Hypocrisie massive à la foire au jambon de Bayonne

La 552ème Foire au Jambon de Bayonne s’est tenue la semaine dernière. Des centaines de badauds étaient attendus pour défiler devant les morceaux de cadavres de cochon et comparer leurs saveurs. En évitant soigneusement de s’interroger sur les conditions d’élevage et de mise à mort des animaux : il ne faudrait pas gâcher la fête.

La ville fêtait en même temps un agrément récemment obtenu, qui lui permettra de vendre sa charcuterie sur sur le colossal marché chinois1. Cela signifie que le nombre de porcelets que l’on castrera à vif, à qui l’on arrachera les canines à vif, à qui l’on coupera la queue à vif, va considérablement augmenter dans la région de Bayonne. Réjouissons-nous, et vive le made in France.

Cette année, la ville a souhaité ouvrir la Foire au Jambon à la culture avec des expositions d’artistes dont un “mur de mots” : on pouvait y lire, entre autres, cette phrase : “L’animal tel qu’on le traite dit qui nous sommes ». Plus c’est gros, plus ça passe. Rappelons qu’un cochon est tué pour sa chair à 6 mois, alors qu’il peut vivre plus de 20 ans.

Y avait-il, sur ce même mur, une inscription expliquant ce que subissent les cochons durant leur transport jusqu’à l’abattoir2 ? Les porcs qui décèdent, les porcs faibles, stressés ou blessés, les porcs qui deviennent non ambulatoires entre le moment où ils sont chargés dans le camion et celui où ils sont abattus…

J’espère qu’une inscription similaire racontait le sort des truies en gestation, confinées 5 semaines dans des stalles délibérément exiguës, au sol bétonné, où elles ne peuvent ni se retourner ni faire un pas3.

Enfin, j’espère qu’une phrase au mur rappelait que les cochons sont des animaux sociaux, affectueux, sensibles, dont l’intelligence est estimée par les scientifiques supérieure à celle du chien4.

Abolir peine de mort

  1. http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/ouverture-de-la-552e-foire-au-jambon-de-bayonne-17-04-2014-3775953.php []
  2. http://coopprofidor.wordpress.com/2010/10/20/les-pertes-dans-le-transport-agir-pour-les-diminuer/ []
  3. https://www.vegactu.com/actualite/une-grande-nouvelle-pour-un-million-de-creatures-3042/ []
  4. https://www.vegactu.com/divers/debat/gai-cochon-fait-un-bon-jambon-2704/ []

A propos de Lili Gondawa

Lili Gondawa
Professeur des écoles à Toulouse, j'adore l'archéologie, l'histoire de l'art et la littérature. Je suis donatrice mensuelle et ponctuelle à L214, organisation de défense des animaux.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !