio et végane peut s’avérer carrément contre-productif, qu’en pensez-vous ?

    • jo

      ha non! evidemment pas envie detre empoisonnée mais est vegan qq chose de pas animal.

  • Pingback: Supplice Vegan : Herta ajoute des œufs dans ses recettes végé | Anti-Vegan()

  • jo

    ce sont des fraudes à signaler.
    On na pas le droit de marquer en gros : vegetal si il y a des oeufs.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer