Jane Goodall : la viande c’est de la peur, de la souffrance et de la mort

L’incroyable et la célébrissime primatologue Jane Goodall nous explique dans une vidéo pourquoi elle est devenue végétarienne.

Comme elle le dit dans son livre Nous sommes ce que nous mangeons :

L’usage irresponsable de l’eau :
La quantité assez élevée de soja qui peut être obtenue par hectare a un coût.Pour produire 1 kilo de soja, il faut 2000 litres d’eau, un peu plus que les1900 litres nécessaires pour 1 kilo de riz. Il faut par contre 3500 litres pour 1 kilo de poulet et, pour ce qui est du bétail, 100 000 litres sont nécessaires pour 1 kilo de boeuf.
En gardant ces chiffres à l’esprit, il me semble que la moindre des choses que nous puissions faire, si nous nous soucions du futur de la planète, est de devenir végétariens.

C’est en lisant ce livre de Jane Goodall que notre rédactrice Lili est devenu végétarienne, puis végétalienne.

Merci à Jane Goodall pour tout son travail, pour toute son implication et pour sa sagesse légendaire.

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !