Cory Yarmuth

Je suis chasseur et j’ai épousé une végétarienne

Cory Yarmuth est un blogueur au Chicagonow.com et nous raconte sa vie avec une végétarienne tout en sachant qu’il est chasseur1 . Vegactu a traduit ce récit et vous le livre brut, sans commentaire, car nous pensons que cela se passe tout simplement de commentaire.

Voici  le récit traduit de Cory :

Il y a dix ans , je me tenais devant Dieu et ma famille pour déclarer mon amour et ma dévotion à ma belle épouse.

En regardant en arrière sur ce jour-là, j’étais aveuglé par le moment et je n’étais pas au courant des épreuves et des tribulations qui étaient à venir. Je soulève cette question comme un exemple de comment deux personnes peuvent être si différentes et pourtant si proches. Ma femme était végétarienne.

Oui je l’ai dit, elle est végétarienne.

Souvent considéré comme un gros mot dans la communauté à l’extérieur, ce mode de vie a rendu ma vie très intéressante. Vous voyez, je suis un chasseur et un pêcheur. Ma femme , elle est bien sûr contre la plupart des choses que je fais à l’extérieur. Nous avons eu nos différences d’opinion, mais les choses ont tendance à s’arranger. Son mode de vie est son choix que je respecte même si j’ai souvent du mal à le comprendre.

Le choix de ma femme et son style de vie est quelque chose de difficle à comprendre pour les autres. J’ai d’ailleurs mis beaucoup de temps à le comprendre. Elle n’est pas cette personne qui attend à la maison et me demande ce que j’ai fait sur le lac, ou si j’ai fait une chasse fructueuse.

Cory et sa femme, euh pardon, sa proie
Cory et sa femme, euh pardon, sa proie
Elle respecte mon amour de la nature, car je suis un homme qui aime être en plein air. Nous avons tous les deux fait des compromis et parfois un grand compromis peut conduire à des réflexions intéressantes.

Comme nous sommes tous les deux des gens qui aiment être dehors, nous sommes confrontés à d’autres personnes qui ont des opinions bien arrêtées sur ce que nous faisons et comment nous le faisons. Il y a toujours ceux qui ne sont pas d’accord avec la façon dont nous passons notre temps à l’extérieur. Pourtant, nous continuons à faire ce que nous aimons et que nous ne laisserons pas cela être différent.

Les personnes anti-chasse et anti-pêche nous entourent. Nos sports font l’objet d’attaques, et sans le soutien de nombreuses organisations locales et nationales, leur avenir pourrait être sombre quand il s’agit de transmettre les traditions que nous avons avec la chasse et la pêche.

Maintenant, ne vous méprenez pas, ce n’est pas parce que quelqu’un est un végétarien qu’il est forcément contre la chasse et la pêche , mais il y a plus de chances qu’il le soit .

Pour ma femme c’est assez clair, elle est franche et à chaque fois que je sors chasser ou pêcher, cela peut provoquer des tensions dans nos vies. J’aime ma femme et elle me supporte dans tout ce que je fais, que ce soit la chasse et la pêche, même si le sujet n’est pas abordé facilement au dîner.

Je ne suis pas le seul à lutter pour garder non seulement mon mariage en vie, mais aussi pour maintenir la tradition de la chasse et de la pêche pour les générations à venir. C’est mon choix de partir chasser et pêcher et c’est le choix de ma femme de ne pas faire partie de cette parcelle de vie.

Vivre avec une végétarienne n’a pas été une tâche facile, c’est peu de le dire . Cela a souvent déclenché des disputes et des jugements à la va-vite.

J’ai choisi de mettre ce sujet sur ​​le papier , car il quelque chose que nous sportifs vivons tous les jours. Nous sommes confrontés à ceux qui ne sont pas d’accord avec ce que nous faisons et certains peuvent devenir carrément méchants à ce sujet.

C’est à nous de gérer ces situations avec la tête froide et de rester calme lorsque l’on est confronté à ceux pour notre choix est un problème. En vivant avec une végétarienne, j’ai appris que les désaccords ne sont pas résolus en cirant, mais en gardant la tête froide et en faisant des compromis.

Vous n’allez pas gagner toutes les batailles, mais si vous prenez le temps de vous renseigner sur les faits et ce des deux côtés (ndlr : pro et anti-chasse), vous serez plus ouvert à écouter ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. Cela vous permettra d’ exposer votre cas intelligemment et de représenter les amateurs de plein air (ndlr : les chasseurs) dans une lumière positive .

Les anti-chasse et anti-pêche seront toujours là, mais pour promouvoir notre sport et notre mode de vie, il faut introduire des nouvelles personnes, et notre forteresse sera plus forte.

Gagner une bataille à un moment donné c’est la seule façon que nous avons pour gagner la guerre.

  1. http://www.chicagonow.com/legend-outdoors/2013/11/i-am-a-hunter-and-i-married-a-vegetarian/ []

A propos de Nicolaï Van Lennepkade

Nicolaï Van Lennepkade
Vegan, marathonien en 2009 (ça commence à dater...), je pourrais passer ma vie à écouter de la musique. Professionnellement, je suis actuellement doctorant à Toulouse spécialisé dans le traitement des images satellites pour la reconnaissance des essences forestières.

Abonnez-vous, c'est gratuit !

Ne soyez pas carencé·e en actualité vegan, recevez chaque week-end l'essentiel de Vegactu !