Eitan Cabel, politicien et militant du droit des animaux

Israël interdit la vente de produits comestiques et de nettoyage testés sur animaux

Une bonne nouvelle pour ce début d’année en Israël. Une législation votée en 2010 devrait entrer en vigueur en ce début d’année 2013 : la vente, la commercialisation et l’importation de produits cosmétiques testés sur les animaux seront désormais interdites en Israël. En revanche les médicaments testés sur les animaux ne seront pas interdits.

Eitan Cabel, politicien et militant du droit des animaux
Eitan Cabel, politicien et militant du droit des animaux

Le défenseur des droits des animaux en Israël, Eitan Cabel a déclaré :

Les tests sur les animaux (…) infligent d’horribles souffrances aux animaux. Chaque produit requiert 2000 à 3000 tests, et les animaux meurent dans l’agonie.

Toujours selon Eitan Cabel :

Le but de cette loi est d’empêcher les importations en Israël des produits cosmétiques qui n’apportent rien à la santé, ainsi que les produits de nettoyage qui passent par un stade de tests sur des animaux pour leur fabrication.

Les tests pour le développements de ces produits sont source de nombreuses souffrances pour les animaux e laboratoire, et se font bien sûr sans anti-douleur.

C’est un énorme pas en avant que vient de faire ce pays. En effet il n’y a aucune raison de faire des tests sur animaux alors que l’on peut désormais s’en passer, et encore moins sur des produits n’ayant aucun intérêt médical.

source : http://israeltarbout.blogspot.co.il/2013/01/entree-en-vigueur-dune-loi-de-defense.html

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien, grand fan de Morrissey, et actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement d'images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Vegactu utilise des cookies (vegan) pour améliorer votre expérience chez nous. L'approbation est automatique si vous faites défiler la page. +

L'utilisation de cookies (vegan bien sûr) permet d'améliorer le contenu affiché sur Vegactu. Pour continuer vous devez donc accepter l'utilisation de cookies.

Fermer